Delacroix

Eugène Delacroix 1798-1863 peint le chasseur Actéon juste au début de sa métamorphose, son effroi est bien visible, ses bois qui commencent à pousser aussi. Ce petit fils d'Apollon a croisé sa grand tante Artémis, soeur jumelle d'Apollon, qui ne supporte aucun regard d'homme sur elle, il l'a surprise se baignant nue, sacrilège pour cette Déesse de la chasse qui se désire chaste. Elle le transforme en cerf, lui le chasseur, qui se fera alors dévorer pas sa meute de chiens. D'autres versions de ce mythe existent, Actéon se serait vanté d'être plus chasseur habile qu'elle, ou il aurait tué une de ses biches consacrées, ou bien il lui aurait déclaré son amour. Nous reste, entre autres nombreuses autres représentations de cette légende, ce portrait, une étude qui doit être rapprochée des figures de démons travaillés par Delacroix dans la composition qu'il élabore pour Dante et Virgile aux Enfers (1822) toile conservée au Musée du Louvre.Dante et Virgile aux Enfers 1822 Delacroix

Cette étude fut achetée en 1865 par le Comte Horace de Choiseul-Praslin qui fut entre autres député de Seine et Marne. Il en fit don au Musée de Melun (créé en 1860) en 1866.