Mr Turner

Film britannique de Mike Leigh qui a pris le parti pris de la laideur en ce qui concerne les acteurs, et le parti de la beauté en ce qui concerne les paysages. Paysages ou tableaux ? l'effet est saisissant, il s'agit d'une immersion totale dans la peinture, où l'on re-naît au sein d'un tableau de Turner, oui les grincheux estiment que c'est facile, ces cartes postales, peut être mais moi cela m'enchante. Et puis il est tellement rigolo ce Monsieur Turner, gros et grotesque, animalesque entre goret et ours; bien sûr c'est outrancier à la limite de la caricature, mais opposer la rusticité de l'homme à sa peinture si romantique, si poétique, c'est fort, osé et moi qui aime les contrastes cela me va bien. Sans doute, vous fûtes monsieur Turner moins bourru que cela, sans doute vous témoignâtes d'un humour, inexistant dans le film, et sans doute vous aimâtes plus câlin. Mais vous peignîtes si bien qu'au final on pardonne volontiers à Mike Leigh d'avoir privilégié à toute chose la beauté de cette nature peinte par vos soins, car plus que tout, vous vous passionnâtes pour la peinture et à votre pauvre vie (mère démente, soeur morte prématurément, difficulté d'aimer ...) vous préférâtes consacrer votre indiscutable sensibilité à vos toiles.