Delphine ddve Vigan

Née en 1966, devient romancière à plein temps à partir de 2007. mère de 2 enfants

 

Rien ne s'oppose à la nuit 2011

Pas vraiment un roman, pas vraiment une biographie, pas vraiment un essai, mais un mélange des 3, avec une volonté de la part de l'auteure de tout dévoiler, du moins de ce qu'elle sait ou croit savoir, elle écrit sa vérité et reconnaît que ce n'est pas forcément celle des autres membres de sa nombreuse famille.

Tout tourne autour de Lucile, la mère de Delphine, qui souffre de psychose maniaco dépressive nommée maintenant trouble bi-polaire, et qui en l'absence de traitement approprié, a un comportement proche de la folie. On suit un peu cette histoire comme un roman policier, la victime est belle et attachante par son côté mystérieux, les suspects qui ne sont pas forcément coupables forment une famille sympathique, vivante, où les portes claquent souvent, les drames surviennent en toute simplicité, si si, il y a un détachement de l'auteure que l'on peut comprendre, celui de ceux qui subissent beaucoup de drames. Bien sûr en ce qui concerne sa mère, Delphine de Vigan a moins de recul, la souffrance est bien présente, et l'écriture est peut être là pour exorciser cette douleur.

La vie de Lucile se termine brutalement parce qu'elle le désire, entraînant l'inévitable culpabilité de ses proches.

Delphine de Vigan se pose la question de savoir si elle aurait pu empêcher ce suicide :

"-.. mon fils répond lentement, à mesure qu'il note : "Non. Personne ne peut empêcher un suicide.

Me fallait il écrire un livre, empreint d'amour et de culpabilité, pour parvenir à la même conclusion ? "-

Oui, sans doute cela était il nécessaire, pour tenter de trouver une signification à tous les drames qui ponctuent son récit, pour remettre les pendules à l'heure, sans condamner personne.

Si votre famille n'est pas la famille idéale, si certains évènement de votre vie ne sont pas ceux dont vous aviez rêvés, lisez 'Rien ne s'oppose à la nuit'. Je trouve que cela fait un bien fou. La vie n'est décidément pas un long fleuve tranquille. Pour personne.

Et cela rassure.