Château de Saint Vidal

Nous connûmes ce château situé en Haute Loire, il y a moults années, prétexte régulier à un pique-nique qui réunissait notre nombreuse famille d'alors, l'on pouvait en ces temps visiter le château fort succinctement si mes vieux souvenirs sont bons. Il appartenait alors à la famille Sahy depuis 1930  il devint aussi lieu de concerts et de stages musicaux puis fut fermé ces 15 dernières années. Un nouveau propriétaire, chef d'entreprises Vianney d'Alençon dont le père est originaire de la région a procédé à la restauration de ce château, fort contemporainement, avec la participation pour le jardin du prince François d'Orléans, jardin qui ne correspond pas du tout aux promesses du prospectus qui annonce un jardin exceptionnel avec de nombreuses attractions dans les bosquets, le jardin fort champêtre est charmant mais n'a rien d'exceptionnel, peut être l'été prochain qui sait ! Autant le dire tout de suite, les enfants adorent cette visite, ce qui est déjà un bon point, pas sûr que ce soit par intérêt historique, ce qui tombe bien, car l'Histoire est survolée mais les moyens techniques utilisés (rétro-projecteurs, projections vidéo) leur parlent bien.

Château intérieur 4

Château 3 intérieur

Château 2

Le Sieur du château pourrait prévoir une petite salle où serait narrée plus en détail l'Histoire du dit château, ce qui contenterait aussi un public plus large. Mais ne mégotons pas, ce château renaît après un long sommeil et c'est plutôt bien.   D'ailleurs, laissons parler un peu l'Histoire justement pour évoquer ses propriétaires, à travers ma bible 'Châteaux de Haute-Loire' inspiré par l'ouvrage de Jourda de Vaux publié en 1916 et documenté par plusieurs historiens, fort accessible qui ne prétend pas être la stricte réalité, mais une interprétation possible de l'histoire de ces châteaux dont on connaît certains faits historiques certes mais dont les réalités humaines nous échappent souvent. En 1230 Pierre de la Tour acquiert Saint Vidal qui appartenait au vicomte de Polignac, En 1288 le vicomte de Polignac abandonne au fils de Pierre Hugues de La Tour la haute justice du lieu, qui en fait une baronnie diocésaine. Enrichie par des mariages qui augmentent leurs terres les La Tour deviennent une des familles les plus puissantes du Vélay qui trouvera son apogée avec Antoine II de La Tour qui sera sénéchal et gouverneur du Vélay, en 1562 il prend la tête du parti catholique et combat contre les protestants puis en 1589 il jure sur les évangiles de restér attaché jusqu'à la mort à la réussite de la Ligue. En 1591 il est tué dans un duel par le cadet de Séneujols, personnage évoqué dans le message Château de Séneujols. A sa mort, les troupes royalistes tentent en vain de prendre son château. Ses héritiers les Rochefort d'Ally préfèrent leurs demeures d'Ally et du Thiolent. Guillaume de Rochefort de La Tour de Saint Vidal le lègue en 1742 à Pierre de Dienne de Chavagnac. Racheté par Pierre-Joseph de Rochefort d'Ally en 1748 il est revendu en 1765 à un bourgeois du Puy Louis Augustin Porral. Cette famille y résidera un siècle et demi jusqu'à le vendre en 1930 à la famille Sahy. Puis Vianney d'Alançon arriva ...

Château

Château de Saint Vidal 2

Château intérieur 5