15 avril 2014

Gregos

Gregos

Artiste français né en 1972 Gregos a commencé  à peindre dans la rue tags et graffiti. En 1997, il se rend à Athènes où il apprend la sculpture et le moulage. En 2005, il se rend aux USA où il s'initie à l'acrylique et à la peinture à l'huile. De retour en France il vit à Montmartre et s'est remis à peindre dans la rue. Connu pour ses visages autoportraits.

Gregos

Pour la journée de la Femme une multitude de petits masques à son effigie avec de multiples expressions.

Dans le 4 ième rue des Hospitalières St Gervais à Paris.

 

Gregos détail

 

Posté par maison43 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 février 2013

Graffiti

Pour une exposition vente au profit de SOS Racisme, l'Art Graffiti s'est exposé au Palais de Tokyo pour notre plus grand plaisir durant 4 jours, couleurs vives et joyeuses, peinture à la bombe (Pressure Art ou Pressionnisme), marqueurs, collages, acryliques sur toile, pastels, peintures à l'huile, aérosols, encres sur lin, feutres, laques, craies à l'huile sur toile de lin, charbons ... Le graffiti est sur les murs, mais acquiert ses quartiers de noblesse grâce aux toiles. L'art né de la rue est dans les musées et participe pleinement à l'Histoire de l'art.

Peace in tle new 2012 EZO

Ezo né en 1963 à New York commence à peindre les métros, intègre une école d'art et de design.

Magnification in color 2012 COCO 144

Roberto Gualtieri dit Coco 144 est né en 56 à Harlem, il est l'un des premiers artistes graffiti à entrer dans le monde de l'art.

LADY PINK Breakdancing mom ans don

Sandra Fabara dit Lady Pink née en 1964. Se consacre en 85 à des fresques sur commande et à des peintures sur toile. Dirige sa société de fresques à New York avec son époux graffeur, Smith.

Drippin Martin Luther King 2012 LAZOO

Lazoo est né à Paris en 1969. Il utilise des pochoirs sur les murs dès 86. Sa peinture est visible aujourd'hui en galerie dans plusieurs pays.

La France est colore NEBAY

Nebay né en 1973  en région parisienne commence  par le tag (au marqueur) puis découvre le graffiti (bombe). Passage à Berlin et New York. Exposé depuis 2003.

La fleur du mal NEL

Nel né en Seine Saint Denis en 1971. Fonde avec Arem le collectif TAP composé de tagueurs issus de Stain et de la Courneuve.

PSYCKOZE Tranformoz

Psyckoze né en 1969 tague dans les rues, les catacombes.

Cité of dream dyptique 2012 SONIC

Sonic  américain  connu pour ses lettres pliantes qui peuvent se transformer en personnages, l'un des pionniers.

Best friends 2012 Ramon Martins détailBreak The Wall 2012 BRUCE

Décrochons la lune SAN ONE détailCOLORZ inefacable détailCOPE 2 Limelight détail

How it would be tomorow TINHOdétail2Some thoughts 2012 KASHINKDIZE Human Race 2012Exotica 2012 KOOL KOOR

Yves Saint Laurent ASHMarron glacé FLIPSilver piece HERBERT BAGLIONESpot 2012 CYCLESpot détail CYCLEHerbert Baglione né a Sáo Polo me plaît partiSans titre BLADEPlay-ball 2012 REVOLT

culièrement, Flip avec son marron glacé, lui aussi né à Sáo Paulo joue comme Baglione avec l'abstraction, le jeu des couleurs et des ombres. Tinho né au Brésil d'un père japonais a commencé comme tous d'ailleurs dans la rue, a suivi une école d'art, est professeur d'art et utilise tout son talent pour montrer ce drôle de monde où nous vivons 

Cette exposition éphémère m'a mise en joie, soleil et couleurs, elle place l'art urbain au même rang que les autres courants. Bien sûr, tous ne sont pas aussi talentueux, beaucoup ne sortiront pas de l'anonymat, beaucoup n'utilisent cet art (pas si nouveau d'ailleurs) que comme moyen de protestation, sans aucun don, mais au final, presque tous s'en sortent, les années passant, d'une façon ou d'une autre, les talentueux arrivent à percer, les autres s'assagissent; une vision assez réconfortante au fond qui dans notre 21ème siècle très tourmenté ne fait pas de mal.       

Posté par maison43 à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2011

Ernest Pignon-Ernest

Mouvement : Graffiti Art, Street Art, Art Urbain

 

Ernest Pignon-Ernest est un niçois né en 1942. Dessinateur inspiré entextase2re autres par le Caravage, Le Bernin, il réalise depuis quelques années un travail sur le corps féminin, d'une maigreur ascétique, ses sujets ont néanmoins gardé des seins pleins et des cuisses rondes qui témoignent de l'ambiguïté controversée de l'exaltation religieuse de ces femmes qui ont choisi comme époux le fils d'un Dieu.

Thérèse d'Avila inspirée de la Thérèse de Rome du Bernin, est figurée dans ce premier dessin préparatoire, de manière traditionnelle, genre mater dolorosa romantique.

 

  

extase6

   

La voilà revisitée, si je puis me permettre, plus féminine, moins religieuse. Femme particulière, Thérèse marqua son époque par son mysticisme exalté. Elle peut faire partie de la lignée des Grandes Amoureuses :

Vivo sin vivir en mi

Y tan alta viva espero

Que muero porque no muero!

Et voilà le dessin final qui figure dans la chapelle des Carmélites, au musée d'Art et d 'Histoire de St Denis.

extase13

Entre les dessins préparatoires et les oeuvres finales, Ernest P-E donne à ses femmes une poitrine encore charnue, étonnante sur un torse tout en côtes : le rêve de toutes les femmes ! et de beaucoup d'hommes aussi. Les cuisses, autre symbole de féminité restent musclées et belles. Les visages que l'on voit peu ne respirent ni la paix ni la joie, mais c'est l'effet recherché, le corps parle à lui tout seul, et selon son auditoire, ce qu'il nous dit est personnel et intime.

        extase20extase19Ernest Pignon-Ernest nous invite à un voyage avec Marie Madeleine, Hildegarde de Bingen, Angèle de Foligno, Catherine de Sienne, Thérèse d'Avila, Marie de l'Incarnation, Madame Guyon. Ce voyage éveille en chacun des réactions, dérange, inquiète, ravit ou provoque le tout à la fois.

Posté par maison43 à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2011

Faites le mur

Mouvement : Graffiti Art

Documentaire de Banksy ou un français Thierry Guetta filme le Banksy masqué, jusqu'à réaliser au final un film sur son propre personnage qu'il baptisera Brainwash et qui montera une exposition réalisable grâce à une multitude d'artisans, exposition qui remportera son franc succès. Guetta est avant tout un excellent commercial, fumisterie ou réalité ?

On découvre dans le film quelques noms du Street Art comme : 

IMG_0024

 

Invader, artiste urbain français qui souhaite rester anonyme qui se fit connaître par la pose sauvage

de petites mosaïques inspirées de jeux vidéos, comme Spaces invader créé par les japonais en 1978.

 

 

 

 

 

 

 

 

Shépard Fairey artiste graphiste américain né an 1970 connu entre autres pour ses affiches pour soutenir la campagne d'Obama.

Banksy anglais né en 1974. Il utilise, inspiré par Blek le rat, graffitis pochoirs, avec des slogans humanistes ou humoristiques.Banksy_lovers

Banksy qui a réalisé le documentaire Faites le mur et Thierry Guetta qui filme Banksy puis détourne le film à son profit ne font ils qu'un ? peu importe après tout, le sujet du film est l'oeuvre d'art dans la rue, le street art. C'est quoi une oeuvre d'art ? Peut on la dissocier de l'époque où elle a été produite ? Peut on la dissocier des idées reçues, véhiculées par la dite époque ? La réponse pour moi est négative. Vis a vis de ses contemporains, une oeuvre d'art se définit par sa temporalité, soit elle adhère aux idées du moment, soit elle est considérée nulle et rejetée. Puis sortie de son contexte, une fois l'époque achevée, elle reste auréolée de gloire ou restera obscure et oubliée, mais à jamais témoin d'une certaine forme d'art dans l'histoire de l'art. Le marché de l'art ne tient qu'à une époque, une histoire de goût, une histoire pour riches amateurs ou clients inspirés. Alors oui en ce moment fait recette pour certains le street art que ce soit du Banksy, Fairey, Invader et d'autres obscurs qui attendent leur possible heure de gloire. Ils sont plus ou moins talentueux, plus ou moins plagiats, plus ou moins fumistes. 

Mais pourquoi pas ? L'art est dans la rue pour notre plaisir. Et ceux qui souhaitent en faire commerce en ont bien le droit. Nul n'est contraint de les acheter, ces oeuvres non ?

Posté par maison43 à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2010

Jean Michel Basquiat

Mouvement : Graffiti Art

Au début, de l'expo, on se dit que pour des graffitis, c'est pas mal, mais que cela risque de devenir un tantinet lassant. Puis un malaise s'installe : les masques grimaçants, les dents qui niaquent, les écrits, où les mots se suivent dans un désordre fou mais cohérent dans cette folie même, nbasqous renvoient à l'enfermement prolifique en tous genres de ceux qui se droguent ... certains tableaux sont produits sous influences manifestes ainsi revendiquées. Quand on sait que la mort est au bout du chemin, on a envie d'arrêter là, et l'on se dit que l'on connaît trop la chanson, douloureusement, personnellement. Et puis, les tableaux s'organisent, les thèmes prennent corps, les couleurs éclatent et cela devient de l'art qui vous scotche le regard. Basquiat est devenu peintre et s'ouvre au monde. Son rapport à la drogue est sans doute moins fusionnel, et le remet en liberté. Il reste cependant sauvage et indépendant jusqu'à la rencontre avec Warhol. Ils peignent ensemble quelques tableaux où ils se partagent la vedette en 84. Les critiques ne furent pas enthousiasmés. Moi si, j'ai bien aimé cette association. Basquiat retourne un peu plus tard à ses démons, ses peintures évoquent à nouveau ses tourments obsessionnels et son aliénation retrouvée.

 

Mais au final, Basquiat aura trouvé sa place dans l'histoire de l'art, marqué son époque, justifié par son oeuvre de l'utilité de sa courte vie. Les critiques d'art se sont emparés de Basquiat. Se confronter à ses peintures lui rend ce qui a été sa vie, ses errances, ses souffrances, son parcours artistique, et ce qui domine par dessus tout son réel talent de coloriste.

Basquiat est né en 1960 à Brooklyn d'une mère portoricaine et d'un père haïtien. Issu de la moyenne bourgeoisie, sa mère l'initie à l'art en lui faisant découvrir les musées. C'est un passionné de BD. En 76 il commence à peindre sur les murs, et s'initie à la drogue. En 79 il commence à se faire une petite notoriété. En 88 il meurt d'une overdose.

Posté par maison43 à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,