IMG_0480

Mis en scène par Giuliano Peparini qui à 17 ans se forme à la School of American Ballet de New York, puis danse auprès de Roland Petit, intègre ensuite l'école de théâtre et Cinéma à Paris, c'est dire qu'outre un don particulier, cet homme là s'est aussi bien formé, donc mise en scène par cet artiste chorégraphe, 1789 la comédie musicale réunit danseurs, chanteurs, comédiens, musiciens.. A noter la performance d'un Olivier Mathieu, un des 2 danseurs qui accompagnent Auguste Ramard ( petit cloporte déjanté et mouchard qui prévoit aussi l'avenir) interprété par Willy Rovelli, donc  à noter un Olivier Matthieu issu de l'INSEEC de Paris comme quoi l'INSEEC peut mener à tout surtout quand on est passionné de breakdanse et de Capoeira. Le décorateur-scénographe Bernard Arnould issu lui de l'Ecole Boulle et des Beaux Arts a voulu, dit-il habiter l'espace avec des panneaux pivotant à 360°, sur lesquels on peut projeter des images, des ombres, et des lumières. Et c'est parfaitement réussi, grâce aussi au concepteur-réalisateur de lumières et créateur sonore Xavier Lauwers.

Il ne faut pas négliger non plus, les apports des autres corps de métiers : Costumier, maquilleuse, perruquier, régisseur, machinistes et j'en oublie qui font de ce spectacle une jolie réussite pour un moment de plaisir; qui a dit que l'Histoire était rébarbative ? bien sûr hâtivement survolée l'Histoire en question, mais c'est un joli point de départ cependant pour évoquer La Révolution Française à des petits gnomes.