Burel

Jean Burel tanneur du Puy en Vélay né vers 1540 et  mort en 1603 fut un des chroniqueurs de son époque, il réalisa un croquis à la plume en 1580 du château de Bains en Haute Loire avant sa destruction (sources Bibliothèque municipale du Puy en Vélay Mémoires de Jean Burel). Ce château est connu dès 1227 avec Pons de Bains qui reconnaît la suzeraineté de l'évèque du Puy. Pons de Bains est alors précepteur du Temple de Saint Barthélémy du Puy. il appartient à une famille de chevaliers dont une branche est établie à Bains, les De Saunier. Hector du lac de la Tour d'Aurec cite dans son Histoire du département de la Haute Loire un Pierre de Chambefort  futur seigneur de Bains qui loge en sa maison du Puy le roi Saint Louis en 1254. En 1258 vente par Héracle de Montlaur le jeune de la seigneurie de bains à Pierre Chambefort du Puy. En 1413 les De la Tour Choisinet ajoutent Bains à leurs possessions. Cette famille de la Tour est alliée aux de la Tour Saint Vidal, aux Talode et aux Du Saunier, toujours par le lien des mariages. En 1548 Louis I de la Tour rend hommage à Jean de Vesc seigneur de Grimaud et Florie de Montlaur pour sa tour et maison forte de Bains. En 1580 Louis, Antoine et Pons de la Tour de Bains  et le seigneur de Talode se vengent fort bassement du juge Bertrand en violant son épouse, manifestant ainsi assez perversement leur désaccord envers l'emprisonnement du seigneur de Truchet (un de leurs parents) décidé par le dit juge. La dame en mourut quelques temps après, le juge lui se remaria mais le château de Bains dessiné par Burel fut arasé. Il est extrêmement difficile comme d'habitude de suivre précisément là encore l'historique familial de ces châteaux. Seuls quelques actes notariés ou faits marquants sont répertoriés. 

IMG_6443

Reconstruit sous une forme plus simple il passa ensuite à la famille de Monteyremard en 1648, Gaspard de Monteyrémard est cité seigneur de Bains et 4ème consul du Puy,  il possède également un hôtel au Puy. En 1692 vente du château à Antoine de Bellidentis de Landes, famille qui gardera le château jusqu'à la révolution. Il passe ensuite aux Matussières puis aux Miramon-Pesteils qui le vendent en 1920.

Bains

Sources Châteaux de Haute-Loire édition watel

Histoire du Vélay jusqu'à la fin du règne de Louis XV de J-A-M Arnaud 1816

Le Devès Gilbert Castanet