Heu ... hétéro ....

C'est bien votre droit, mais ce n'est pas la bonne réponse ....

Pour y répondre, déjà, situez vous vers 330, en Thébaîde en Egypte, allez sur une rive du Nil et vous trouverez le premier monastère de Tabennesis fondé par Pachôme ou Pacôme.

Le mot latin coenobium qui signifie couvent a donné cénobite et signifie donc moine qui vit en communauté. Il existait déjà des moines qui vivaient en ermite ou en anachorète (mot latin anachoreta qui signifie solitaire, on peut également utiliser le terme érémitique adjectif qui signifie propre à un ermite).

Monastère double, Marie la soeur de Pacôme fonde sur la rive opposée un monastère de femmes. 

Auparavant, des vierges consacrées vouaient leur vie au Christ, tout en restant dans leur famille. Des veuves pouvaient faire le même choix à condition d'être chastes. Elles adoptaient une règle de vie où pauvreté, humilité, jeûne et usage de la lecture étaient vivement conseillés. Fin du IV siècle, on retrouve ces communautés en Occident.