Conscrits classe 39

Il adorait écouter Ramona, ce Paul de l'âge de ma mère, charmeur sans être vraiment beau, il nous le faisait écouter sur son jukebox. Sa spécialité pâtissière était l'omelette norvégienne. Il courtisa ma mère en son jeune temps, de même qu'un Roger R ou un autre Paul C, tous natifs de St Privat d'Allier. Ce Paul Chambon à droite du porte drapeau, conscrit de la classe 1939 est issu d'une aïeule fort lointaine commune à notre famille, cette aïeule Magdeleine Blanc épousa en premières noces Jacques Jamme dont elle eut une fille Marie. Puis en secondes noces, Magdeleine veuve épousa Etienne Martin dont elle eut une ribambelle d'enfants demi-frères et soeurs de notre aïeule Marie. Jean Martin retient notre attention, il eut lui même plusieurs enfants dont un Joseph Martin qui épousa une Marie-Anne Pailhère, plusieurs enfants dont un Jean Pierre Martin qui épousa une certaine Victoire Dupin. Ces derniers eurent entre autres une fille Marie Martin qui épousa Eugène Barry. Ils eurent 2 enfants, Pierre qu'on laisse de côté et une fille Eugénie 1890-1976 qui épousa Auguste Chambon 1883-1939. Eugénie apporta en dot l'hôtel Barry.

hotel chambon 1920 st privat

  Ce couple eut 3 enfants dont 2 morts prématurément avec Augusta à l'âge de 21 ans et Pierre mort à 13 ans. Seul Paul né en 1919 survécut et fit de l'hôtel Barry-Chambon, l'hôtel Chambon connu sous le nom de La Vieille Auberge, il en fit une pension de famille qui recevait l'été des pensionnaires des Bouches du Rhône, de Moselle, de la région parisienne. Les soirs d'été de ma jeunesse se passèrent souvent au bar Chambon où une Marthe qui aimait les beaux jeunes hommes nous servait pour les plus sages une limonade. Nous étions alors une sacrée bande de jeunes gens qui nous réunissions chaque soir. Dire que Paul fût notre cousin même éloigné serait bien sûr fort exagéré, mais nous eûmes quand même une aïeule commune à la 7ième génération. Et je me souviens d'Eugénie Chambon qui surveillait assise dans sa cuisine son petit monde d'une main de fer.

LA VIEILLE AUBERGE EN 1950

Paul Chambon se maria avec une jeune Yvette et resta sans descendance.

La Vieille Auberge a été reprise depuis déjà pas mal de temps par un jeune couple qui travaille beaucoup avec les marcheurs de Compostelle et assure la continuité de l'Auberge Chambon. 

Merci à Viviane d'avoir pensé à me faire ajouter le site internet :  http://www.lavieilleauberge.fr/

 et https://www.youtube.com/watch?v=7fMbnh1g3bc7    Pour rester encore un peu dans l'ambiance, Viviane.