16 novembre 2014

Respire, Samba, 3 coeurs etc ...

En vrac quelques films vus dernièrement

Respire

Respire de Mélanie Laurent avec Josephine Japy, Lou de Laâge, Isabelle Carre

Deux jolies adolescentes, l'une perverse, l'autre victime. Deux mères l'une alcoolique, l'autre en crise conjugale. De jolies cartes postales, un début un peu lent, et puis enfin un film qui démarre. Très bons acteurs.

Samba

Samba comédie réalisée par Olivier Nakache et Eric Toledano avec Charlotte Gainsbourg, Omar Sy, Tahar Rahim et Izia Higelin

Deux thèmes mènent la danse, la galère des sans papiers et le Burn Out, le second propos n'est que prétexte, à mon avis, qu'à mettre en valeur Charlotte Gainsbourg délicieuse dans ce rôle de Candide. Un bon moment de cinéma à l'humour léger qui traite d'un sujet grave : le travail clandestin.

3 coeurs

3 Coeurs réalisé par Benoit Jacquot avec Charlotte Gainsbourg, Benoit Poelvoorde, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve

Un coup de foudre  entre Benoit et Charlotte avec un rendez vous raté (occasion manquée), un mariage avec Chiara soeur de Charlotte (coïncidence fort romanesque), une deuxième rencontre qui concrétise la passion de Benoit pour Charlotte qui entament une liaison malgré une culpabilité certaine, un téléphone bavard et indiscret (destin favorable aux amoureux) qui avertit Chiara, et une fin heureuse pour Benoit et Charlotte.  Film esthétique avec des acteurs qui jouent avec finesse dans une province un peu désuète et charmante.

Une nouvelle amie

Une nouvelle amie réalisé par François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier et Raphaël Personnaz

Encore un trio, une femme pour deux hommes. Un Romain veuf de fraîche date se lie d'amitié avec la meilleure amie de sa femme; que ce Romain la séduise par son côté féminin n'est pas la seule ambiguïté du film. Il y a de l'Almodovar chez François Ozon qui réussit à éviter les pièges de la caricature pourtant jamais loin dans ce thème qui traite de l'identité sexuelle. Les acteurs sont brillants.

Magic in the Moonlight

Magic in the moonlight film réalisé par Woody Allen avec Colin Firth et Emma Stone

Le grand thème de ce film est l'amour impossible entre un magicien raisonneur et scientifique (oui, oui !!) et une piquante médium. La suite est prévisible certes, mais il faut compter sur l'humour cynique de Woody Allen qui ravira tous les fans dont je suis.

interstellar

Interstellar film réalisé par Christopher Nolan avec Matthew Mc Conaughey, Anne Hathaway, Michael Caine, Jessica Mackenzie, Jessica Chastain ...

Embarcation pour un voyage dans l'espace, dans une autre galaxie que la nôtre, avec effets spéciaux garantis. Il s'agit de trouver une autre lieu pour les terriens voués à une mort certaine. Bon on parle de trou noir, de cinquième dimension, de dimension temporelle bref de choses qui me sont fort lointaines, je n'ai pas tout compris, et je ne suis pas la seule, mais j'ai adoré voyager à moindre risque par une après midi grise et humide.

Posté par maison43 à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 novembre 2014

Léon Lhermitte 1844-1925

Les Halles Léon Lhermitte

Vu au Petit Palais musée de la ville de Paris qui vaut vraiment le détour, donc vu récemment un tableau de ce peintre du mouvement dit  naturalisme qui peignit de grandes toiles célèbres en son temps, toiles qui témoignent aujourd'hui d'un Paris, d'une France disparus. Les Halles vers 1900

Les Halles (décor principal du Ventre de Paris d'Emile Zola) près de l'église Saint Eustache furent remplacées (ré-aménagées à Rungis)Les Halles 1970

dans les années 70 par la construction d'une gare RER Chatelet-Les Halles, d'un centre commercial souterrain le Forum des Halles et d'un jardin. Depuis 2011, ce quartier est à nouveau en rénovation jusqu'en 2018 où tous les travaux seront achevés.

Léon Lhermitte était un excellent dessinateur, il fera les Beaux Arts. Il vivra de gravures faites entre France et Angleterre puis à partir de 1874 il sera reconnu au salon, il fait partie de ceux qui sont aujourd'hui un peu oubliés. Cette famille compte 2 neurologues réputés et un acteur.

Posté par maison43 à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2014

Château de Chamarande en Essonne

Chamarande 11

Propriété du Conseil général de l'Essonne, le domaine de Chamarande connu sous le nom de terre de Bonnes jusqu'en 1685  est consacré à la création contemporaine, outre son patrimoine paysager qu'il est agréable d'arpenter.

De style Louis XIII, le château conçu (sur un site ayant appartenu à François Miron 1560-1609, magistrat ancien prévôt des marchands de Paris) par l'architecte Nicolas de l'Espine en 1654 pour Pierre Mérault, ancien fermier de la gabelle (taxe royale sur le sel), fut racheté en 1684 par Clair Gilbert d'Ornaison dont la famille possède la terre de Chamarande en Forez, puis par le jeu d'alliance, le château passe à Louis de Talaru en 1737 qui mourut sans héritier en 1850. En 1857 Victor de Persigny (Jean Gilbert Victor Fialin) l'achète. En 1876 Antoine Boucicaut dont le père est fondateur du Bon Marché, en devient le propriétaire, il y mourra de tuberculose à l'âge de 41 ans en 1879. Veuve, sa mère épousera Laurent Amodru (député et médecin) qui devient ainsi propriétaire du domaine de Chamarande. En 1922, il vend en viager son domaine à Marthe Dervaux veuve d'un député André Thome qui le récupère en 1930 à la mort du médecin. Elle décède en 1948, et le domaine est mis en vente. En 1957, Auguste Mione 1898-1982 entrepreneur de travaux l'achète et en fait le siège de son entreprise de bâtiments. Chamarande 2Des sculptures contemporaines, dont cette tête grotesque, un peu à la manière de celles des jardins de la Renaissance italienne, sculpture d'Elmar Trenkwalder artiste autrichien né en 1959 en résidence à la manufacture de Sèvres depuis 2012 où sont exposées les pièces en grés émaillé réalisées par lui, visibles jusqu'au 1er Décembre 2014 à Sèvres.Echelle

Chamarande échelle

Cette échelle de Philippe Ramette né en 1961 artiste plasticien et photographe peu classique, ludique et plein d'humour.

Chamarande 5

Quant aux deux sculptures de la fontaine, (copies du XIX  d'après deux sculptures d'Antoine Coysevox 1640-1720, représentant la Garonne et la Dordogne dans un des bassins de Versailles), elles restent indifférentes aux baigneurs pas fous, qui préfèrent les baignoires à l'eau du bassin.     

Depuis 2012 c'est l'association COAL (coalition pour l'Art et le développement durable créée en 2008 par des professionnels de l'art contemporain et du développement durable et de la recherche) qui collabore avec l'équipe de Chamarande à la programmation des expositions dans le château. (Entrée libre).L'exposition Vivre(s), lors de notre visite était basée sur l'alimentation

Chamarande 6

dont la production est une des raisons de la destruction de notre environnement. Pain, légumes etc ... glace à consommer avec modérationInvitation pernicieuse

Chamarande

 à l'extérieur comment recycler les déchets verts en fabriquant de l'humus

Chamarande 10

Bon, cette exposition où se mêle art et écologie m'ennuie un peu, même si le mélange des genres peut être je le reconnais un moyen d'attirer l'attention de tous sur l'écologie. Alors ressortir et profitez longuement du domaine, magnifique.Chamarande 9

L'exposition d'hiver au château de Chamarande qui débute fin novembre se nomme Personnages, rencontre entre un lieu riche d'Histoire et des personnages sculptés me plaît davantage et me correspond infiniment plus, à suivre donc. 

Posté par maison43 à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 novembre 2014

Le marché aux chevaux - Rosa Bonheur

Le marché aux chevauxAu musée du cheval à Chantilly qui a ouvert après restauration en Juin 2013, une rencontre avec une Dame dont la personnalité me séduit : l'artiste peintre Rosa Bonheur. Ce n'est pas un original, c'est juste une lithographie d'après une étude d'un tableau célèbre Le marché aux chevaux peint en 1853 qui appartient au Musée Métropolitan de New York. Rosa Bonheur réalisa plusieurs études de ce tableau durant 1 an et demi, effectuées dans les écuries ou marchés de la région parisienne. Cette toile connut un grand succès et fut largement diffusé grâce à la gravure. Elle connaîtra avec ce tableau une renommée internationale. Cette lithographie fut gravée en 1857 par Thomas Landseer à Londres.

Posté par maison43 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2014

Parc de la Cité Universinaire de Paris

Cité univ

Au lendemain de la première guerre mondiale, André Honnorat ministre de l'instruction publique propose de construire un lieu international pour les étudiants, destiné aux futures élites du monde entier. Paul Appell, alsacien, recteur de l'université de Paris apporta son aide par l'intermédiaire d'un autre alsacien  Deutsch de la Meurthe qui offrit 10 millions de francs or pour acheter un terrain situé à l'emplacement des anciennes fortifications de Thiers et construire la première maison La fondation Émile et Louise Deutsch de la Meurthe qui construite en 1925 accueillit les 350 premiers étudiants.Cité 2

Des mécènes multiples achetèrent d'autres terrains et 19 maisons furent ainsi bâties jusqu'à la seconde guerre mondiale.Cité 4

De 50 à 69, 21 autres maisons complétèrent la série. 37 sont sur le site boulevard Jordan sur 34 hectares de terrain, soit un des plus grands parcs de Paris. Des architectes, des décorateurs de renom y ont participé.Cité 6

Des artistes résidents  espagnols ont laissé un témoignage de leur passage dans ce jardin inhabituel ouvert au public comme le

Cité universitaire

peintre-sculpteurJoaquin Garcia Donaire http://www.garciadonaire.com/ Beaucoup moins classique, un autre artiste plasticien né en 1942 Angel Orensanz né en 1942 http://www.orensanz.org/index.html 

Cité universitaire 2

Baltasar Lobo 1910-1993 et sa Fontana http://fundacionbaltasarlobo.com/# , Oscar Estruga né en 1933 graveur, dessinateur, peintre, sculpteur, plasticien   http://oscarestruga.com/Cité universitaire 4

cité univ 4

Et enfin un sculpteur peintre mexicain Juan Soriano 1920-2006 http://www.juansoriano.net/

Cite univ

Pour être admis comme étudiant, il faut avoir au minimum un master, être inscrit dans un établissement supérieur public ou privé et agréé par l'état en Île de France. Les chercheurs post-doctorat ou enseignants chercheurs peuvent également postuler. Peuvent être intégrés aussi des artistes et professionnels de la culture. Le loyer pour un logement de 11 à 18m2 pour une personne varie de 400 à 550 euros environ. Plus de 10 000 étudiants.Cite univ 9

La Maison Internationale, fut construite en 1933 par l'architecte américain Jean Frédéric Larson grâce au mécénat de John D Rockefeller Jr qui participa également à la restauration des châteaux de Fontainebleau et de Versailles. D'ailleurs le château de Fontainebleau servit de modèle pour la maison internationale dans un style néo Louis XIII. Inaugurée en 1936. La maison internationale est le lieu de ralliement des étudiants qui peuvent se restaurer, bénéficier de services comme piscine, salle de sport, ou lieux de culture avec théâtre et bibliothèque. L'aile ouest accueille des résidents de toutes nationalités, pour des séjours inférieurs à 3 mois. On peut également louer des salles de 20 à 500 personnes pour des conférences, colloques, congrès etc ...

Cité universitaire 6

 Initialement, ce lieu universitaire comportait une église non située sur le terrain de la cité afin de respecter la laïcité du lieu. Ce fut donc sur un lieu privé qu'elle fut érigée en béton armé, les architectes furent les Paquet père et fils.

Eglise de Gentilly

 Les anges

Eglise

sculptés par Georges Saupique, qui ornent le clocher veillent sur le boulevard périphérique qui en 1960 la sépara de la cité universitaire. Délaissée en 1968 par les résidents, l'église du Sacré-Coeur de Gentilly est devenue une paroisse portugaise. 

Posté par maison43 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 novembre 2014

Milthon sculpteur

Milthon 1

Né en 1963, en Colombie à Bogota, Milthon  aurait travaillé avec Nijole Sivickas 1933 sculptrice d'origine lituanienne vivant à Bogata depuis 1950.Milthon 3

En 1985, il arrive en France où il perfectionne ses connaissances. Lauréat du prix USM de Monaco an 1994, il est sollicité par plusieurs villes pour ses sculptures monumentales, Il travaille moults matériaux comme la céramique

Milthon 2 le bronze, le plâtre, l'argile, la résine. Sculpture faite en résine en prêt à l'espace Artevie à Lorrez le Bocage en Seine et Marne. 

Milthon 5

Les femmes sont sur la terre
Pour tout idéaliser ;
L'univers est un mystère
Que commente leur baiser.

Milthon 4

Victor Hugo

Posté par maison43 à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2014

Sonia Delaunay au Musée d'Art moderne

Dit Petit Flamenco détail 1915 Sonia Delaunay

De la couleur, du mouvement, du paraître, un goût certain pour les objets du quotidien, les marquer de son empreinte, décorer couverture, coffrets, abat jour, livres, vêtements et murs, une vitalité à toute épreuve.  Il y a un vide chez Sonia une rupture d'enfance qu'elle comblera par de la couleur, par une hyperactivité artistique et sociale.Sonia Terk 1901

Elle ne mentira jamais, elle éludera toujours, elle dissimulera ce qui l'ennuie. C'est une force de vie qui l'aidera tout au long de sa vie : éluder ce qui fâche et sourire toujours. Née en Russie en 1885 dans une modeste famille, Sarah Stern devient à l'âge de 5 ans Sofia ou Sonia Terk, du nom de son oncle maternel avocat à St Pétersbourg qui l'éduquera. Elle ne reverra jamais ses parents. Elle bénéficiera ainsi d'une éducation bourgeoise. Son oncle Henri Terk est un érudit féru d'art. Sonia dira de rares fois qu'elle n'aimait pas sa mère, ni sa tante non plus. Elle comblera ce manque d'amour donné, ce manque d'amour reçu, en se concentrant sur son devenir : émerger du lot et briller.  Sonia entre dans l'atelier de Schmidt-Reutter, en Allemagne en 1903 et y apprend les bases.Autoportrait 1904 Sonia Terk

Bord de l'eau 1906 Sonia Terk

En 1905, Paris où elle s'inscrit à l'Académie de la Palette, elle sera adoptée par la colonie russe. Elle se passionne pour les fauves,Deux fillettes finlandaises 1907 Sonia Terk

Cezanne, la gravure et se lie à Wilhelm Uhde collectionneur et marchand d'art. Philomène 1907 Sonia Terk détailElle commence à broder en 1908

Broderie

Objets réalisésCouverture

elle épouse Uhde en décembre, un arrangement confortable, elle y gagne le droit de rester à Paris et de connaitre ainsi tous les peintres qui percent : Braque, Derain, Dufy, Vlamink, Picasso, Robert Delaunay. Elle appréciait l'amour de l'art d'Uhde, elle découvre l'amour avec le peintre Robert Delaunay exalté, imprévisible, talentueux, fou de couleurs comme elle. Il y a chez Sonia une soif d'absolu, une exigence extrême où l'art est omnipotent. Robert Delaunay incarne cette particularité dont a besoin Sonia pour pouvoir aimer; il la stimule, comble son besoin d'énergie.Les Delaunay

 Qui est le maître dans ce couple ? Difficile à dire. Elle, est l'organisatrice, la gérante, la garantie de leur union. La peinture est leur façon de s'aimer jusqu'à la jouissance, lui se laisse guider par son besoin de peindre, elle, assure le tout. En 1910 elle l'épouse. En 1911 naissance d'un fils. Elle commence ses premiers abat-jour simultanés appliquant la théorie de Chevreuil sur le contraste simultané (contraste constitué par des couleurs perçues simultanément).Recherches pour PublicitésElle réalise ses premiers collages, des reliures en papiers appliqués et en déchets de tissu, elle fait des coussins, des gilets. 'La couleur l'excite' dit elle. Séductrice, Sonia Delaunay s'entourera toujours d'hommes talentueux et fragiles, Apollinaire, Blaise Cendrars, André Breton Louis Aragon, Philippe Soupault, Tristan Tzara, René Crevel, Joseph Delteil, Vladimir Maïakovski. Ces poètes seront un temps ses amis, mettront son art du costume en poèmes, beaucoup auront une destinée tragique, mais un temps ils auront traversé le ciel de Sonia, l'illuminant d'étoiles ... simultanées. Sonia aime s'amuser, le balBal Bullier 1913

Bullier est aussi un prétexte pour exposer ses robes qui bougent au rythme du tango ... simultanées bien sûr.Le bal Bullier détail 1913 Sonia Delaunay

1914 Robert réformé, ils partent en Espagne, puis au Portugal où les marchés de pastèques, melons, les costumes, la musique inspirent Sonia.PortugalMarché au Minho 1915 S DelaunayLes mouvements des corps et des couleurs  se contrarient et donnent un rythme.Chanteurs de flamenco 1915 S- Delaunay

 Cette guerre amènera pour Sonia la fin de sa rente provenant de biens immobiliers de Russie, en 1917 les bolcheviks nationalisent, Sonia est ruinée. Mais la rencontre avec Serge Diaghilev la sauve en lui proposant de créer les décors et costumes d'un ballet Cléopâtre.CostumeSonia décide alors d'arrêter de peindre pour gagner sa vie. Décor de théâtre, ouverture d'une casa Sonia en Espagne où elle vend ses objets, robes, chapeaux, meubles, tissus.Scène d'intérieur 1922 Sonia Delaunay gouache

La vente d'un tableau les aide à se ré-installer à Paris vers 1921. Sonia s'attèle aux costumes d'une pièce 'Coeur à gaz', d'une fête de charité. Sonia Delaunay crée sans arrêt tissus, robes et manteaux.Manteau

 L'exposition internationale des Arts décoratifs de 1925 la consacre avec sa boutique simultanée.S Delaunay

Atelier simultané

Robe du soir 1926 Delaunay

Elle créera même l'habillage d'une voiture. Financièrement cela dérape un peu, Sonia continue cependant ses travaux alimentaires. Lors de l'exposition Internationale de 1937 les Delaunay décorent 2 pavillons dont le Pavillon de l'Air.Décoration 1937Elle expose au salon des Tuileries, au salon des Réalités nouvelles des Rythmes qui rappellent un peu certaines toiles de Robert Delaunay . Et puis c'est la guerre et l'exode.Rythme couleur 1939

 La mort de Robert en 1941 la laisse désemparée. Elle se consacre à l'exposition rétrospective de son mari en 1946 et à son oeuvre. Elle renaîtra en 1953 à la peinture, la sienne. En 1960 elle peint un jeu de cartes esquissé lors de sa jeunesse.Composition

En 1966, elle rencontre son dernier poète Jacques Damase, elle réalisera autour de ses poèmes 11 pochoirs. Elle recrée des tapis, des lithographies, des décors, des costumes, des toiles

Rythme couleur 1965 Elle meurt en 1979.  

Sources : Sonia Delaunay de Dominique Desanti

Sonia Delaunay rythmes et couleurs

Posté par maison43 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2014

Thomas Couture à Senlis

Les romains de la décadence 1847

Rencontré par hasard à Senlis dont Thomas Couture 1815-1879 est originaire. Son tableau le plus célèbre est au musée d'Orsay ' Les Romains de la décadence' grand succès au salon de 1847. Couture a voulu critiquer ainsi la décadence de la monarchie de Juillet 1830-1848 sous Louis-Philippe. Si sa peinture est relativement oubliée à ce jour, il reste aussi célèbre pour son atelier ouvert de 1847 à 1862 qui verra défiler des peintres français et étrangers, Edouard ManetPuvis de Chavannes, Charles-Edouard Armand DumaresqCharles Monginot en sont les plus marquants. Il publia en 1867 un livre 'Méthode et entretiens d'atelier'. Il n'avait pas très bon caractère Couture, il affronta en Juin 1853 au café Divan Le Peletier le peintre Courbet, l'invectivant sur le réalisme de sa peinture, l'affaire fut calmée par la police. Mais ses élèves lui reconnaissent des qualités techniques particulières.  Il fut en son temps un portraitiste fort apprécié. Académique ou déjà moderne.Mme de Brunecke Thomas Couture

Baronne d'Astier de la Vigerie 1847 Thomas Couture détail

Sa renommée fut étendue aux Etats Unis notamment au Walters Art Muséum à Baltimore où il y a plusieurs toiles de lui. Souper à la maison d'or Thomas Couture 1855

Au canada, le Vancouver Art Gallery achète en 1931 la toile ' Souper à la maison d'or' où le modèle du jeune homme habillé de rouge fut un de ses élèves allemand le peintre ' Anselm Fenerbach 1829-1880. Cette toile récemment restaurée est en prêt à long terme au musée des Beaux Arts du Canada à Ottawa. Voilà qui réjouirait Thomas Couture un peu chagriné de ne pas avoir eu une notoriété durable, il quitta Paris un peu fâché vers 1860 pour résider en son pays de Senlis où le musée d'art et d'archéologie conserve plusieurs toiles de lui. Etude pour la Noblesse Thomas Couture

Thomas Couture 2

Il y installa son atelier dans la chapelle du palais épiscopal devenu musée. Il s'installa 10 ans plus tard à Villiers Le Bel où il continua à enseigner à des artistes américains jusqu'à sa mort. 

La Commandite entre 1860 et 1869

Posté par maison43 à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2014

La Thébaïde de Fra Angelico à Chantilly

 Une thébaïde est, entre autres définitions, un ensemble de scènes de la vie monastique, en référence au lieu où se seraient retrouvés les premiers ermites chrétiens à Thèbes en Egypte.La Thébaïde reconstituée

L'italie du  XIII siècle est prospère grâce à l'essor de son commerce maritime, les villes s'agrandissent et induisent la construction de couvents et d'églises. Une seigneurie urbaine apparait, de riches commerçants essentiellement. Les peintres de l'époque sont sollicités pour décorer ces églises. On les désigne sous le terme de peintres primitifs (précurseurs de la Renaissance italienne). Parmi les grands on cite Cimabue 1240-1302, ses élèves Duccio vers 1260-1318/19 et Giotto 1266-1337, Simone Martini 1284-1344. Les sujets sont presque exclusivement religieux. Succèdera à cette période l'art gothique international entre 1380 et 1430 environ, aux scènes religieuses se mêlent des portraits, des enluminures, des décors profanes d'édifices publics ou villas de particuliers, on cite Pisanello 1394-1455, Gentile 1385 ?-1427, les frères Limbourg. La première Renaissance italienne commence vers 1420 et s'achève en 1500, c'est le quattrocento. Fra Angelico fait partie de ce mouvement.Thébaïde panneau indicatif

Guido di Pietro (né vers 1395-1455) en entrant chez les dominicains prend le nom de Fra Giovanni. Ses contemporains transformeront son nom en Fra Angelico. Religieux inspiré et fervent, il confère à ses peintures un rôle de prédication. La Thébaïde en question fut peinte vers 1430 pour le couvent de Santa Maria Degli Angeli, siège florentin d'un ordre religieux les camaldules qui était sous le patronnat de la famille Filicaia. Cette thébaïde sera morcelée (usage courant à l'époque) en 6 petits tableaux, fin XVIII début du XIX siècle.  La reconstitution se déroulera en 3 étapes. En 1974, un historien d'art anglais identifie comme Ensemble les 3 tableaux conservés à 

St Romuald Anvers

Anvers, CherbourgFra Angelicoet ChantillySt Benoit - Chantilly

En 1993 un américain rajoute au polyptique un tableau de Philadelphie.St Grégoire refusant la tiare pontificale

En 2005 Michel Laclotte (commissaire de l'exposition à Chantilly) identifie dans une collection privée française le 5 ème tableauScènes de la Thébaïde collection particulière

Manque le 6ème. Pour info le tableau central dit scènes de la Thébaïde- collection privée qui appartenait à une famille depuis le 19e a été vendu en 2012 à un collectionneur privé français 552 000 euros. Il en dirait quoi Fra-Angelico ?

Posté par maison43 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 octobre 2014

lucien jonas 1880-1947

Douaumont 1916 Lucien Jonas

 J'ai découvert cet été, lors d'une exposition, ce peintre des Armées, à la Maison du Jacquemart à Langeac en Haute Loire où fusains et lithographies sur la guerre de 14-18 ont été exposés. Diffusés notamment ces dessins et affiches dans la revue L'illustration magazine hebdomadaire édité de 1843 à 1944.Lucien Jonas L'illustration

Mais il serait réducteur de ne limiter qu'à cette qualification, ce peintre prolifique au final peu connu. Il a peint beaucoup, Lucien Jonas, de croquignolets petits tableaux où familles modèles profitent de Dinard,

Lucien Jonas (Dinard)

1920 La récitation Lucien Jonas

des fresques religieuses dans les églises du nord, des fresques plus coquines notamment pour le casino ancien de Pougues Les EauxLucien Jonas Casino

Lucien Jonas 2

 il réalisa pour le restaurant et la salle des fêtes de la maison des centraux, rue Jean Goujon à Paris, des fresques proches de la caricature disparues vers 1949. Son fils a fait don au musée Carnavalet  de ses dessins préparatoires. des croquis diablement bien dessinés 

le jeune mineur

Né à Anzin près de Valenciennes en 1880, il fait les Beaux Arts de Paris. Second prix de Rome en 1905, il peint des tableaux réalistes sur les mineurs. En 1915 il est agrée peintre militaire attaché au musée de l'armée, en 16 attaché à la Marine, il croquera soldats et chefs, portraits célèbres comme Foch, d'autres inconnus.Lucien Jonas Portraits

Il effectuera toute sa vie des portraits, des paysages et des petites scènes de vie.Lucien Jonas Le rush final

 Il sera l'un des dessinateurs de billets de banque et sa collaboration avec la Banque de France durera plusieurs années, Sully, DescartesLucien Jonas Billet Descartes

 En 1937 il réalise des fresques pour l'exposition universelle pour le pavillon de l'aéronautique, mais il est un peu évincé par le couple Delaunay plus au goût du jour. Il parcourra la ligne Maginot en crayonnant toujours les soldats de la seconde guerre mondiale. Beaucoup de ses oeuvres ont été détruites et Lucien Jonas peintre d'histoire et de genre, paysagiste, portraitiste, décorateur- ici une pharmacie dans le nord-Lucien Jonas livre pharmacie

illustrateur, est un peu tombé dans l'oubli. Plusieurs sites sur ce peintre, l'un centré sur le peintre des armées.

Posté par maison43 à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,