22 septembre 2013

Le pont du Diable - Chalencon

Chalencon

En partant du Puy passer par la route des gorges de la Loire, à Saint André de Chalencon, se garer devant l'église. Une balade de 6km facile à travers les bois, où le point de vue sur le village de Chalencon est assez saisissant. Balade 20 Ptit crapahut en Haute Loire. Chalencon est un pittoresque village où les maisons restaurées sont particulièrement belles. Célèbre

Chalencon 2

pour son pont du Diable qui enjambe l'Ance du nord, affluent de la Loire.

Chalencon 3

La légende raconte que le seigneur du château excédé de voir le pont régulièrement détruit par les crues de l'Ance fit un pacte avec le diable : pont résistant contre l'âme de la première personne franchissant le pont. Le seigneur se sacrifia, mais son chien plus rapide le devança donnant son âme au diable. Ce pont date du Xème siècle, a 2 arches et un tablier en dos d'âne.

pont du diable

  

sculpture

sculpture3

atelier5

Un sculpteur, Paul Guillier dit Pogui, ancien ébéniste, est sculpteur sur bois, sur pierre, a parsemé le village de statues. Il nous a ouvert son atelier où rien n'est à vendre, un homme passionné par ce qu'il fait et qui sait nous faire partager cette passion. Un joli moment.

 

Sculptures

Une crèche de 83 santons lui a pris 2 années de sa vie.

atelier2

Posté par maison43 à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 mai 2012

Vénus des Arts

Les Arts sont dans la rue Vénus des Arts 1992 et appartiennent le temps d'un regardmusique

  Peinture

 

 

 

 

 

 

 

aux passants,  indifférents,  passionnés,  ou taggers ...

 

Posté par maison43 à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2011

Giacometti

Un échantillon d'Alberto Giacometti 1901-1966  à la Pinacothèque me laisse sur ma faim, en ce g1qui concerne l'homme aux sculptures longilignes et modelées, faites de 'grumeaux d'espace' selon l'expression de Jean Paul Sartre, mais suscite une rencontre-clin d'oeil avec la civilisation étrusque, rencontrée cet été, pas loin du lieu cher à Niki de Saint Phalle, Capalbio, en Toscane.  

 

L'exposition met en scène l'inspiration possible qu'aurait provoqué la vision de L'ombre du soir, statue de la période helléniste de 300 avant JC, chez Giacometti. La rencontre entre la statue et le sculpteur a lieu en 1960, à Volterra, au musée étrusque. Giacometti commence à produire des sculptures élancées entre 1931 et 1934, comme celle de 'L'objet invisible', ou la Femme qui marche en 1936. L'intérêt des artistes de l'époque, comme Miro, Picasso, Matisse pour les objets d'art africain et océanien  est sans doute partagé par Giacometti.

Ce n'est donc pas forcément convaincant, par contre ... 

 Il y a autre chose chez lui, qui ressemble à une obsession morbide, qui ne le quittera plus jusqu'à sa mort. Visions fugaces de femmes ou d'hommes qui marchent sans pouvoir jamais s'arrêter,Giacometti symboles de notre mortelle condition ? 

 

 

 vision cruelle, lucide, de Giacometti qui voit dans les êtres sculptés, des êtres  toujours solitaires dans leurs blessures, enfin dépouillés des rôles infligés, subis, choisis, débarrassés à jamais des faux semblants, des costumes divers que l'on porte au cours d'une vie, des êtres nus offerts au monde des morts vers lequel ils cheminent.

Giacometti 2Giacometti 4Giacometti 3Des sculptures aussi dépouillées que ces morts-vivants, comme ces Femmes de Venise, dont certaines sont comme écorchées, cage thoracique, abdomen, ouverts, offerts, mystérieuses femmes qui portent en elles tous les tourments de Giacometti.    

 Il y a quelque chose de morbidement fascinant, chez Giacometti, qui met étrangement mal à l'aise, à analyser, un autre jour, plus tard, hasta luego, adios, à plus, monsieur Giacometti, la vie m'attend encore, pour un petit moment encore !

J'aimerais bien, en tout cas.Giacometti6

Posté par maison43 à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2011

Moins lourd, comme cela !

rodez

Posté par maison43 à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2011

Musée à ciel ouvert de La Défense

Amusant, ludique, un jeu de piste à faire en bonne compagnie ou seul, il faut aimer, soit la sculpture, soit la marche, soit la photographie, soit les autres à regarder ...

Il y a 68 sculptures à découvrir, on en a trouvé 32 faute de temps, mais on y reviendra. La Défense2

César Baldaccini dit César 1921-1998

 

 

 

 

 

École des Beaux-Arts de Marseille puis de Paris. Fait partie du groupe des Nouveaux Réalistes fondé en1960 par Pierre Restany chez Yves Klein avec Christo, Arman, Tinguely, Niki de Saint Phalle ... Roi de la compression, il compresse ferraille, plastique,papier, tissu, carrosserie, bijoux. Expert en soudure, il réalise aussi des moulages, des bronzes, des empreintes. Reproduction du pouce de César, ce modèle est le plus grand des exemplaires du dit pouce. 12 mètres et 18 tonnes. 

 

  Igor Mitoraj sculpteur polonais né en 1944.La Défense6

École des Beaux Arts de Cracovie. Travaille, la terre cuite, le bronze et le marbre. Il sculpte le plus souvent le corps humain, rarement dans son intégralité !! Beau mais incomplet ... Icare est le fils de Dédale, l'architecte du labyrinthe au minautore, celui qui provoque la colère de Minos, celui qui donna à Arianne l'idée du fil pour que Thésée puisse sortir du labyrinthe après avoir tué le monstre, ce qui oblige Dédale à fuir avec son fils, il crée des ailes et recommande à Icare de ne pas trop s'approcher du soleil, la cire reliant les plumes pouvant fondre à la chaleur Bien sûr le fils n'écoute pas son père et meurt noyé ses ailes fondues .. Dédale atterrit sur l'ile attenante, récupère son fils et l'enterre. L'ile se nomme Ikaria. Alors pour les basiques, une version d'Icare, bras coupés, tête décérébrée, normal, il n'avait qu'à écouter son père ! Et puis la version féminine, plus complexe déjà !! elle a ses 2 ailes, qui abritent chacune une tête et une main la retient au sol, donc elle est seulement en puzzle, mais entière même si éparpillée, un peu décérébrée quand même, aussi.   

  La Défense3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Défense4La Défense5 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France et Hugues Siptrott

On connaît peu d'eux. Ils travaillent la céramique, le bronze, vivent en Alsace où ils tiennent aussi une auberge. On peut voir une autre oeuvre d'eux à la cathédrale d'Evry Saint Corbinien.

Les Hommes de la Cité à l'entrée du métro1995

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lim Dong-Lak est né en 1954 en Corée du Sud. Il travaille sur le marbre, la pierre, le métal, le métal. 

1999 implanté 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julio Silva est un peintre et sculpteur naturalisé français, né en 1930. Il travaille essentiellement le marbre.De Dos

 De face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Henri de Miller est né à Mulhouse en 1953 et mort en 1999. École nationale des Métiers d'Art. Je connais de lui, l'Ecoute, place Cassin, à connaître les Marines. A la Défense, cherche son équilibre Le SomnambuleHenri de Miller 1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raymond Moretti 1931-2005 est un peintre, illustrateur, sculpteur qui laisse une oeuvre riche et totalement encore inconnue de moi ! La cheminée d'aération habillée de fibres de verre multicolores par Moretti est donc ma première découverte en ce qui concerne cet artiste.  Quartier Défense

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Derbré 1925-2011

S'initie à la sculpture dans un atelier. Sera l'assistant d' Emile Gilioli, en 62 il réalise sa première exposition.Défense 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Philolaos Tloupas dit Philolaos est né en Grèce en 1923-2010

École des Beaux-Arts d'Athènes, En 50, fréquente celle de Paris. Il travaillera avec des architectes et des paysagistes et réalisera entre autres une sculpture-architecture château d'eau visible dans le parc Jean Perdrix à Valence. Il travaillera également sur la terre cuite, le marbre, le bois tourné, le béton lavé et l'acier inoxydable qu'il vrillera volontiers.Défense 1989Défense2 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Casadesus née en 1942 artiste plasticienne et professeur à l'école d'Architecture Paris-Malaquais.Défense 1981

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Torricini sculptrice  née en 1930 travaille la pierre, le marbre, le granit, le bois, le bronze et l'argile avec une prédilection pour représenter des animaux.Défense 1987

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Takis est un sculpteur grec né en 1925. Il est fasciné par la lumière, le son, le mouvement. En 55 il crée ses premiers signaux , cordes de piano vibrant au vent. A la Défense  49 feux lumineux sur l'eau.Défense 1988   

 

 

 

 

 

 

Shelomo Selinger franco israélien est né en 1928 en Pologne. A perdu ses parents et sa soeur dans les camps d'extermination, rescapé in extremis, mettra 7 ans à recouvrer la mémoire. Apprend la sculpture en 56 aux Beaux Arts à Paris. La Shoah est un de ses sujets principaux. Selinger dit qu'il sculpte la vie. Les arbres vivent dans les sculptures de Selinger ...Défense 1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yaacov Agam est un plasticien israélien né en 1928. En 1951 arrive à Paris. Il invente le tableau transformable à lamelles qualifié de peinture polymorphique (source : Les Mouvements Dans La Peinture). Peintures, sculptures, architecture, il utilise aussi le son, la lumière, l'eau ...  La Fontaine monumentale est un bassin revêtu de mosaïque en émaux. Jets d'eau à certaines heures.1975-1977 1Fontaine Agam

jets d'eau Agam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alexandre Calder est un peintre et sculpteur américain né en 1898 et mort en 1976. Célèbre pour ses mobiles, il est connu aussi pour ses stabiles monumentaux comme l'Araignée.Défense 1974

 

 

 

 

 

 

 

 

François Morellet est peintre, graveur et sculpteur né en 1926. Abstraction géométrique, minimalisme, et pour que l'ensemble soit plus digeste, pas mal d'humour dans le choix des titres. Il aime aussi à jouer avec les néons. La Défonce se compose d'un parallélépipède incliné de barres d'acier. Une barre défonce le sol, une autre transperce le toit du bâtiment attenant.Défense 1990                                                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bernar Venet est un plasticien sculpteur né en 1941. Il vient d'exposer à Versailles 6 de ses oeuvres monumentales (exposition terminée) comme celle fixe de la Défense : Doubles lignes indéterminées. Pas de sens particulier à cette oeuvre, juste la rencontre plaisante ou pas selon les individus, entre 2 mondes historiques, en ce qui concerne Versailles, 2 mondes visuels à la Défense qui est à elle seule un monde particulier.1988 Défense

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anthony Caro est un sculpteur britannique né en 1924. Soudures, assemblages de pièces métalliques de toutes formes constituent un art abstrait qui laisse libre cours à l'imagination, et qui suscite la curiosité.  After Olympia est né d'un voyage en Grèce, Caro s'est inspiré d'un fronton du temple de Zeus exposé au musée archéologique d'Olympie.1991 Défense Abstrait donc.

 

 

 

 

 

 

 

Louis Leygue 1905-1992 

1973 Défense 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour en finir avec cette fournée, un de mes chouchous Miro qu'on ne présente plus.Personnages Miro

 

Posté par maison43 à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2011

Zadkine

Ossip Zadkine est né en 1890 en Biélorussie,  Auguste Rodin avait alors 50 ans,  Antoine  Bourdelle 29 , Hans Arp lui avait 4 ans, Umberto Boccioni 8 ans, Raymond Duchamp-Villon et Constantin Brancusi 14 ans, Henry  Moore avait 8 ans, Joan Miro est né 3 ans plus tard et Alberto Giacometti lui 11 ans après. Ils sont tellement nombreux qu'il me faut les situer un peu dans le temps ! 

Rodin fut un des premiers sculpteurs à ouvrir une brèche dans la sculpture académique et les natifs de la fin du siècle s'engouffrèrent avec allégresse dans cette voie. L'apprentissage passe d'abord par copier les maîtres; le réalisme l'anatomisme, le romantisme de Rodin sont copiés d'abord puis naturellement dépassés, Maillol et ses statues aux formes épurées et pleines dont on se raillera marque une évolution, supprimons les courbes, 'angulons', et défragmentons on obtient peu à peu une géométrisation des formes simplifiées pour arriver à ce que l'on nommera le cubisme.    

Et alors ? rien, basta sur le sujet pour le moment. Zadkine est passé par le cubisme, un temps. Puis il est passé à autre chose, que je verrai plus tard, à l'occasion.

 Zadkine c'est un slave, c'est tout dire !  a beaucoup à dire, ce qui donne beaucoup à lire,  j'y reviendrai;  un de plus à revisiter en un autre lieu, un autre jour ... Je ne retiendrai que le Van Gogh du jardin d' Anvers sur Oise pour cette fois, même si l'exposition anniversaire de l'inauguration de la statue (50 ans) autour de Zadkine était intéressante. Zadkine s'apprend petit à petit ! 

En 1929, âgé de 39 ans, Zadkine visita la maison de Van Gogh à Nuenen où ce dernier vécut de 1883 à 1885.  Son ami hollandais, peintre et médecin Henk Wiegersma l'accompagnait. Zadkine admire le peintre Van Gogh et se sent proche de l'homme Vincent. En 1956, il reçoit la commande d'un monument à Van Gogh à Auvers sur Oise où ce dernier vécut les 70 derniers jours de sa vie. Vincent y rencontra le docteur Gachet le 20 Mai, se tira une balle  le 27 juillet et mourut le 29 juillet 1890. Il aura eu le temps de peindre 70 tableaux durant cette courte période. Zadkine choisit de le représenter, arpentant la campagne, émacié, souffrant, mais heureux. Car il en eut du bonheur Van Gogh, même si ....

Zadkine va faire plusieurs statues de Van Gogh, il travaillera à partir des auto portraits du peintre et du tableau 'autoportrait sur la route de Tarascon'.Van Gogh

En 61 la statue est érigée à Auvers sur Oise,  deux autres exemplaires se trouvent au Japon.

12

Zadkine3                  

Posté par maison43 à 19:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2011

Jardin Musée de Bourdelle

Petite balade en pleine Brie, à côté d'Egreville en Seine et Marne à faire d'abord au soleil, un jardin de statues que l'on peut photographier sous tous les angles, et que l'on peut toucher à volonté.  C'est au gendre de Bourdelle, Michel Dufet (architecte-décorateur) qui épousa Rhodia Bourdelle, que l'on doit ce musée en plein air, soit 56 statues. Il ne s'agit pas à vrai dire ici d'aimer ou pas la sculpture, je trouve, il s'agit de de se plonger dans une accumulation de sculptures, d'arbres fruitiers, et de massifs de fleurs , accumulation un peu décalée, luxuriante, abondante. Et cette abondance même est réjouissante. Et cette accumulation donne une autre dimension aux sculptures, aux arbres, aux fleurs et forme un tout qui vous enchante, durant un instant que l'on peut nommer bonheur.

Baigneuse accroupie au rocherBeethoven, grand accoudé  

 

 

 

 

 

 

 

 

L'auroreMonument à Rodin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand guerrier couché au glaiveGrand guerrier dit de Montauban

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CognassierLe centaure mourant

 

 

 

 

 

 

 

La France étudeLe Général Alvear et La Liberté 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pin

Natif de Montauban, fils d'un ébéniste, Bourdelle est né en 1861, il apprend le dessin et le modelage à l'école municipale de dessin. Après les Beaux Arts de Toulouse de 1876 à 1884, il ira aux Beaux Arts de Paris où il entre dans l'atelier d'Alexandre Falguière 1831-1900. Il quitte 2 ans plus tard cet enseignement et travaille à ses oeuvres. En 88, il commence ses Beethoven.  En 1893 à l'âge de 32 ans il entre chez Rodin (1840-1917) comme patricien, il y restera 16 ans. Sa première exposition officielle a lieu en 1905, il a alors 44 ans. Il meurt en 1929. Ce sera tout pour aujourd'hui, mais j'y reviendrai à ce sculpteur là, au gré de mes balades.

Ne pas oublier d'y retourner un jour de pluie. 

Posté par maison43 à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2011

Tony Cragg, Messerschmidt

Tony Cragg sculpteur anglais né en 1949 expose 8 de ses oeuvres au Louvre. Il travaille le louvrebois, le bronze, le carbone. Semblable à la nature qui façonne au fil des ans ses rochers, il montre selon le point de vue que vous avez, soit un rocher sculpté par l'érosion, soit un visage de profil (semblable à l'indien sur la route de St Didier; certains y voient un animal, moi c'est un indien) Ce sculpteur joue aussi avec la matière et vous invite ainsi au toucher de l'oeuvre : Pierre ou bois ?

 

 

  

 

 

 

 

Une pieuvre vous attend dans la cour Marly, et quand vous vous approchez ce sont 2 mains qui menacent de vous emprisonner ... un peu tentaculaires !

IMG_0020

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Pour continuer la balade, les têtes de Franz Messerschmidt (Sculpteur autrichien  1736-1783) jouent aux moaï, aussi mystérieuses quant à leur signification originelle, mais plus amusantes à interpréter. Messerschmidt prend sa revanche sur ses détracteurs contemporains, et un peu retiré des oubliettes, 

vient nous faire un coucou de l'éternité.

franz

 

 

 

En histoire de l'art, rien ne se perd, jamais.

 

Posté par maison43 à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2010

Le Cyclop à Milly La Forêt

P1050447

Quelques notions avant d'aborder le Cyclop

Art Cinétique :

Fondé sur le mouvement, cet art peut utiliser la peinture, la lumière artificielle ou pas, des surfaces réfléchissantes ou des objets pour mettre en scène le mouvement.

Jean Tinguely

Né à Fribourg,en 1925, cet artiste réalise ses premières créations : des mécanismes sonores construits avec des roues en bois et des boîtes de conserve, lors de son enfance. Il est tenté par la peinture abstraite mais n'arrivant pas à considérer qu'une oeuvre peinte puisse être terminée, il dira que le mouvement s'est imposé alors à lui, mouvement qui lui permettra d'échapper, même si il sait que c'est illusoire, à cette pétrification qu'est un tableau achevé. Ses oeuvres sollicitent plusieurs sens, la vue, l'ouïe, le toucher, parfois l'odorat. Ses sculptures composées des rebuts de la société industrielle sont une critique de la société de consommation. Il meurt à l'âge de 66 ans.

A droite, le Cyclop de face, son oeil éclairé par un faux diamant épie de droite à gauche la forêt.

Sa langue toboggan ruisselle d'eau. Niki de Saint Phalle a fait recouvrir la face de milliers de petits miroirs par Philippe Bouveret. 

 Le Cyclop est réalisé en collaboration avec de nombreux artistes essentiellement des sculpteurs Niki de Saint Phalle, Bernard Luginbühl Seppi Imhof, et Rico Weber. Cette sculpture de 22 mètres de haut abrite à l'intérieur des créations d'Eva Aeppi, Arman, Philippe Bouveret, César, Giovanni Podesta et d'autres encore ...

Voici l'oreille du Cyclop qui écoute la forêt, oeuvre de Bernard Luginbühl qui a aussi sculpté les lourdes portes d'entrée.P1050443

 

P1050438

Le Cyclop est une sculpture promenade  de 22 m de hauteur où vous rencontrez des oeuvres d'art multiples, très contemporaines, amoureux de l'art académique abstenez vous !

Ci contre la tour éphémère que Tinguely aurait aimé voir se désagrèger au fil du temps perdant peu à peu les ferrailles diverses qui la composent, mais la commission de sécurité en a décidé autrement !   

 

 

 

   Plusieurs oeuvres de Niki St Phalle qui fut l'une des épouses de Jean Tinguely, la colonne faite de béton où des fragments de céramiques polychromes récupérés du Jardin des Tarots sont insérés.

Le jardin des Tarots est situé à Capalbio dans la province de Grossetto à l’extrême sud de la Toscane. Il s'agit d'une représentation des cartes du tarot sous forme de sculptures monumentales, à noter l'influence de de l’architecte Gaudi (parc à Barcelone). Un autre artiste inspira fortement Niki : le facteur Cheval et son palais idéal situé dans la drôme à Hauterives.P1050401

Niki de Saint Phalle fut inspirée également par le Mexique : le lien particulier avec la mort qu'ont les mexicains qui se manifeste dans une représentation artisanale souvent colorée de squelettes, têtes de morts. Pour protéger le cyclop de ce qu'il nommait les pénétrateurs, Tingueley eut l'idée de mettre des fausses portes, des pièges, comme une énorme bouche d'aération récupérée à Beaubourg tournée vers le bas et qui surplombe le vide. A l'intérieur une oeuvre de Niki  ' Incitation au suicide'  

P1050406

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté sonore, vous serez sollicité par plusieurs oeuvres, Le Pénétrable sonore constitué de 792 tubes en aluminium que le spectateur est invité à traverser déclenchant un concert de sonoritésP1050414

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis le cerveau du Cyclop oeuvre de Jean Tinguely constituée de roues en métal et de fers à coffrage où circulent des boules en inox qui représentent les idées qui s'animent sous l'effet de la pensée. Cette oeuvre se nomme la Méta-Harmonie'. Quand elle fonctionne,une variété de sons dissonants vous agressent un brin ! 

P1050405 

Au sommet, un bassin rempli d'eau reflète le ciel. Il faut un ciel bleu sans nuages, la lumière si particulière d'un soleil faiblissant, pour que le bassin devienne bleu Klein, un hommage à Yves Klein, nous il était noir ! P1050424

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour accéder au théâtre où de drôles de chaises sont animées par la Méta harmonie, vous empruntez un escalier avec un piccolo muséo, des petites vitrines où s'exhibent des oeuvres de Giovannii Podesta, de type art brut.

Art brut : regroupe des productions réalisées par des non professionnels de l'art, indemnes de culture artistique oeuvrant en dehors des normes esthétiques convenues.

Sur scène un marteau, amoureux d'une bonbonne qui se lève , tant il l'aime jusqu'à ce que son amour s'explose et s'abatte sur la petite bonbonne, Tinguely aurait aimé que cette bonbonne remplie d'eau se brise et éclabousse les spectateurs, mais  une bonbonne cassée toutes les 2 minutes, le temps du spectacle, ce n'était pas possible, alors elle s'éclipse dans le sol avant de réapparaître.

Un spectateur et son chien de Niki 

P1050417 Une lucarne s'ouvre sur une chambre renversée de  Daniel Spoerri

P1050418

En redescendant, la tête dans les nuages, le coeur léger, au passage dans un wagon suspendu, une oeuvre d'Eva Aeppili, la première épouse de Tinguely : si vous vous approchez de la fenêtre du wagon de la mort, des créatures spectrales en tissus arrêtent vos rires, déjà le wagon y contribue un max, mais les marionnettes en chiffon qui savent dans quel enfer elles sont vous glacent et vous ramènent à notre condition de périssables !P1050427 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour se remonter le moral, regardez les gisants de Rico Weber, ce sont des moulages en plâtre du corps de Rico qui se décomposent au contact de l'humidité, ils disent que rien ne dure.P1050437P1050436 

   

Bon, tout a une fin, il y plein d'autres petites surprises à découvrir.   

Allez y, enfants de - de 8 ans s'abstenir, question de sécurité, c'est à Milly la Forêt.