31 mai 2016

JR et la pyramide du Louvre

pyramide jr 6

Selon l'endroit où vous vous placez, le collage photographique de JR ( artiste urbain, photographe, réalisateur né en 1983) sur la pyramide du Louvre représente la façade du Louvre ou bien se déforme au fur et à mesure de vos déplacements. Trompe-l'oeil ou anamorphose, cette photographie reconstituée se superpose exactement (à un point précis) avec la partie cachée du Louvre et la pyramide semble alors disparaître ... à condition de trouver le bon angle, bien sûr. Petit clin d'oeil de JR à ceux qui n'aiment pas cette pyramide dont la construction suscita en 1984 vive polémique.

pyramide jr 3

Posté par maison43 à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 janvier 2016

Moya à Melun

Moya 5

Melun en Seine et Marne a exposé Patrick Moya à l'Espace St Jean. Déjà rencontré à Cannes en 2011. Né en 1955 il a fait ses études à la villa Arson à Nice. Depuis n'a plus quitté cette ville, on peut le comprendre. Un peu allumé, Moya, un peu narcissiqueMoya 3

toujours un peu mystérieux pour moi. Il est d'abord modèle durant 10 ans, il observe, il regarde ceux qui créent son image. On peut imaginer qu'il se les approprie ces images et que petit à petit il les rassemble d'abord toutes en un seul modèle qui le représente caricaturé en 1996. Il s'amuse aussi avec les lettres de son nom, il le revendique avec acharnement ce nom

facile à se souvenir Moya 6Moya. En 1998 il crée la brebis Dolly, mascotte des Dolly Party des soirées techno du sud.

Moya 1

Il utilise tous les procédés, Moya, sculptures, céramiques, masques, photographies, toiles, produits dérivés et depuis 2007, il s'est créé un monde virtuel Second Life en 3D, un Moya Land de plusieurs îles virtuelles où il existe sous le nom de Janus qui reçoit les visiteurs, sorte de supermoya, élancé, pourvu d'ailes, masqué, il nous emmène sur les lieux de ses expositions où parfois le réel se mêle au virtuel.Moya 7

Son avatar ou lui même quand il est sur place parle aux visiteurs de l'exposition, c'est très ludique et pratique si l'on ne peut effectuer les déplacements comme en Corée ou au Portugal, lieux de ses dernières expositions. Bien sûr, vous reconnaissez Friedrich et son voyageur contemplant les nuages en 1818.Moya 8

Friedrich 1818

Allez sur son site et vous aurez une vidéo-démonstration sur son monde. C'est effectivement, novateur, surprenant, cela ne peut se substituer aux musées, mais cela peut être une autre façon de les découvrir. Peut être qu'un jour, Moya introduira un ou 2 musées dans son monde, qui sait ? Il aime aussi peindre en direct devant un public de grandes fresques avec ses personnages favoris.

Moya 10

Moya 12

Mes petites filles ont adoré. Ce monde là leur parle de toute évidence, et moi, cela ne me déplait pas. Il y a indéniablement là de riches possibilités. Mais pourquoi a t'il ainsi limité sa panoplie picturale ? 

Allez sur son site, si cela vous plaît, visionnez sa vidéo,  cela vous parlera mieux que mon message. 

http://www.moyapatrick.com/

Posté par maison43 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre 2015

Zaha Hadid à Montpellier

Pierresvives 4

Pierresvives 3

Dans un quartier un peu excentré de Montpellier mais résolument moderne encore en construction, un immense vaisseau est à quai, le bâtiment Pierresvives a été conçu par l'architecte Zaha Hadid. Il abrite la Médiathèque, les Archives Départementales et l'Office Départemental des sports. Somptueux et gigantesque bâtiment un peu perdu 

Pierresvives 5

il faut bien le dire, dans un quartier un peu déshumanisé pour le moment.Pierresvives 1

Posté par maison43 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2015

Château de Rentilly en Seine et Marne

Ce château fut construit  au XVI siècle pour un avocat du parlement Jean Boudereul, puis il connut Jean de Ligny secrétaire d'Henri IV. Fin XVIIIè  la princesse de Furstenberg petite fille de Jean de Ligny en hérite. Il appartient ensuite au marquis de Thomé. En 1820 le nouveau propriétaire Isaac Thuret consul des Pays Bas l'occupe. Vendu en viager à Ernest André en 1851 qui lui ajoute des ailes et des clochetons.Château de RentillyEn 1863 Edouard son fils en hérite, celui marié à Nelie Jacquemard (musée André Jaquemard à Paris). En 1890 Gaston Menier chocolatier l'achète. Occupé pendant la seconde guerre mondiale par des gardes mobiles qui entreront dans la résistance, il sera brûlé en représailles par les allemands en Août 1944. En 1954 le fils Jacques Menier le fait reconstruire dans un style directoire.Château de Rentilly 2

 En 1987 il est racheté par l'EPAMarne avec un projet qui échoua, passa alors en 2003 à la Communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire qui en fit un parc culturel, partenariat avec le frac.Travaux Rentilly

Le château  qui inoccupé fut pillé et délabré, attendit 2014 pour être inauguré sous sa nouvelle forme en inox poli miroir.

Château de Rentilly 5

 Le projet de Xavier Veilhan a été retenu en collaboration avec les architectes Bona-Lemercier et le scénographe Alexis Bertrand. L'intérieur du château est composé de deux grands espaces d'exposition avec des cimaises blanches mobiles.Château de Rentilly 4

Une exposition Explore qui se termine bientôt permet le temps que vous voulez de franchir l'espace du réel et d'accéder à un monde quasi parallèle filmé, en boucle, un peu obscur ce qui constitue une pause dans le temps, un arrêt sur image de votre propre vie, une sorte d'absence de vous même. Intérieur Rentilly explore

Pour vous réveiller doucement un bel espace bibliothèque sur l'art contemporain et moderne dans l'ancienne orangerie. D'autres petits trésors comme les Bains turcs fermés ce jour restent à découvrir, et pour les amateurs d'arbres, quelques belles espèces dans un parc à l'anglaise. 

 

Posté par maison43 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2015

Gabriel Moreno

Gabriel MorenoGraphiste et illustrateur espagnol, université des Arts de Séville en 1998. Installé à Madrid.

 

Posté par maison43 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 novembre 2014

Château de Chamarande en Essonne

Chamarande 11

Propriété du Conseil général de l'Essonne, le domaine de Chamarande connu sous le nom de terre de Bonnes jusqu'en 1685  est consacré à la création contemporaine, outre son patrimoine paysager qu'il est agréable d'arpenter.

De style Louis XIII, le château conçu (sur un site ayant appartenu à François Miron 1560-1609, magistrat ancien prévôt des marchands de Paris) par l'architecte Nicolas de l'Espine en 1654 pour Pierre Mérault, ancien fermier de la gabelle (taxe royale sur le sel), fut racheté en 1684 par Clair Gilbert d'Ornaison dont la famille possède la terre de Chamarande en Forez, puis par le jeu d'alliance, le château passe à Louis de Talaru en 1737 qui mourut sans héritier en 1850. En 1857 Victor de Persigny (Jean Gilbert Victor Fialin) l'achète. En 1876 Antoine Boucicaut dont le père est fondateur du Bon Marché, en devient le propriétaire, il y mourra de tuberculose à l'âge de 41 ans en 1879. Veuve, sa mère épousera Laurent Amodru (député et médecin) qui devient ainsi propriétaire du domaine de Chamarande. En 1922, il vend en viager son domaine à Marthe Dervaux veuve d'un député André Thome qui le récupère en 1930 à la mort du médecin. Elle décède en 1948, et le domaine est mis en vente. En 1957, Auguste Mione 1898-1982 entrepreneur de travaux l'achète et en fait le siège de son entreprise de bâtiments. Chamarande 2Des sculptures contemporaines, dont cette tête grotesque, un peu à la manière de celles des jardins de la Renaissance italienne, sculpture d'Elmar Trenkwalder artiste autrichien né en 1959 en résidence à la manufacture de Sèvres depuis 2012 où sont exposées les pièces en grés émaillé réalisées par lui, visibles jusqu'au 1er Décembre 2014 à Sèvres.Echelle

Chamarande échelle

Cette échelle de Philippe Ramette né en 1961 artiste plasticien et photographe peu classique, ludique et plein d'humour.

Chamarande 5

Quant aux deux sculptures de la fontaine, (copies du XIX  d'après deux sculptures d'Antoine Coysevox 1640-1720, représentant la Garonne et la Dordogne dans un des bassins de Versailles), elles restent indifférentes aux baigneurs pas fous, qui préfèrent les baignoires à l'eau du bassin.     

Depuis 2012 c'est l'association COAL (coalition pour l'Art et le développement durable créée en 2008 par des professionnels de l'art contemporain et du développement durable et de la recherche) qui collabore avec l'équipe de Chamarande à la programmation des expositions dans le château. (Entrée libre).L'exposition Vivre(s), lors de notre visite était basée sur l'alimentation

Chamarande 6

dont la production est une des raisons de la destruction de notre environnement. Pain, légumes etc ... glace à consommer avec modérationInvitation pernicieuse

Chamarande

 à l'extérieur comment recycler les déchets verts en fabriquant de l'humus

Chamarande 10

Bon, cette exposition où se mêle art et écologie m'ennuie un peu, même si le mélange des genres peut être je le reconnais un moyen d'attirer l'attention de tous sur l'écologie. Alors ressortir et profitez longuement du domaine, magnifique.Chamarande 9

L'exposition d'hiver au château de Chamarande qui débute fin novembre se nomme Personnages, rencontre entre un lieu riche d'Histoire et des personnages sculptés me plaît davantage et me correspond infiniment plus, à suivre donc. 

Posté par maison43 à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 septembre 2014

Oscar Muñoz

Né en 1951 cet artiste colombien peintre, graveur, dessinateur, plasticien est obsédé par la mémoire et la trace que l'on laisse une fois effacés du monde des vivants. Ainsi les photos des disparus de morts violentes qui se succèdent comme faits divers anonymes dans la mémoire collective et que l'on oublie rapidement, Oscar Muñoz les fait revivre sous forme de mémorial : sur 5 écrans, une main dessine le visage de ces disparus qui disparaissent pour réapparaître sans fin sur un autre écran : Proyecto para un memorial .

L'oeuvre d'Oscar Muñoz est le rapport de l'image au temps qui passe, image qui ne reste qu'un moment dans notre souvenir et qui  pourtant devient à notre insu témoignage d'une époque. Il utilise les éléments comme l'eau et le feu, il joue avec les supports : des carrés de sucre imbibés de café représentant des pixels défient le temps : PixelesPIXELES

Cortinas de baño - Muños

Des rideaux de douche  lui servent de toile où il peint des corps fantomatiques à la manière des négatifs photographiques : Cortinas de baño

 Muñoz a débuté en dessinant au fusain; Puis il a décortiqué le processus de la photographie et s'arrête juste avant qu'elle ne soit fixée, il utilise de vieilles photographies, anticipe leur probable destruction et leur donne ainsi paradoxalement une seconde vie, tels ces miroirs où le souffle des vivants révèle des portraits de disparus sérigraphiés, révélation fugace qui nous ramène à notre propre éphémérité.

Muñoz ne se définit pas en un seul regard, ni un seul message. Il nécessite qu'on y revienne plusieurs fois, mais il est étonnant et curieusement apaisant. Il met aussi en parallèle la fragilité de la photographie temps déjà passé et mort à celle de la fragilité de la mémoire de nos propres vies qui s'épuise à vouloir tout retenir et à arrêter vainement le temps, c'est assez fascinant je trouve. Y revenir donc.  

Un site internet pour ce faire qui a l'avantage aussi de faire travailler son espagnol !

http://www.banrepcultural.org/oscar-munoz/presentacion.html

Posté par maison43 à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juin 2014

Shen Hongbiao

Hongbiao

Né en 1969, cet artiste a obtenu son diplôme en sculpture aux Beaux Arts de Pékin. Il a également soutenu une thèse en art à la Sorbonne, il a fait don à cette université d'une de ses monumentales statues. 

Posté par maison43 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mai 2014

Martial Raysse

Portrait à géométrie convexe

De lui, on connaît le portrait de son épouse, fort belle d'ailleurs et sa Grande Odalisque verte et borgneMade in Japan - La Grande Odalisque 1964

 si kitsch;  en recherchant un peu on connaît aussi ces mises en scène très artificielles :Martial Raysse Portrait of an ancient friend 1963

les belles années 60-70, deux décades prodigieuses d'une jeunesse prometteuse qui se perdra dans le superficiel, les années pop ... Il y a du Pop'Art chez Martial Raysse, mais il fait partie de la bande à Yves Klein, celle du nouveau réalisme qui fait de l'art un manifeste sociologique, protestataire, contestataire. Il fait partie aussi de ceux qui ont un humour tendre, mêlant le classique des grands maîtres comme Ingres, Cranach l'Ancien, Tintoret, à l'hétérogéneité des peintres modernes connus et inconnus.

Martial Raysse Made in Japan

Martial Raysse

Raisse Beach détail Martial Raysse 1962

  Ce peintre en vogue dans les galeries d'art, rompra pourtant avec le monde de l'art officiel et suivra sa propre route, en continuant à mélanger les genres, en se révélant un grand dessinateur, un coloriste talentueux, un peintre au final assez surprenant.

mouche détail

La mouche évoque bien sûr les mouches des belles Dames du XVIII utilisées pour faire ressortir leur teint de neige, ici elle rappelle que nous sommes périssables, un petit clin d'oeil au monde moderne qui impose une apparence de jeunesse et de beauté éternelles. Martial Raysse aime reproduire les visages féminins : portraits quasi académiques, mais d'un vert si vert qu'il ferait vomir les anti-Renoir qui qualifiaient alors les carnations du vieux Maître cadavériques, d'un goût douteux et déplorable; portraits plus modernes, malicieux, pleins de vitalité, racontant une petite histoire, mais toujours beaux; il les maquille de néon, petit symbole clinquant de la vie moderne. Peinture à haute tension 1965

  La laideur existe chez lui, mais re-visitée, carnavalesque, hors du temps, fantastique, belle au final. C'est un peintre du beau, presque tout le temps, il joue jusqu'en 70 avec le chic et le choc, est dans l'air du temps, est très à la mode.Life is so complex

Raysse 1976

Après les années 70, Martial Raysse se détache des galeries d'art et réalise des images au pastel et à la détrempe sur papier, assez proches de la bande dessinée, et précurseurs des grandes fresques qu'il aimera produire vers 90. Puis, Martial Raysse retourne à l'antique et nous livre quelques tableaux aux tons bronze et vert assez surprenants dans leur réalisation, atypiques en somme.Série Spelunca 1977

 entremêlés toutefois de tableaux variés qui n'ont plus rien à voir avec rien, mais qui témoignent d'un autre savoir faire.L'ami des nuages 1982

Le coeur quotidien 1978

Montsalvatché 1984

Le pain et le vinUn Bacchus contemporain joue avec une Diane-Barbie sculptée très dévergondée.Le Bacchus de Sainte Terre

Sculptures

Dans les années 90, Martial Raysse retourne encore au classique qu'il n'abandonne au fond jamais, au traditionnel, au paysage

Ceux du maquis 1992 M- Raysse

La Source M-Raysse détail 1990

 puis il nous étonne à nouveau avec ses fresques où l'on retrouve des femmes sexy, des animaux mythiques, des personnages de théâtre grimaçants

Le carnaval à Périgueux Martial Raysse

et parallèlement il produit des petits visages de femmes mutins, petites histoires drôlatiques

Martial Raysse 2007

Martial Raysse 2008

Martial Raysse Séraphine

 et poursuit en 2000 les peintures murales aux couleurs vives, aux personnages burlesques, sexy ...Ici plage 2012

Riche, divertissante, colorée, époustouflante, cette exposition. Martial Raysse né en 1936 n'a pas fini d'étonner, et cet article n'est qu'une facette de son talent. Très diversifié ce peintre, sculpteur; les fils conducteurs de cette oeuvre polymorphe, car il y en a malgré les apparences, sont le rappel continu des maîtres de la peinture, l'humour toujours présent, les couleurs. Allez une petite dernière pour le plaisir ...

Re mon cher maîtreOne more timeRaysse 2007

Martial Raysse 3

Posté par maison43 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mai 2014

Lionel Sabatté - La Fabrique des profondeurs

Né en 1975. Lionel Sabatté sculpteur, plasticien a exposé à l'aquarium de Paris ses bêtes extraordinaires fantasmagoriques, ses animaux fabuleux issus de son imagination créatrice.Sabatte détail

 Lionel Sabatté est fasciné par le monde végétal, animal, minéral, humain, dans ce qu'il a d'éphémère. Il utilise des matériaux de récupération d'un genre particulier, comme les peaux mortes des pieds, les bouts d'ongles, les moutons de poussière, il tord les métaux comme l'étain, le fer, le laiton, ajoute des pièces de monnaie et réussit à réaliser des animaux étranges terriblement présents par leur appartenance à nos rêves d'enfants peuplés de monstres.Sabatte 8

 Chez Lionel Sabatté les poissons volent dans les cieux,

Sabatte 2

Sabatte détail 2

 leurs ombres menaçantes; les oiseaux s'abîment en mer plus funèbres que jamaisSabatte 6

et les animaux enchâssés

Sabatte

dans des souches de bois sont les gardiens de nos ténèbres ..

Sabatte 4

Petits papillons abîmés, vous retrouvez une seconde vie sous les mains de Lionel Sabatté, vous abritez une petite créature métamorphosée, mi-humaine mi monstre assez dérangeante cette mutation, je trouve !Sabatte 5

 

Lionel Sabatte

Et pour terminer, une petite poussière d'oiseau, prélude de notre propre fin !! Terminer notre passage sur terre en devenant poussière de femme ...   

Posté par maison43 à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,