18 janvier 2019

L'église Saint Augustin Paris 8ème

Eglise St Augustin

Sous le second empire 1852-1870, la population de Paris s'agrandit considérablement. La capitale devient un chantier permanent où se construisent, immeubles, trottoirs, égouts, gares, églises, bâtiments publiques. Ces travaux nécessitent une main d'oeuvre qui afflue sur Paris. Les petites ruelles de la petite Pologne disparaissent au profit de larges avenues et d'immeubles cossus. Au carrefour du Bd Malesherbes et du Bd Haussmann sur la place St Augustin, s'érige de 1860 à 1871 l'église St Augustin.Eglise St Augustin 2 Napoléon III désirait y être inhumé dit-on. On confia la réalisation de cette nouvelle église à l'architecte Victor Baltard (1805-1874)  déjà connu par la construction des Halles de Paris qui seront détruites durant les années 1971-1973. De style roman, gothique, renaissance et byzantin l'église St Augustin possède une ossature entièrement métallique recouverte d'un parement de pierres.Eglise St Augustin nef

Plus de piliers qui gênent la vue, des colonnes en fonte adossées aux murs supportent des fermes de charpente finement travaillées en fer forgé.Eglise St Augustin Ange- Schroeder 1828-1898

Les colonnes en fonte sont agrémentées d'un ange sculpté par Jean-Louis-Désiré Schroeder (1828-1898)

Eglise St Augustin candélabre

Les candélabres étaient éclairés au gaz, la fée Électricité apparaîtra à la fin de ce siècle et permet d'éclairer fort agréablement aujourd'hui cette église.

Eglise St AUGUSTIN façade

Les portes en chêne recouvert de cuivre sont réalisées par l'entreprise d'orfèvrerie créée par Charles Christofle (1805-1863). Lorsque l'on rentre dans cette église, on est attiré vers le choeur où trône un ciborium en fonte dorée, haut de 10 mètres, qui tient la vedette, à mes yeux d'agnostique attirée par la rutilance des objets

Eglise St Augustin ciborium

qui me rendent plus aimables les églises dont l'obscurité m'effraie en général, lieux que je ne fréquente plus qu'en touriste, à noter que par temps froid, l'église est un lieu où l'on peut se réchauffer, se reposer un peu l'âme et/ou l'esprit. Peinture de droite de Diogène Maillart 1840-1926. 

Eglise St Augustin tribune

Eglise St Augustin La mort de Ste Monique Maillart

      

Posté par maison43 à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 avril 2011

St Sulpice

Rose, lorsqu'elle habitait rue de Tournon, avait pour paroisse St Sulpice et y fit sa communion. Rien que du banal, mais qui curieusement la marqua suffisamment pour qu'elle nous l'évoque jusqu'à la fin, jusqu'à son entrée en Alzheimer.

Et bien que j'arpente souvent Paris, m'avait échappée jusque là, cette place de Paris où entre une fontaine et une église monumentale, on hésite à définir cette première impression que la première vision prodigue; le côté sentimental de l'évènement étant le primordial bien sûr. Cette rencontre inattendue avec ma mère perdue dans son monde, et pour cet instant, retrouvée.

IMG_0161

Laid et gigantesque, d'une laideur cependant attrayante, d'un gigantisme qui effraie la vieille chose que je suis.

Il y a du temple dans cette bâtisse où les commerçants ont élu domicile et font ce qu'ils ont à faire

Il y d'énormes statues, nouvelles idoles des époques lointaines

En 1646, début des travaux, Louis IV a 8 ans. 5 fois plus grande que la précédente église qu'elle remplace sa voûte culmine 33 m du sol, contre 35 m pour Notre Dame de Paris.  

IMG_0159

  

Vaisseau éclairé par des vitraux blancs,

que célèbres tu ?

Combien d'hommes au travail sont ils tombés lors de ta construction laborieuse qui s'étendit jusqu'en 1789 ?

Quel est le mystère de la foi que tu représentes ?

  IMG_0156

 

  

 Les bénitiers, valves d'un géant coquillage offert à François Ier par la république de Venise sont tartignolles, voire hideux sur leur socle de marbre blanc sculpté par un sieur Pigalle (1714.1785)

 

 

 

 

  

  

Les 2 horreurs suivantes, la chaire qui repose sur des escaliers revêtus de marbre et en face, le crucifix du banc d'oeuvre avec un Christ en bronze fait par un sieur Maindron, donc les 2 horreurs ne déparent pas du reste.

IMG_0157IMG_0158

Et puis il y a dans cette église, un Gnomon Astronomique, sorte de cadran solaire, commandé à l'horloger et astronome anglais Sully (1680.1728) et construit par J.N. Servandoni. Ce n'est pas la rencontre du siècle entre le gnomon et moi !!!! IMG_0149

Et pour finir, un prodigieux clin d'oeil qui m'amuse beaucoup, qui enlève un peu trop de solennelle rigidité à ces églises que je n'aime décidément pas, qui me ramène à notre prodigieuse humanité, clin d'oeil fugace et périssable, semblable à nos vies, une oeuvre contemporaine d'un certain Benjamin Bergery :IMG_0147

 

 

 

La visite se termine.

J' ai retrouvé le rire de Rose, le rire de ma mère. Et pour l'amour reçu, merci.

Alors St Sulpice, même hideuse et trop,  je t'aime.

Posté par maison43 à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :