Buffet autoportrait 1956

Buffet autoportrait 1977

Le musée d'art moderne expose en ce moment Bernard Buffet, ce qui constitue déjà un évènement particulier car rare. Ce golden boy de la Peinture fort populaire dans les années 50 et 60, suscita ensuite un vif mépris de la part de tous les conservateurs de musées, les critiques d'art, les commissaires d'exposition. Bien sûr, il persista dans son style, celui qui est la signature d'un peintre, style qui se modifia cependant durant les années et qui tout en gardant ses traits célèbres et décriés atteignit un sommet digne des autres peintres plus estimés que lui. Le musée d'art moderne nous fait cheminer chronologiquement

Buffet -Nature morte au révolver

Buffet les trois rigolos 1997

Buffet La ravaudeuse de filets 1948

Buffet 1963

des tableaux en teintes beige-gris-vert-bleutés

Buffet La cafetière bleue 1956

on passe à du rouge Soutine

Buffet série les Ecorchés 1964

Buffet Les Folles Femmes au salon 1970

des couleurs vives, criantes, gueulardes même qui me ravissent.

Buffet série Les Oiseaux 1960

 Buffet est né trop tôt, il aurait fait un tabac à notre époque actuelle. D'une beauté du diable, il séduit Pierre Bergé et la France d'alors.

Bernard Buffet

Quelques années plus tard il épouse une belle Annabelle, à la même fragilité que lui semble t'il.

Buffet 1960

De célèbre, il passe à maudit, seuls les médias avides s'intéressent à eux, leur couple fascine et la brune Annabelle a beaucoup de charme. Buffet se rebiffe, sa peinture exprime sa colère, et se révèle tourmentée, fiévreuse, le Christ c'est lui.

Buffet - La Crucifixion

  peinture hargneuse, rancunière même jusqu'à la caricature où l'artiste se moque de ses détracteurs en caricaturant son style

Buffet Les clowns musiciens

ce qui a donné les prémices de l'art graffiti. Et je préfère cette période où le peintre se démarque des autres, les peintres des rues lui doivent beaucoup. Il fait des Bandes dessinées géantes, avec des thèmes dont il fait plusieurs séries

Buffet Le combat avec le requin 1989

 Et puis l'artiste se moque de l'Homme, lui, nous, les autres, un humour corrosif et noir. Les harpies le cernent sans répit

Buffet L'enfer de Dante Les Harpies 1976

  D'un naturel dépressif, il accentue le trait et est sans doute dans un désespoir certain, une maladie de Parkinson n'arrangera rien  : Pitoyables humains, puissants ou misérables, la mort est au bout du chemin, ne l'oubliez pas.

Buffet Squelette en prière 1998

Il l'avancera à son heure, à sa façon, cette mort impitoyable et extrêmement dure pour ses proches dans une sorte de performance signée Buffet mais non dénuée de panache.

Buffet La Mort 5 1999

 Il est amusant de constater que 40 ans plus tard, Bernard Buffet attire toujours les mêmes critiques. L'art pictural existe dans toutes les époques, mineur, grandiose, brut, maniéré, académique, qu'importe, on n'aime, on n'aime pas, on critique, on loue, qu'importe, il contribue à l'Histoire humaine, et Buffet en est un acteur. Et puis quelques douceurs un peu suaves qui témoignent que Bernard Buffet connut aussi la joie, l'espoir, l'amour, un peu de paix parfois.

Buffet Kabuki

Buffet La mer 1960

Buffet Le rhinocéros

Buffet Le sommeil d'après Courbet

Né trop tôt dans un monde encore fort conformiste, il laisse ce message ambivalent, comme le fut sans doute sa vie.

Buffet