Maintes fois détruite, maintes fois reconstruite, sort commun à beaucoup d'édifices religieux, la cathédrale de Nevers a été contrainte à un remplacement de tous ses vitraux, suite au bombardement par les alliés en 1944. De 1947 à 1967, restauration de la cathédrale, programme d'aménagement des vitraux à partir de 1973.u6

A l'ouest, dans le choeur roman, Vitraux dessinés par Raoul Ubac 1910-1985. Initialement photographe officiant dans le surréalisme, il expérimente le dessin, la gravure sur ardoise, la peinture, l'association des 2, la sculpture. Réalise aussi des maquettes de tapisseries, vitraux, et illustrent des livres. De 1977 à 1983 les Maîtres verriers Charles Marq et l'atelier Simon élaborent les vitraux.U2

Ondulations, bleues, jaunes et roses sont elles symboles des éléments terre, air, eau et feu ? Sillons de terre labourés ? Fleuves du Paradis ? ou mise en valeur de la fresque du Christ en gloire ? 

U3

Et si ce n'était qu'une douce invitation à la méditation pour certains, à une rêverie harmonieuse pour d'autres, et pour ceux qui restent, à simplement un peu de repos bonheur entre 2 agitations.a1

Vous voilà prêt à affronter la violence des couleurs des croisillons du transept roman. Nous devons ces vitraux à Jean Michel Alberola (Figuration libre)  né en 1953 qui réalise des peintures, lithographies, dessins, sérigraphies, collages, maquettes de vitraux, sculptures. Il utilise dans ses oeuvres : photographies, cartes postales, objets trouvés, films, néons, textes. Les Maîtres Verriers sont Pierre Defert et Dominique Duchemin.

 

 

a2

 

 

 

Apocalypse-vitraux : chaos, destruction et persécutions, puis triomphe des élus et béatitude céleste pour les survivants dans un monde nouveau avec la venue du Christ. Le blanc est la présence de Dieu, mystère invisible, le rouge est symbole de violence, sang, martyre...

Vous en prenez plein les mirettes, de ces couleurs éblouissantes au soleil, vous en restez bouche bée !

 

 

a3

 

 

Le tau (lettre grecque t) en forme de croix est le signe des élus pour les protéger du mal. Le chiffre 144 000 symbolise la plénitude des élus, 1000 est grande quantité, 12 ce sont les 12 tribus d'Israel, 12x12 = 144. Élémentaire, non ? que ce soit limpide pour vous ou source de migraine, peu importe :

 laissez chanter les couleurs.

 

 

     

 

 

 

 

Les fenêtres hautes de la nef reposent les yeux, calment le tumulte des coeurs, apaisent les esprits tourmentés, dessinés par Gottfried Honegger peintre suisse né en 1917, collectionneur, sculpteur (Donation Albers-Honegger- Espace de l'art concret  à Mouans-Sartoux). Maître verrier : Jean Maure G

Les fenêtres basses de la nef sont dessinées par François Rouan : né en 1943 à Montpellier, travaille le dessin, la peinture, la photographie, réalisateur de films en dialogue avec ses peintures. Lié à Balthus, Jacques Lacan, Matisser7.

Maîtres verriers : Benoît Marc et Atelier Simon

Symphonie de couleurs, qui scintillent et s'éclatent.n1r1r4r3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le choeur gothique, les verrières hautes sont dessinées par Claude Viallat peintre né en 1936 à Nimes Elles évoquent les portes, de  la Jérusalem céleste de l'Apocalypse, serties de Lapis Niger, de rubis, de saphir, et d'or qui dansent, miroitent, papillotent sur les pierres.    

Dansez !v1v2v

 

 

 

 

 

 

Dans le déambulatoire, Jean Michel Alberola, et Dominique Duchemin, le Maître verrier, exultent, jubilent .. c'est une débauche de couleurs, qui nous offre une relecture de l'évangile, figurée ou abstraite, débordante de couleurs jusqu'à saturation, si riche en personnages bibliques, en scénettes cathéchisantes, qu'elle nous ramène à l'enfance, au temps où l'on croyait tout ce que l'on nous disait. Et je choisis d'y croire encore. ne3nene4ne5