Monistrol 43

 Après les Dames de bois, une autre lubie à suivre se profile, elle concerne les châteaux autour de Saint Privat d'Allier d'abord ...Lubie à approfondir sur place, mais amorcée superficiellement à ce jour. Si un lecteur a plus de connaissance sur le sujet et souhaite m'en faire part, bienvenue !  Avant le X siècle, les châteaux étaient, selon quelques historiens, des forteresses publiques en bois non habitées mais constituant un point de concentration de troupes surveillant les envahisseurs possibles et manants du coin. 

 Monistrol d'Allier doit son nom à un petit prieuré "Monasteriolum" dépendant de l'abbaye de la Chaise-Dieu depuis 1145.

Un château est attesté à Monistrol en 1277 et en 1377 dans les mains des Seigneurs de Peyre, notamment un Astorg de Peyre qui se plaint en 1286 que le bailli de Mercoeur en fonction pour Saugues a indûmment planté près du château de Monistrol des fourches patibulaires(gibet) aux armes de son maître. Source (Eveil de la Haute Loire14/1/94 Serge COLLIN°

Rien ne subsiste de ce site.

En 1537 mention est faite d'un prieur Saint Martin de Monistrol d'Allier.

Le 13 Septembre 1791, la mise en vente d'une propriété dépendant des bénédictines de la Chaise Dieu est affichée à Monistrol d'Allier, bien confisqué qui consiste en une vieille masure dite chapelle Saint Martin. Elle aurait été située dans le vieux bourg après le pont Eiffel, amorce d'un virage de 900 m qui fera suivre jusqu'au pont de Pouzas le cours de l'Ance. Sur un promontoire une petite villa, c'est là que se situait cette chapelle. Le lot fut attribué à 2 laboureurs Michel et Bourrel.

Sources :

L'Almanach 97, article Serge Colin Mai 1996

Le château de Monistrol  mythes et réalités  par André Séguron & Alain Thomas conférence en 2009 :  suivre cette piste, retourner en mairie.