28 novembre 2011

Hôtel Dieu

Fondé au 12ème siècle pour accueillir les indigents, l'hôtel Dieu du Puy après un long sommeil revit une autre aventure, plus contemporaine : culturelle. Outre un espace interactif voué au régionalisme local, qui peut plaire aux enfants, une exposition temporaire se situe au 4ème étage. Cette exposition a pour cible, Marie, celle que l'on prie.

Petite exposition, ce qui rend le sujet fort digeste pour une agnostique de mon style. Et un petit clin d'oeil pour commencer, qui nous vient de Cléopatre et Rhoda Bourdelle, une Marie belphégorisante, mais non, oubliez le démon, ne retenez que le Belphégor du feuilleton télé des années 65. Bourdelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Une splendide photographie de Pierre Gonnord, un beau visage de femme âgée, voilà qui me met en condition pour t'affronter, femme bénie entre toutes les femmes !MARIA

Du beau monde nous attend, un Quentin de la Tour fameux, celui des livres d'histoire de mon enfance, moins frappants à mes yeux un Titien, un Ingres .....Quentin de la Tour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis des statues ....

une rigolote, un peu coquine, féminine à souhait qui nous désacralise un peu notre Marie pleine de grâce, qui nous la rend humaine, ce qui n'est pas .... faux !

Vierge XV calcaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une particulière au manteau bleu de céramique (???), je ne sais plus trop, mais qui me plaît bien, trop bleue, trop brillante, trop parfaite, trop idéalisée, trop hygiénique, tellement trop qu'elle en devient ... trop pas !Vierge clean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une primitive, peu aimable, au visage austère, presque revêche, follement attirante cependant car mystérieuse, une vierge en majesté, romane qui vient de Saugues.Vierge de Saugues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une qui se la joue un peu, 'je suis belle, je suis noire, je suis d'huile', celle du Puy qui fut brûlée à la révolution ? on y reviendra sur ces vierges idoles qui font bouger les foules ....Vierge Noire XVII

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour nous absoudre de nos fautes, une petite dizaine sur un drôle de dizain ..

Dizain - Louvre

Posté par maison43 à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 novembre 2011

Musée Jean Tinguely Bâle

Musée Tinguely Bâle

Après la Fondation Beyeler et son exposition sur Louise Bourgeois, son exposition consacrée au surréalisme avec des oeuvres en pagaille de Dali, Tanguy, Picabia, Hans Bellmer, Max Ernst, Magritte, Picasso, Miro et d'autres encore, s'est imposée une visite au musée Tinguely de Bâle construit par Mario Botta. Les sculptures de Tinguely emmènent dans une atmosphère particulière, ludique, rigolote, où l'innocence facétieuse d'un enfant surdoué n'est pas loin. Tinguely cela ressemble à une fête foraine sans la foule, il y a des lumières, des bruits, des grincements, des cliquetis, des objets qui se mettent en marche quand on le désire, des machines qui ne servent qu'à nous faire plaisir, sans autre utilité que de nous amener au monde magique d'un1966e enfance sans douleur, sans souffrance, ce qui n'existe pas. 

Accueil de Niki Saint Phalle avec une nana. Gwendolyn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grosse Méta Maxi-maxi Utopia. Méta Harmonie 1987Tinguely 87

Gigantesque machine, avec des escaliers, des passerelles où l'on peut grimper et observer un joyeux foutras fait de rebuts qui trouvent là une seconde vie, un rouleau de lavage automatique, un cheval de carrousel, un rideau de théâtre, un bric-à-brac absurde qui met en joie le spectateur quand cette méga machine se met en branle, si elle le veut bien. Présentée en 1987 à Venise.

 

 

 

Le Safari de la mort moscovite 19891989 T

Voiture squelette où la grande faucheuse a sa place, Renault safari assemblée pour une exposition à Moscou avec pour intention de montrer aux Russes l'absurdité des produits de luxe, symbole d'une voiture objet de luxe et de désir qui au fil des ans deviendra carcasse rouillée, et qui peut vous conduire à la Mort, passagère toujours présente. 

 

 

 

Pit Stop 1984Musée Tinguely

Commande de la Régie Renault qui évoque l'arret de la voiture au stand. Composée de pièces de voitures conduites par Alain Prost et Eddie Cheever, projection de film sur écran inclus dans la composition.

Les cinq veuves et la Lotus 25/33 R6.

Eva Aeppli  artiste suisse née en 1925 : oeuvre constituée de peintures, dessins, sculptures textiles. Épouse divorcée de Jean Tinguely dont elle aura une fille Miriam. Initialement Eva Aeppli avait conçu séparément  les 5 veuves, Jean Tinguely l'utilisera pour créer un hommage à Jo Siffert mort accidentellement sur un circuit en 1971 en y ajoutant une Lotus qui fut conduite par Jim Clark mort lui en 68. 

Jean Tinguely fut un passionné de course automobile, il avait pour habitude d'allier voyages culturels et grands prix. Il aimait l'esthétique des courses, la rencontre, parfois terrifiante, de l'homme avec la machine. Il voyait un rapprochement entre l'Art et la course automobile, reliés par cette absurdité de tourner en rond, de répétition, sans utilité réelle. Lui même qu'il qualifiait parfois de détraqué, de cas pathologique, ne se prenait pas au sérieux, était toujours à la recherche d'une nouvelle expression pas forcément rationnelle. La différence avec la course automobile résidait dans la lenteur qui était pour lui nécessaire : pouvoir représenter le mouvement lentement pour communiquer avec le spectateur.

Pour lui, la mort est présente partout. Le mouvement est l'éphémère, la panne vite arrivée, comme la mort vite arrivée dans la vie.

jt1jt2Petits assemblages qui font partie des Débriscollages, qui résultent du détournement de la fonction de l'objet, inclus les moteurs qui dans les sculptures de Tinguely ne font que des blagues, des bêtises pour nous amuser et nous donner une idée de l'absurdité de notre société qui nous pousse à consommer. Jean Tinguely disait qu'il était un assembleur.

Là une machine à faire des gribouillages inutiles. C'est une machine artiste et absurde.jt  

Posté par maison43 à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 novembre 2011

Maman

Araignée

Posté par maison43 à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2011

Louise Bourgeois

Louise Bourgeois est exposée à Bâle, à la Fondation Beyeler en ce moment. 15 oeuvres  représentées. L'exposition met en scène un dialogue, celui que l'on veut bien entendre ou pas, entre certains artistes comme Giacometti, Warhol, Braque, Léger qui fut un de ses professeurs, Picasso, ou Bacon qu'elle considère comme l'un des plus grands peintres de son temps. Pétillante Louise qui reconnaît avoir été influencée par Bacon, aidée par Duchamp quand elle lui parlait, pas folle de la sculpture de Miro, dubitative sur ses dernières peintures abstraites qu'elle juge répétitives et prévisibles. Elle estime qu'il a ainsi cédé à la tentation commerciale, elle pense qu'il a perdu l'authenticité de ses débuts. Sacrée bonne femme qui a pu vivre ses émotions dans et par la sculpture, grâce à son don et qui tient une place originale dans l'histoire de l'art, bien qu'elle disait : 'Je ne m'intéresse pas à l'histoire de l'art. Mon mari l'enseignait, alors j'en ai soupé à la maison!' 

Untitled 2000 untilted 2000

Dans la famille Tapisserie, on demande la grand mère native d'Aubusson, la mère Joséphine qui travaille dans l'atelier de sa mère, le père Louis, paysagiste sans avenir qui commença une collection de statues de plomb que Louise apprit à rafistoler. Louis se mit à chiner dans les campagnes et ramena à Joséphine des tapisseries usagées. Pendant que Joséphine restaurait les tapisseries dans son atelier à Anthony, le père ouvrit une galerie et Louise apprit à dessiner, à coudre. Elle prit ainsi l'habitude de collectionner les tissus. Untitled reprend un thème cher à Louise où chaque coussin est personnage et souvenir, où elle exorcise ainsi la douleur de l'exil.   

Blind leading the blind 1947-1949louise bourgeois

 Emotionnellement, thème sur l'aveuglement : Louise dut s'aveugler devant la maîtresse vivant au foyer; devant la mère qui supportait cette situation et le faisait subir à ses enfants; devant ses rapports difficiles avec son frère et sa soeur (la soeur qui aimait un peu trop les garçons, le frère qu'elle martyrisait un brin) devant le père, qui, lui, était aveugle et sourd à tout ce qui se passait autour de lui ! 

Artistiquement : thème de l'abstraction symbolique où géométrie (Louise aimait cette science) et évocation symbolique des individus soudés mais inéluctablement isolés, se mêlent. Chaque triangle de bois est un personnage et un souvenir douloureux. En 1992, elle dira au sujet de cette oeuvre qu'elle fait référence aux hommes âgés qui vous conduisent à l'abîme. Elle dira aussi avoir pensé au tableau de Bruegel, en évoquant la vague de féminisme aux US, vers 1950, qui engendra une solidarité qui ne se produisait pas à bon escient, et qui ne pouvait que conduire au ravin, les rendant semblables aux aveugles de Bruegel.  

Existe en noir, rouge et noir, et rose chair

 Memling Dawn 1951

M DawnSculpture en bois, comme la précédente, en séquoia, noire, pour éviter dit Louise tout romantisme, toute sentimentalité. Louise doit parler là en son nom, sans doute travaille t'elle ainsi à se détacher de tout ce qui lui fut douleur. On peut y voir ce que l'on y veut, rien, si cela nous convient; on peut y voir uniquement de l'abstraction pure, symbolique de ce que l'on veut y mettre. Cela sert à ça, un symbole non ? On peut y voir aussi comme Louise, un symbole de la solitude de l'individu, au sein même d'un groupe, familial y compris. 

 

 

 

Red Fragmented Figure 1953Louise Bourgeois

Louise dit : Le rouge est l'affirmation à tout prix - sans tenir compte des dangers du combat -, de la contradiction, de l'agression. Il symbolise l'intensité des émotions impliquées

Louise dit : Au début des années 50, j'étais moins préoccupée par la sculpture que par la re-création d'un passé dont je ne pouvais me passer, et c'était aussi un moyen de le contrôler, ce passé. 

 

 

 

 

 

Quarantania 1947-1953

1947-1953Fait partie, comme les oeuvres citées ci-dessus de la série des 'Personages'. Le groupe ici représente la famille de Louise, son mari américain et ses 3 garçons. Elle, c'est celle qui porte les enfants, les 3 petits fardeaux. Louise dira au sujet des enfants :' Je suis contre les enfants et en même temps je pense que c'est ce qu'il y a de plus beau au monde. Elle dira aussi ' les enfants nous coûtent des fardeaux de larmes'. Selon Louise, la mère est double, bonne et mauvaise  à la fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Femme couteau 1982Marbre rose

A ce sujet, Louise dit : 'Incarne l'ambivalence de la femme la destruction et la séduction. La femme se change en lame car elle a peur, elle est sur la défensive'. Louise reconnaît que l'homme est aussi vulnérable, et que d'une certaine façon, 'nous sommes tous homme-femme'. 

 

Janus fleuri 1968

1968Fait référence à la polarité qui nous habite : révolte-violence et  besoin de paix avec soi même et les autres. On peut y voir aussi, un substitut possible à la sexualité qui pour Louise est une finalité, une fonction, alors que l'érotisme est une ouverture au rêve partagé ou isolé, à une émotion. On peut y voir aussi la symbolique de notre ambivalence, nous sommes masculin-féminin, homme-femme, sexe masculin-féminin.Et fort prosaïquement on ne peut y voir que 2 sexes masculins, et 2 sexes féminins. 

 

 

 

 Passage dangereux 1997

Fait partie de la série des Cells.  A propose des Cellules, Louise dit :' C'est un désir de séparer les choses. Lorsqu'on a un problème, la façon d'y trouver une solution peut être d'en séparer les éléments avec un esprit analytique. Les cellules peuvent séparer et unifier. Chaque cellule a un sujet spécifique. Les cellules représentent différentes sortes de douleurs''. Les cellules sont une réplique de la maison familiale, des problèmes familiaux  mis en scène, emprisonnés dans des cages, enfin dépassés. passage dangereux 

Maman 1999

L'une tisse sa toile, l'autre tisse sa tapisserie. Les 2 sont protectrices. Les 2 peuvent effrayer.1999 Un symbole d'une féminité harmonieuse dans son imperfection acceptée.

 

The Insomnia Drawings 1994-1995

Il y a aussi quelques dessins, des mots, des phrases.. Louise a commencé à écrire à l'âge de 12 ans. Louise écrivait ses réflexions personnelles et dessinait, la nuit durant ses insomnies. Les dessins pour elle sont des idées bleues, roses, des idées qui passent et puis dit elle - ' d'un dessin on fait une peinture, et de la peinture on fait des sculptures, parce que la sculpture, c'est la seule chose qui me libère. Peut être que ce qu'il y aurait de mieux que la sculpture, ce serait de vraies personnes.' Louise a t'elle trouvé, un jour, une vraie personne ?

Mot de la fin par Louise Bourgeois :

'Il faut toujours prendre avec prudence ce que dit un artiste..... L'apparence de mes sculptures est abstraite, et pour le spectateur elles peuvent ne pas ressembler du tout à des figures. Elles sont l'expression, en termes abstraits, d'émotions et d'états de conscience.

Adaptation libre de ma part autour de certaines des oeuvres exposées à Bâle, fondation Beyeler,  inspirée ou extraite du recueil  des écrits et entretiens 1923-2000 de Louise Bourgeois, réunis et présentés par Marie-Laure Bernadac et Hans-Ulrich Obrist. Édition Daniel Lelong. Les extraits du livre sont soulignés.

Posté par maison43 à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2011

Laurent Gaudé

Né en 72. Mgggaîtrise de lettres, mémoires sur le thème du combat dans la dramaturgie contemporaine française et le conflit dans le théâtre contemporain. Ecrit d'abord des pièces de théâtre. Il en reste quelque chose, dans ses romans.

Il aime les voyages. Il aime les humains. Il aime imaginer la vie des autres. Il aime écrire.

Il nous propose de découvrir des ailleurs lointains, des atmosphères particulières, des épopées.

Il sait manipuler les mots simplement, il sait les mettre en musique, une musique qui bat, qui roule.

Il nous propose de partir.

Et cela marche, le temps d'un livre, on se carapate et cela fait un bien fou.

Ouragan 2010

Le lieu : la Nouvelle Orléans

Les personnages :

Une de 100 ans, Joséphine est son nom, reine des Bayous où règnent grenouilles et alligators, une Rose de 30 ans belle qui a perdu son amour, un Keanu Burns qui avait quitté Rose pour une plate-forme, un négrillon de Rose qui n'attend rien, un révérend qui se prend pour le Christ, le seul blanc de l'histoire, une bande de prisonniers patibulaires, et un ouragan qui se croit le maître du monde. Cet ouragan donnera de la force aux faibles, tuera ceux qui se croyaient forts et d'une certaine manière accompagne cet hymne à la vie qu'est ce roman. Joséphine ne cessera pas de chanter.

La mort du roi Tsongor 2002

Le lieu : Palais de Massaba

Les personnages :

Surtout, le destin omniprésent, dans une épopée fatalement tragique, la destinée des guerriers nés pour tuer et être tués, la destinée d'une femme née pour subir la folie aveugle des hommes, la destinée du seul être préservé du clan Tsongor, le plus jeune des 4 fils du roi.

Katabolonga le porteur du tabouret d'or de Tsongor, les jumeaux Sako et Danga, Liboko et le petit dernier Souba. Samilia est leur soeur. Les 2 prétendants de Samilia, celui qui vient de son enfance Sango Kerim, et celui qui ne la connaît pas encore Kouame.

Peut on échapper à sa destinée ?

Posté par maison43 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2011

Musée à ciel ouvert de La Défense

Amusant, ludique, un jeu de piste à faire en bonne compagnie ou seul, il faut aimer, soit la sculpture, soit la marche, soit la photographie, soit les autres à regarder ...

Il y a 68 sculptures à découvrir, on en a trouvé 32 faute de temps, mais on y reviendra. La Défense2

César Baldaccini dit César 1921-1998

 

 

 

 

 

École des Beaux-Arts de Marseille puis de Paris. Fait partie du groupe des Nouveaux Réalistes fondé en1960 par Pierre Restany chez Yves Klein avec Christo, Arman, Tinguely, Niki de Saint Phalle ... Roi de la compression, il compresse ferraille, plastique,papier, tissu, carrosserie, bijoux. Expert en soudure, il réalise aussi des moulages, des bronzes, des empreintes. Reproduction du pouce de César, ce modèle est le plus grand des exemplaires du dit pouce. 12 mètres et 18 tonnes. 

 

  Igor Mitoraj sculpteur polonais né en 1944.La Défense6

École des Beaux Arts de Cracovie. Travaille, la terre cuite, le bronze et le marbre. Il sculpte le plus souvent le corps humain, rarement dans son intégralité !! Beau mais incomplet ... Icare est le fils de Dédale, l'architecte du labyrinthe au minautore, celui qui provoque la colère de Minos, celui qui donna à Arianne l'idée du fil pour que Thésée puisse sortir du labyrinthe après avoir tué le monstre, ce qui oblige Dédale à fuir avec son fils, il crée des ailes et recommande à Icare de ne pas trop s'approcher du soleil, la cire reliant les plumes pouvant fondre à la chaleur Bien sûr le fils n'écoute pas son père et meurt noyé ses ailes fondues .. Dédale atterrit sur l'ile attenante, récupère son fils et l'enterre. L'ile se nomme Ikaria. Alors pour les basiques, une version d'Icare, bras coupés, tête décérébrée, normal, il n'avait qu'à écouter son père ! Et puis la version féminine, plus complexe déjà !! elle a ses 2 ailes, qui abritent chacune une tête et une main la retient au sol, donc elle est seulement en puzzle, mais entière même si éparpillée, un peu décérébrée quand même, aussi.   

  La Défense3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Défense4La Défense5 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France et Hugues Siptrott

On connaît peu d'eux. Ils travaillent la céramique, le bronze, vivent en Alsace où ils tiennent aussi une auberge. On peut voir une autre oeuvre d'eux à la cathédrale d'Evry Saint Corbinien.

Les Hommes de la Cité à l'entrée du métro1995

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lim Dong-Lak est né en 1954 en Corée du Sud. Il travaille sur le marbre, la pierre, le métal, le métal. 

1999 implanté 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julio Silva est un peintre et sculpteur naturalisé français, né en 1930. Il travaille essentiellement le marbre.De Dos

 De face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Henri de Miller est né à Mulhouse en 1953 et mort en 1999. École nationale des Métiers d'Art. Je connais de lui, l'Ecoute, place Cassin, à connaître les Marines. A la Défense, cherche son équilibre Le SomnambuleHenri de Miller 1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raymond Moretti 1931-2005 est un peintre, illustrateur, sculpteur qui laisse une oeuvre riche et totalement encore inconnue de moi ! La cheminée d'aération habillée de fibres de verre multicolores par Moretti est donc ma première découverte en ce qui concerne cet artiste.  Quartier Défense

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Derbré 1925-2011

S'initie à la sculpture dans un atelier. Sera l'assistant d' Emile Gilioli, en 62 il réalise sa première exposition.Défense 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Philolaos Tloupas dit Philolaos est né en Grèce en 1923-2010

École des Beaux-Arts d'Athènes, En 50, fréquente celle de Paris. Il travaillera avec des architectes et des paysagistes et réalisera entre autres une sculpture-architecture château d'eau visible dans le parc Jean Perdrix à Valence. Il travaillera également sur la terre cuite, le marbre, le bois tourné, le béton lavé et l'acier inoxydable qu'il vrillera volontiers.Défense 1989Défense2 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Casadesus née en 1942 artiste plasticienne et professeur à l'école d'Architecture Paris-Malaquais.Défense 1981

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Torricini sculptrice  née en 1930 travaille la pierre, le marbre, le granit, le bois, le bronze et l'argile avec une prédilection pour représenter des animaux.Défense 1987

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Takis est un sculpteur grec né en 1925. Il est fasciné par la lumière, le son, le mouvement. En 55 il crée ses premiers signaux , cordes de piano vibrant au vent. A la Défense  49 feux lumineux sur l'eau.Défense 1988   

 

 

 

 

 

 

Shelomo Selinger franco israélien est né en 1928 en Pologne. A perdu ses parents et sa soeur dans les camps d'extermination, rescapé in extremis, mettra 7 ans à recouvrer la mémoire. Apprend la sculpture en 56 aux Beaux Arts à Paris. La Shoah est un de ses sujets principaux. Selinger dit qu'il sculpte la vie. Les arbres vivent dans les sculptures de Selinger ...Défense 1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yaacov Agam est un plasticien israélien né en 1928. En 1951 arrive à Paris. Il invente le tableau transformable à lamelles qualifié de peinture polymorphique (source : Les Mouvements Dans La Peinture). Peintures, sculptures, architecture, il utilise aussi le son, la lumière, l'eau ...  La Fontaine monumentale est un bassin revêtu de mosaïque en émaux. Jets d'eau à certaines heures.1975-1977 1Fontaine Agam

jets d'eau Agam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alexandre Calder est un peintre et sculpteur américain né en 1898 et mort en 1976. Célèbre pour ses mobiles, il est connu aussi pour ses stabiles monumentaux comme l'Araignée.Défense 1974

 

 

 

 

 

 

 

 

François Morellet est peintre, graveur et sculpteur né en 1926. Abstraction géométrique, minimalisme, et pour que l'ensemble soit plus digeste, pas mal d'humour dans le choix des titres. Il aime aussi à jouer avec les néons. La Défonce se compose d'un parallélépipède incliné de barres d'acier. Une barre défonce le sol, une autre transperce le toit du bâtiment attenant.Défense 1990                                                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bernar Venet est un plasticien sculpteur né en 1941. Il vient d'exposer à Versailles 6 de ses oeuvres monumentales (exposition terminée) comme celle fixe de la Défense : Doubles lignes indéterminées. Pas de sens particulier à cette oeuvre, juste la rencontre plaisante ou pas selon les individus, entre 2 mondes historiques, en ce qui concerne Versailles, 2 mondes visuels à la Défense qui est à elle seule un monde particulier.1988 Défense

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anthony Caro est un sculpteur britannique né en 1924. Soudures, assemblages de pièces métalliques de toutes formes constituent un art abstrait qui laisse libre cours à l'imagination, et qui suscite la curiosité.  After Olympia est né d'un voyage en Grèce, Caro s'est inspiré d'un fronton du temple de Zeus exposé au musée archéologique d'Olympie.1991 Défense Abstrait donc.

 

 

 

 

 

 

 

Louis Leygue 1905-1992 

1973 Défense 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour en finir avec cette fournée, un de mes chouchous Miro qu'on ne présente plus.Personnages Miro

 

Posté par maison43 à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 novembre 2011

Antalya

Voyage en Turquie lié au hasard,( où se cache un nom bien sûr, le hasard cache souvent un nom, ici il commence par un W et on les remercie) sur les traces du royaume de Pergame; ce qui nous relie fort mystérieusement à l'autel de Pergame du musée de Berlin, il y a presque toujours un fil conducteur souvent voulu, à mes balades.

Aspendos faisait partie du royaume de Pergame. Restent, remarquables le théâtre et l'aqueduc qui sont grandioses.Théâtre d'AspendosAqueduc Aspendos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un moment magique à rêver doucement, au vent léger, à rejoindre le site de Phasélis où l'on peut entendre les antiques rumeurs des 3 ports, où des pirates investirent les lieux, où  débarqua Alexandre le Grand en 333 avant JC. Un théâtre, une agora, des bains, et un aqueduc ... oui cela se répète forcément avec les ruines Phaselis

 

 

 

 

 

 

 

 

 thermes Phaselis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis le fouillis incroyablement dense du site de Pergé, vaste champ de ruines mal restaurées, avec ce qu'il reste de la Porte HéllenistiquePorte hellenistique Pergé en restauration

 

 

 

 

 

 

 

 canal Pergé

 

 le canal qui alimentait en eau la ville et la rafraichissait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une balade en 4x4 pour découvrir justement une infime partie de cette chaîne du Taurus longue de plus de 1500 km avec une amusante  chasse au trésor qui nous a fait bouger un peu .. non, on n'a pas gagné !!!t

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et puis la ville d'Antalya et ses abords, la récente, avec ses immeubles, ses commerces, avec en toile de fond  toujours les monts du Taurus qui font oublier la laideur des antennes, des chauffeaux.Banlieue Antalya Antalya8Environs d'Antalya

 

 

 

 

 Taurus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 la vieille ville, Kaleiçi, avec ses minarets, ses ruelles étroites, sa mosquée, ses boutiques, et la vision superbe de la Mer et toujours les Monts du Taurus Antalya2

 

 

 

 

 

 

 

 Antalya4

 

 

 

 

 Antalya7

 

 

 

 

 

 

 

Port Antalya

 

 

 

 

 

 

 

 

Antalya3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antalya5

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et toi, ma belle, tu étais là aussi.

La Dame

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par maison43 à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]