07 mars 2016

Achille Proy 1864-1944 Architecte

Achille Proy 5

Cet architecte de la ville du Puy en Vélay est né en 1864 à Walincourt d'un père tourneur sur bois et d'une mère épicière. Vers 16 ans il entre à l'école des Arts Industriels de Roubaix. On le retrouve vers 1889 à l'école des Beaux Arts de Paris section Architecture. Diplômé en 1894, il arrive au Puy en Vélay en 1895 où il restera à la fonction d'architecte de la ville jusqu'en 1934.Achille ProyIl se marie en 1896 avec la fille d'un juge, il aura deux filles. A la mort de son épouse en 1906, il se remariera. Il meurt au Puy en 1944. Il participera à la construction de la Halle Bibliothèque qui sera inaugurée en 1897, il construira plusieurs établissements scolaires dont l'école Jeanne d'Arc, en 1921, l'hôpital Emile Roux.hôpital Emile Roux Achille Proy Il se liera à la bourgeoisie locale et construira aussi pour les privés, entre autres la Vervaine du Vélay ou l'hôtel Régina

Achille Proy 6

Achille Proy 7

la Distillerie Bonnet à Chadrac (détruite en 1978), le buffet de la gare (détruit). Ses immeubles seront de facture classique comme ceux de la rue Panessac, celui de la place du BreuilAchille Proy 2

et de la rue des MourguesAchille Proy 4, Ses villas nombreuses seront plus pittoresques dont une à Vals qui est en restauration.Achille Proy 1

une autre, rue des Capucins  qui se la joue château (la Bourzade) au style néo gothique et qui mérite le détour. En fait, c'est elle qui a attiré mon attention.

Achille Proy 9

Achille Proy 8

Posté par maison43 à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 octobre 2011

Le Facteur Cheval

Drôle de bonhomme, un peu fou, têtu, ambitieux, volontTombeau du Facteur Chevalaire, et follement humain jusqu'à une sorte de mégalomanie à la mesure de son oeuvre de pierres.

On dit que l'idée imaginaire d'un palais s'insinua peu à peu dans ses pensées, lors de ses longues tournées de facteur rural. Ferdinand Cheval né en 1836 n'y était préparé ni par son éducation, ni par ses études. Après son certificat d'études, il devint apprenti boulanger puis ouvrier rural où sans doute il apprit là à observer la nature. En 1867, il rentre dans les Postes. Deux mariages, 3 enfants,  il connaîtra 3 deuils : 2 enfants et sa première épouse.  En 1879, année de la naissance de sa fille, il commence à concrétiser son rêve, amasse des pierres et s'attaque à la construction d'un bassin et d'une cascade. Cela durera 33 ans. Le palais est achevé en 1912. Deux ans plus tard, il construit son tombeau au cimetière de Hauterives, cela lui prendra encore  8 ans. Il meurt 2 ans après en 1924 à l'âge de 88 ans.

  Ce qui frappe chez cet homme pFerdinand Chevalauvre, peu cultivé, c'est précisément son inspiration, d'abord orientale, ce qui est à la mode dans les milieux culturels de l'époque, mais sûrement pas à Hauterives, mais aussi médiévale, religieuse, et enfin régionale;  on dit que Cheval était abonné, ou profitait d'un abonné, pour lire une revue 'Le Magasin pittoresque' , sorte de petite encyclopédie de vulgarisation.

 

 

 

 

 Palais Idéal 

 

 

 

 

 

 

 

  

La décoration abondante de cette architecture de style brut  est inspirée de la nature, animaux, feuillages, petites grottes, Cheval utilise, outre les pierres, des morceaux d'os, des coquillages, des fossiles. Il y a aussi toute une symbolique pour Cheval dans l'élaboration de ce palais , le rapport au Temps : Cheval résiste ainsi au temps qui passe, à toutes ces morts qui l'entourent, grâce à sa ténacité  'Ma volonté a été aussi forte que ce rocher'. Pas moins de 63 maximes moralisatrices à lire, ultimes messages gravés dans la pierre de Ferdinand Cheval. Arbre-ChevalFacteur Cheval Détail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facteur Cheval

 

 

 

 

Cheval s'est ainsi acquis l'éternité. 

 Palais de Cheval

IMG_2993PASSANTP

car c'est ta récompense

ô sculpteur gigantesque

d'avoir réalisé ton rêve surhumain

va, tu peux bien graver

ton nom à chaque fresque

hier c'était le labeur

c'est la gloire demain.

Palais idéal du Facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme.

 

 

Posté par maison43 à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 octobre 2011

Zaha Hadid

Née en 1950, en Irak,  architecte, a fait ses études à Londres .zaha_hadid_

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Construit en 2007 pour Chanel  le musée d'art mobile  (puzzle de 700 pièces)  conçu par Zaha Hadid, initialement à la gloire du sac Chanel 2-55 s'est installé successivement à Hong Kong, Tokyo et New York. En 2009 la crise financière a fait remiser cette petite merveille  dans des conteneurs au Havre, en attendant des jours meilleurs. C'est à Dominique Baudis, président de l'Institut du Monde Arabe, que l'on doit ce réveil de ce musée au Havre dormant. Chanel en a fait don à l'IMA.

Façade Jean Novel IMA

 

 

 

 Devant la façade sud de l'IMA aux 240 moucharabiehs, créée par Jean Nouvel, se love avec harmonie cette architecture  ovoïde et racée.  

 

 

Musée d'art mobile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première exposition consacrée à Zaha Hadid, sous forme de maquettes, prototypes, films. 

Un peu trop pointus, peut être les commentaires, pourtant nécessaires pour une ignare de ma trempe en architecture, mais la structure aérienne, l'atmosphère ouatée d'un cocon (un mien-ami-ver-à-soie m'a confié qu'il en ferait bien son cocon, si, si ... ) se suffisent à elles même. Au plaisir, donc de revenir dans cet espace, destiné à devenir  lieu d'exposition  de la création contemporaine arabe.   Ecran et maquettesvestiaire

 Plafond de l'atrium

Posté par maison43 à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2011

Buren à Metz

Buren s'en mêle

Posté par maison43 à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juillet 2011

Centre Pompidou-Metz

Shigeru Ban, Jean de Gastines, Philip Gumuchdjian, 3 architectes.

Lumière, espace, volume, 3 galeries parallélépipédiques aux extrémités vitrées ouvertes sur la ville forment une architecture contemporaine et humaine, ce qui n'est pas si fréquent.

Le Marcheur de Rodin et la villeVue sur la ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une charpente façon cannage chapeau chinois recouverte de fibre de verre et de téflon. Cannage

Des espaces modulables, un pilier central qui abrite l'ascenceur et l'escalier. 

espacePompidou-Metz 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pilier central

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Et en prime des peintures, des sculptures, des expositions temporaires, comme celle de Daniel Buren qui en utilisant les structures existantes, s'amuse à leur donner une autre dimension, nous donne le privilège de nous en amuser et plus encore réussit à nous intégrer à des oeuvres d'art, magique, je trouve! Par un jeu de miroir, il nous fait entrer dans la vue sur la ville .. Cette exposition in situ ( oeuvre liée aux spécificités architecturales du lieu, travail in situ qui sera détruit sans possibilité d'être montré ailleurs) durera le temps de l'été.

Buren s'en mêle

Et puis se balader d'une vue à l'autre dans une autre galerie en compagnie de Picasso, Léger, Braque, Gonzalès, Bellmer, Dubuffet ... c'est pas mal non ?

La Poupée - Hans BellmerPhilippe Starck

 Le chameau de Marcel

    

Le cours des Choses - Jean Dubuffet

Posté par maison43 à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2010

Berlin

La bière

La plus célèbre, locale, la Berliner WeiBe, bière à la pression teintée de vert aspérule ou de rose framboise soit plus simplement une Waldmeister... ça c'était pour Nelly .. Pour nous c'était une pression (vom Fass), Schultheiss 50 cl parce qu'il faisait trèèès chaud . Posologie 2 fois par jour midi et soir. Entre, eau à volonté !!!

Les jambes

Utiles quand on veut bien connaître une ville et s'y perdre ...

Le guide

Indispensable pour s'y retrouver et donner un nom à ce que l'on voit, quitte à l'oublier rapidement, mais justement il y a encore le guide pour s'en souvenir.

Munis de ces 3 indispensables, voilà ce que j'ai noté de remarquable :

Le mur

incontournable, vous le rencontrez un peu partout, à Checkpoint Charlie qui fut un point de passage pour les ressortissants non allemands et les diplomates, notre hôtel était situé pas loin de là.  Nous sommes allé à Friedrichshain du côté Berlin Est pour longer les 1300 m conservés du mur qui sont devenus une galerie d'art à ciel ouvert 'the East Side Gallery' .. il reste peu d'originales qui datent de 1990, lors de la chute du mur, mais certaines restent intéressantes ...P1040522

 Les pièces montées

Du côté Berlin ouest, qui date de la grande époque où Berlin était prussienne en quête de puissance. Là tout est beau, puissant, unique plus qu'ailleurs nous dit on. .. une architecture lourde colossale comme le Reischstag qui fut épargné, il abrite le parlement. Une coupole de verre et d'acier le coiffe et offre une vue panoramique, à l'intérieur une corolle recouverte de miroirs qui concentrent les rayons du soleil, pour éclairer et chauffer, on se voit dans les glaces ..

 P1040544

 

 

P1040548

 

 

 

 

 

 

Le REICHSTAG  de nuit

 

  

L'île des musées, Museuminsel

architecture néo classique qui abrite des merveilles colossales comme la porte d'Ishtar qui date de Nabuchodonosor et de Babylone

P1040494

 

 

 

 

 

 

  

 P1040515

P1040512

 

 

 

 

 

   

 Les bâtiments contemporains

à l'architecture futuriste d'acier et de verre tels que Sony Center complexe d'acier et de béton qui cache une grande place de 4000m2 sous un chapiteau.P1040504

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040506

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les édifices qui gardent la mémoire

Comme l'église du souvenir la Kaiser-Wilhelm-Gedachtniskirche dont il ne reste que le clocher tronqué, surnommé 'la dent creuse' le reste a été bombardé, avec à côté une nouvelle église reconstruite aux surprenants vitraux bleus réalisés à Chartres. P1040426

 

 

 

 

P1040440

 

 

 

 

                                                               

 

 

  Des grues un peu partout, Berlin est encore en chantier ... des terrains vagues subsistent encore en pleine ville entre une pièce montée et un immeuble futuriste

 Au final, Berlin c'est sympa, ce n'est pas magique comme une ville du sud, mais cela vous fait tourner la tête, de bas en haut, de gauche à droite, il y en a partout des pièces montées, des faux théâtres antiques et des bâtiments futuristes, vous pouvez voir en petites photos, à gauche la Cathédrale et sur la droite l'île des muséesP1040532

 la bibliothèque engloutie ( la dernière photo) que je ne voulais rater pour rien au monde et qui pourtant est facilement ratable!! sur le Forum Fridericianum où se trouvent l'opéra comique et l'opéra national une place, la Bebelplatz et au milieu minuscule, sur le sol une plaque de verre où les curieux aperçoivent une bibliothèque aux étagères vides  qui commémore l'autodafé du 10 mai 1933, où furent brûlés là 20000 livres jugés subversifs par le régime nazi.

Posté par maison43 à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,