Nikki Gemmel

Livre de Nikki Gemmel édité en 2003, traduit en français en 2006. Un peu sulfureux quant aux goûts scatologiques de la Dame mais pas tant que cela car ce n'est qu'un moment d'égarement où la Dame reconnaît sa totale soumission aux hommes. Ce livre conte la libération sexuelle d'une épouse par rapport à son époux qui lui impose ses goûts,par rapport à son amant qui l'initie au plaisir et enfin par rapport à ses nombreuses petites historiettes d'amour précédant son mariage, un peu lamentables. Prise d'indépendance d'une femme qui se trouve mise à mal à la fin du roman par la survenue d''une maternité, mais prise de conscience que l'époux choisi est finalement le bon. Ouf ! La morale est sauve.

Autobiographie sous la forme d'un journal où la Dame édita ce livre anonymement et puis son nom fut rapidement connu;  son lire est édité en 15 langues, car il semble être difficile de dire encore aujourd'hui tout ce que l'on vit, tout ce que l'on rêve, tout ce qui déçoit ou ravit. Mais la Dame par ce biais y arrive et semble avoir trouvé sa voie.

Se lit assez bien, sans plaisir de lecture délectable, mais le but recherché n'est pas là, juste partager un moment son intimité d'épouse, juste dire l'indicible et penser l'impensable. Le chemin parcouru depuis Une Vie de Maupassant à La mariée mise à nu a été long mais au final positif. Les épouses d'aujourd'hui peuvent se comporter comme les époux d'aujourd'hui, c'est leur droit.