27 janvier 2012

La tenture de l'apocalypse

 Comment aborder la tenture de l'apocalypse, à Angers,  en son château d'une manière fantaisiste, rigolote et attrayante ? pas facile ! D'abord, elle n'a pas été faite pour ça : Louis Ier d'Anjou (1339-1384), son commanditaire aimait démesurément les tapisseries, certaines habillaient avantageusement les murs de son château, d'autres l'isolaient quand il avait besoin d'intimité, et d'autres encore rappelaient ses exploits guerriers aux visiteurs ébahis, ensuite, le thème choisi de l'La Jérusalem célesteapocalypse n'est pas particulièrement optimiste et réjouissant : si il faut attendre que le mal soit vaincu pour qu'enfin le bien prédomine, et que le Christ nous installe alors dans la félicité, la Jérusalem céleste, on risque d'attendre fort longtemps;

 

 

Louis Ier d'Anjou eut l'idée d'évoquer aussi ses ennemis jurés, les Anglais, et certaines scènes font office pour l'époque de BD, discriminant les dits anglais, les vouant aux enfers, semblables au diable et à ses démons, ce qui devait faire plaisir à tout le monde, les anglais ayant pris la fâcheuse habitude d'envahir la France.

sauterellesLes sauterelles sont assimilées aux anglais ...

 

 

 

 

Avec cette tenture immense, impossible à utiliser, pas facile à déplacer, 140 m de long quand même,Angers Louis d'Anjou se fit plaisir doublement : cette tenture prouvait sa riche puissance, et laisserait à la postérité une trace durable de son passage, et la suite prouva que malgré quelques vicissitudes, il avait raison : cette fameuse tenture est à nouveau admirée, dans un espace un peu sombre pour la protéger au mieux. Constituée de laine colorée avec de la gaude, de la garance et du pastel, elle fut dessinée sur carton par Hennequin de Bruges, peintre flamand, et réalisée dans les ateliers d'un célèbre lissier de Paris, Nicolas Bataille.  

Les créatures Satanmonstrueuses de la tenture de l'Apocalypse  valent bien celles de nos romans fantastiques contemporains, et devaient susciter à l'époque grand

Les grenouilles recrachéesLa bête de la terre et celle de la mer aux 7 têtes

 

 

 

 

 

 

effroi, elles représentent le diable et ses acolytes,

entendez aussi  les envahisseurs de l'époque. Les grenouilles crachées par les monstres représentent les rumeurs impies pour dresser les peuples, les uns contre les autres et contre Dieu. 

Ouf un peu de douceur dans ce monde de brutes, avec la figure charmante d'une jeune Prostituée,La prostituée et son reflet feo et son vilain reflet dans le miroir qui gâche un peu le tableau, c'est vrai , mais c'est Babylone en personne, symbole du pécher.

Quant aux justes, il s'en moquent bien ! ils dorment, bienheureux élus, attendant que le christ vienne les réveiller ...Le sommeil des justes

Je vous l'accorde, ce n'est ni très catholique, ni très orthodoxe, encore moins très historique, ce que j'écris là, mais c'est ma façon à moi de retenir, un peu ce qu'est la tenture de l'Apocalypse, un peu, peut être ...    

Posté par maison43 à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,