Jeanne d'Arc André Besqueut

Je l'ai côtoyée sans vraiment la voir cette Jeanne qui veille sur les noms des morts de 1914-1918, sur le plain à St Privat d'Allier, face à la villa Marguerite et au mas d'Oura, je la découvre tardivement avec satisfaction, au hasard d'une rencontre. Elle est dûe à un sculpteur, jésuite, André Besqueut, celui là même qui dessina le Saint Joseph d'Espaly. Un petit cousin de ma grand mère écrivit un article sur ce sculpteur régional.

Jeanne d'Arc 2

André Besqueut est né en 1850 un 15 Juillet à Chamard commune de St Christophe sur Dolaizon en Haute Loire, sa famille serait originaire du Chier;  Le père sabotier donna sûrement à son fils le goût de sculpter le bois; petit berger, il fit ses armes en sculptant des petits sujets. Aimé Giron 1836-1907, romancier natif du Puy le rencontra alors qu'il avait 12 ans, et le fit entrer chez un sculpteur ponot; il aurait été également un temps élève d'un sculpteur J A Cubizolle  1811-1877 où il travailla le marbre et la pierre; En 1873 il gagne le prix Crozatier, ce qui lui vaut une pension annuelle. A 22 ans il passe le concours des Beaux Arts, mais choisit aussi la voie religieuse, il entre chez les jésuites où il poursuivra sa carrière artistique en se rendant à Gand, Paris, Rome, en 1891 il s'installe à Toulouse où Il créera en 1895 St Ignace de Loyola pour la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, Saint Louis pour la cathédrale du Puy.St Louis A Besqueut

A Besqueut Le Puy

St Joseph 2

Il travaille sur la maquette de St Joseph qui sera érigée en béton armé en 1909, en 1908 il obtient pour sa statue Le prêtre une médaille d'or au salon des artistes français.Le Prêtre André Besqueut

En 1912 au salon de Paris il présente Jeanne d'Arc celle de la cathédrale du Puy qui sera reproduite en de nombreux exemplaires. En 1921 il sculpte celle de St Privat d'Allier pour le monument aux morts. Il meurt au Puy en 1942. Le musée Crozatier encore fermé au public conserve une bonne partie de ses oeuvres.