David 2

Étonnante cette étude de tête d'homme peinte par le si célèbre peintre d'Histoire Jacques Louis David que nous connaissons tous : Marat assassiné 1793, c'est lui, la charmante Madame Récamier 1800, c'est encore lui, et bien sûr Le sacre de Napoléon, c'est toujours lui, l'incontournable des livres d'Histoire de France. Ce peintre à la curieuse personnalité qui mérite que l'on s'y attarde un autre jour, nous livre une étude qui ne correspond à rien de ce qu'il esquisse d'habitude, un portrait à la manière d'un flou inachevé et pourtant si puissant dans l'expression, assez indéfinissable d'ailleurs où se mêlent un zeste de romantisme, un zeste d'inclassable, très loin du néo-classicisme de l'artiste.  Peinte en 1780, elle est conservée au musée Fabre de Montpellier.

David