12 juillet 2019

Jacqueline Etaix au musée de la Mine à Bayard- Brassac les Mines

'C'est tout simple' nous dit Jacqueline Etaix, peintre, dessinatrice, sculptrice :'prenez un support de votre choix, découpez du papier journal, du carton, du chiffon, ou toute autre matière qui vous inspire, puis façonnez les, collez les, peignez les, magnez ensuite le fusain, l'encre de chine, le pinceau et vous obtiendrez aussi aisément que moi ce magnifique visage d'homme 'gueule cassée' de mineur ou Jacqueline Etaix 1

  ((à mes yeux aussi, cela peut être une double face d'un visage d'homme ordinaire comme vous et moi, un jean-qui-rit un jean-qui-pleure voltairien. 'Chacun a son lutin qui toujours le promène  des chagrins aux amusements'(Voltaire), un mister-Jekyll mister-Hyde)). Ce que je fais, poursuit Jacqueline Etaix, vous pouvez le faire. Et bien, non, soyons sérieux, il faut pour réussir cette prestation, du travail certes, mais surtout du talent. Jacqueline Etaix possède ce don là. Cette année, elle est inspirée par le monde des mineurs et expose dans le musée de la mine situé à Bayard dans la commune de Brassac Les Mines.Jacqueline Etaix 8

 

jacqueline Etaix 7

Ce musée est installé dans le bâtiment de la machine d'extraction du puits Bayard, les oeuvres de Jacqueline Etaix témoignent du difficile  travail des mineursJacqueline Etaix 15

elle  les sublime

Jacqueline Etaix 13

 

Jacqueline Etaix 11

 leur restitue la noblesse des héros anonymes sacrifiés et oubliés. 

Je reviendrai sur ce message qui est incomplet et ne me satisfait pas, mais je le poste ce jour pour que ceux intéressés par cette exposition puissent s'y rendre. Le musée de la mine vaut également le détour, et cette année en prime l'exposition de Jacqueline Etaix jusqu'au 6 Septembre, site internet  :  http://jaetaix.e-monsite.com/ Nul doute que cette double visite plaira aussi aux enfants.

Posté par maison43 à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 août 2017

Jacqueline Etaix au Conservatoire botanique national du Massif Central

affiche4

Donnez lui un lieu, à cette artiste (talentueuse et fort créative), même le plus austère comme le très discret Centre Botanique du Massif Central situé en Haute-Loire à Chavagnac Lafayette qui n'attire que les férus de botanique ou de sciences et elle vous en fait, pour un temps, un lieu magique où elle règne en fée des bois. Elle nous avait déjà charmés avec ses mastodontes à Chilhac, ses orgues humanisés si drôlement, elle nous envoûte à Chavaniac Lafayette avec ses ronces, ses feuilles et ses bois où l'humain n'est jamais loin. Elle joue avec ses peurs qui réveillent les nôtres, elle fait renaître des souvenirs d'enfance courant dans les bois, elle met les arbres nus sens dessus dessous.Jacqueline Etaix 2017 1

C'est une fort jolie rencontre, Jacqueline Etaix qui parle de son art avec passion et beaucoup de modestie. Cet été, des dessins à l'encre de chine où les ronces enfièvrent ses peurs mais ces baies nous rassurent.Jacqueline Etaix 10

des peintures où les bois noirs perdent de leur pouvoir inquiétant. Elle poétise cette si puissante nature qui, si l'on y prend garde, plus forte que nous, ré-investit les lieux que l'homme a désertés, elle nous révèle aussi que cette Nature nous survivra sans état d'âme. Elle modifie notre rapport à la Nature.Jacqueline Etaix 2

Jacqueline Etaix parle du Chou comme personne. Son passé de professeur de Sciences, son imagination donnent une image de ce légume fort proche de nous, méandres cérébraux ou plus prosaïquement intestinaux, les deux cerveaux de l'homme dit-on aujourd'hui ! Je ne verrai plus jamais un chou comme avant maintenant, va t'il crier à la découpe, va t'il frémir, gémir, que va t'il révéler de nous ?Jacqueline Etaix 2017 3

A vous revoir encore Jacqueline Etaix avec un réel et grand plaisir. 

Site internet : http://jaetaix.e-monsite.com/

Posté par maison43 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2016

Le Mastodonte et Jacqueline Etaix -artiste peintre- à Chilhac en Haute-Loire

Mastodonte Chilhac

L'un n'existe plus, l'autre le peint.Jacqueline Etaix 7

L'un est d'Auvergne, l'autre de Corbeil Essonnes.

A priori, pas vraiment faits pour se trouver, et puis, si, une belle rencontre estivale qui s'est concrétisée dans le petit musée de Chilhac en Haute Loire.Jacqueline Etaix 2

Le mastodonte de Chilhac est jusqu'à nouvel ordre une des dernières espèces de ce genre à avoir vécu en ce village et alentours. On a découvert leur mode de vie que l'on pense matriarcal. A cette époque, arrivent peu à peu les premiers européens. Jacqueline Etaix ancienne enseignante nous les fait revivre en peintures, dessins et sculptures.Jacqueline Etaix 6

 Elle met en scène avec beaucoup d'humour les orgues basaltiques.Jacqueline Etaix 3

Jacqueline Etaix 4Une dernière mêlée de mastodontes juste avant qu'ils ne disparaissent de la terre. Jacqueline Etaix est une habituée de la Haute-Loire. A vous revoir, Madame, en d'autres lieux avec d'autres oeuvres. Quant au musée, allez le découvrir. Les petits enfants apprécient.Jacqueline Etaix 8

Posté par maison43 à 17:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,