J-M Othoniel

Stéphanois né en 1964, Jean-Michel Othoniel est de plus en plus sollicité pour ses oeuvres monumentales que l'on retrouve entre autres à la station de métro Palais Royal, sur les rives de la Saône à Lyon, dans le parc du château de Versailles et depuis peu dans le jardin de l'Hôtel-Dieu au Puy en Vélay. Sculpture inspirée du point de dentelle traditionnelle du Puy sur ses 4 pieds fuseaux. 

L'Hôtel-Dieu en profite pour exposer une soixantaine d'oeuvres de cet artiste singulier et inspiré. Un autoportrait en robe de prêtre en 1986 donne le La; un attrait puissant pour une voie religieuse, un deuil marquant incitent Jean-Michel Othoniel à sublimer la perte et son rapport à la foi dans des oeuvres où une préciosité raffinée est toujours présente.Othoniel 7

 Son oeuvre est moins mutique qu'elle ne le semble à première vue, ses croix, ses perles, les couleurs choisies, l'or et le bleu, le clinquant un peu populaire des bannières-colifichets, invitent à une certaine joie apaisée où la mort n'est plus qu'un passage, l'absence une autre présence

Othoniel 6

et les blessures de la vie des cicatrices-bijoux comme le collier rouge en murano en souvenir de la décollation de Ste Cécile. Toute douleur doit se transcender pour que dure la vie de ceux qui ne sont plus . Un peu mystique, un peu sorcier, un peu cabotin, Jean-Michel Othoniel. Transparence des larmes lourdes de blessures, vierges de douleur revisitéesOthoniel 3

colliers-mandorles, colliers-chapelets, colliers-croix,  bannières-bijoux

Bannières

 Couleur noire de la lave, perle noire maléfique, tout est symbole chez lui. Couleur bleue de la Vierge, du roi, du veuvage en Chine.

Othoniel 5

Couleur or de l'orient.

Othoniel 4

Couleur clinquante des perles d'enfants. Et un herbier pour continuer

Herbier 2

une vierge de jardinier pour finir en religieuse beauté

Othoniel 8

Othoniel 2012

Un joyeux moment, apaisant dans un été un peu sombre.