miniature du Maître de Virgile

Dans la nuit du 12 au 13 Octobre 1307, des hommes d'armes déboulèrent dans toutes les commanderies de France, pour arrêter sans résistance les Templiers surpris, beaucoup furent soumis à la torture et avouèrent tout ce que l'on voulut d'eux. A Paris, 25 chevaliers moururent lors des interrogations. 54 d'entre eux furent brûlés en Mai 1310 à Paris, 9 à Senlis. Le roi Philippe Le Bel obtint du pape Clément V qui résidait en Avignon la dissolution de l'ordre qui fut décidée au concile de Vienne en 1311. Le 18 Mars 1314, le grand maître des Templiers Jacques de Molay et Geoffroy de Charnay maître de Normandie montaient sur le bûcher.

Les Templiers du Puy en Vélay plus chanceux réussirent à s'enfuir, on ne sait pas trop où. On pense que certains se réfugièrent dans des grottes, comme celles du Mont Jonas. Lieu qu'il me faudra découvrir.

Site_de_Jonas

Seuls 5 frères servants furent arrêtés, ils furent internés à Nîmes. 2 frères du Vélay furent emprisonnés à Aigues-Mortes, Bertand de la Seauve et Bernard de Siaugues (commandeur à St Gilles). Tous furent interrogés par Oudard de Maubuisson commissaire du Roi. Des 7, 5 eurent la vie sauve, et restèrent emprisonnés 5 ans. Bertrand de la Seauve et Marc Bonneteau seraient morts en captivité. Les trésors du prieuré du Puy furent confisqués, les bâtiments donnés aux Chevaliers Hospitaliers de St Jean.