06 octobre 2016

Les sculptures de la Dhuys à Chessy en Seine et Marne

Pont de la Dhuys

Restes d'un ancien pont-aqueduc bombardé lors de la seconde guerre mondiale, les pierres calcaires du pont connaissent une seconde vie grâce à un sculpteur de la région Jacques Servières. L'aqueduc est un ouvrage souterrain construit de 1863 à 1865 qui capte entre autres les eaux de la Dhuis ou Dhuys et alimente maintenant en eau potable le parc Disneyland et une petite partie de Paris. Il suit jusqu'à Chessy le cours de la Marne.

Détruits en 1939, les restes du pont ruiné attendirent jusqu'en 1987 la venue d'un sculpteur qui fit de ce lieu son atelier à ciel ouvert. On peut retrouver plusieurs influences et voyager ainsi fort modestement, un Moïa féminin vous accueilleJacques Servières 1

un éléphant échappé du temple d'Angkor s'est un peu trop gavéJacques Servières 5

et puis des couples qui dansent, un enfant collé aux basques

Jacques Servières 7

des Eve longilignes qui rappellent Bourdelle, des fesses charnues chères à Maillol

Jacques Servières 9

et des tas de petits personnages agglutinés

Jacques Servières 11

détail 3 J-Servières

détail 2 J-Servières

des petits temples que n'aurait pas renier le facteur Cheval.

Jacques Servières 2

De l'humour et un certain érotisme.Jacques Servières 3 

détail J-Servières

 Le terrain est entretenu par la mairie, les arbres exultent, les statues veillent sur les champs;  la balade peut se poursuivre le long de la Marne par le GR 14.

Se rendre à Chessy, vieux bourg, emprunter la rue de la Dhuis, puis celle de la Marne et descendre jusqu'à la rivière.

Posté par maison43 à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 janvier 2016

Musée Bourdelle Paris

Bourdelle 5

En 1885 Antoine Bourdelle loue un atelier au 16 impasse du Maine qu'il occupera jusqu'à sa mort. Ce sera lui qui aura l'idée de faire de ce lieu un musée mais il meurt en 1929, son projet non abouti. Ce n'est que 20 ans après que sa veuvMarie Lapradee Cléopatre, sa fille Rhodia et son gendre Michel Dufet pourront, suite à une donation des terrains et de la collection à la ville de Paris, concrétiser le rêve d'Antoine Bourdelle. Ces 3 personnBourdelle 6es proches du sculpteur ont fait preuve d'une tenacité remarquable, consacrant une grande partie de leur vie à mettre en valeur ce qui fut la vie d'Antoine Bourdelle. Il avait cette aptitude à trouver toujours des êtres prêts à tout pour lui.  Le musée Bourdelle, musée de la ville de Paris vaut une visite. L'exposition du moment Rhodia Bourdelle récit d'une vie, histoire d'un musée dure jusqu'au 26 Mars 2016. J'ai noté quelques sculptures qui m'ont parlé de la vie de Bourdelle, à travers quelques sources tirées des Mémoires de Cléopatre Bourdelle-Sevastos intitulé Ma vie avec Bourdelle. (Edition des Cendres).

 Marie Laprade  : Bourdelle réalisa plusieurs peintures et sculptures de cette femme qui fut pour lui un grand amour entre 1892 et 1898, mère du peintre Pierre Laprade et épouse d'un magistrat, elle eut une liaison amoureuse avec Bourdelle, devenue veuve, elle refusa de l'épouser, sa famille trop bourgeoise s'y opposant.Bourdelle 1907

 Il rencontra alors sa première épouse Stéphanie Van Parys 1877-1945 peintre dont il avait eu un enfant né en 1901 Pierre Bourdelle sculpteur et décorateur célèbre en Amérique mort en 1966. Ils se marièrent en 1904. En 1903 Cléopatre Sevastos, sculptrice entre comme élève dans son atelier. En 1905 Pénélope a le visage de Stéphanie mais la silhouetteCléopatre Sevastos de Cléopatre. Bourdelle est de nouveau amoureux.Pénélope

 En 1910 Bourdelle divorce de Stéphanie qui aura un autre fils Claude 1913-2000 d'un jeune peintre Maurice Locquin  1885-1915 mort à la guerre. En 1911 Rhodia fille de Bourdelle et de Cléopatre naît. En 1912, ils se marient à Londres, ils officialiseront à la mairie de Saint Cloud en 1918. BourdelleBourdelle 10

Bourdelle et Maillol se sont connus jeunes, l'un sculptant et l'autre peintre et tapissier. Maillol fréquenta l'atelier de Bourdelle puis se mit lui aussi à sculpter des formes rondes et pleines, tout le contraire de Bourdelle qui préféra des sculptures plus tourmentées ou expressives, tout en commençant à se différencier de Rodin dont il fut l'un de ses patriciens de 1893 à 1908. Ces 3 là se faisaient de l'ombre. Anatole France posa pour Bourdelle, la barbe non peignée, ce qui révélait parait il un côté un peu fuyant de son visage que France corrigait en peignant sa barbe, à moins qu'en dormant sa barbe ne prit un mauvais pli.(sources Mémoires de Cléopatre) Bourdelle aimait ces visages asymétriques.

Boudelle 3

Bourdelle 11

Bourdelle fréquentait la haute société, il aimait la compagnie; bien sûr, dans son art, il préférait la solitude, relative, car aidé de Cléopatre (vouée à lui) et de ses patriciens.

Cette tête d'Apollon dont la première version date de 1900 lui servit de modèle pour ses Forces. Cette sculpture était essentielle pour lui. Elle le différenciait définitivement de Rodin.

 Auguste Perret construisit le théâtre des Champs Elysées, Bourdelle  en sculpta les hauts-reliefs en marbre et peignit des fresques à l'intérieur.   Bourdelle admirait Beethoven, il trouvait qu'ils avaient quelque chose en commun,  il le sculpta en 1887, il en fera plus de 80 variations à partir de la même matrice de 1888 à 1929.Bourdelle 7

-Bourdelle 8

Une grande tâche sera le Monument aux combattants et défenseurs du Tarn et Garonne en 1897 pour la ville de Montauban. Il sera inauguré en 1902.

Bourdelle Montauban

Bourdelle choque par ses visages hurlants de douleur face à une France dédaigneuse de ses mortsBourdelle Montauban 3

1917 Statues de Madeleine Charnaux 1902-1943 aviatrice française qui battit le record féminin d'altitude en 1934. Bourdelle 14

Bourdelle 12

Bourdelle se fait plaisir, Bourdelle chante la beauté des femmes, y compris la sienne sous les traits d'une vierge à l'offrande qui se trouve être Rhodia dans les bras de Cléopatre.

Bourdelle 1919-1923

Bourdelle expose dans le monde entier, Bourdelle est célèbre.

Une petite dernière, un drôle d'Henri marquis de Bideran, que Bourdelle trouvait beau comme un dieu; on ne voit pas la masse informe dans son cou, mais sachez que c'est la laideur de la vieillesse qui attend tranquillement son heure. On peut imaginer que c'est une version sculptée et masculine du poème de Raymond Queneau chanté par Gréco 'Si tu t'imagines, Fillette, Fillette' ... On connait la réponse de Marquise à Corneille imaginée par Tristan Bernard et reprise par Brassens :

Peut être que je serai vieille

Répond Marquise et cependant

J'ai 26 ans mon vieux Corneille

Et je t'emmerde en attendant. 

   On ne connait pas la réponse du Marquis à Bourdelle !

Bourdelle 15

Posté par maison43 à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2015

Marie Jeanne Valet

La BelleLa BêteEn l'an 1765

 

 

Une belle rencontre une bête

Philippe Kaeppelin en l'an 1995 en fit une sculpture, en Gévaudan là où l'histoire de la Bête court encore ...

kaeppelin

 

 

Posté par maison43 à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2015

Niki de Saint Phalle au Grand Palais

IMG_4918

C'est d'abord un visage, beau. C'est aussi un corps, de rêve. Un don certain d'utiliser ces atouts là. Y ajouter une bonne dose de talent, un inconscient au bord de la crise de nerfs, une colère folle, secouez joyeusement et vous obtenez une Niki de Saint Phalle. Pas franchement concernée par ses études, Niki coIMG_4900mmence à 16 ans par vivre de sa beauté en tout bien tout honneur dans le mannequinat, manière de signaler à son père que son corps n'appartient qu'à elle. Niki a de la classe, une élégance d'aristocrate qui lui donnera toujours une certaine assurance auprès des hommes qu'elle côtoiera, aussi bien dans le domaine privé que professionnel. Les hommes fort nombreux dans le domaine de l'art l'accueilleront un peu comme une mascotte, amusés, séduits et bienveillants.

Il arrivera un jour où l'art de Niki s'imposera seul, grâce à des peintres naïfs et célèbres comme Hugh Weiss,  les artistes américains de l'impasse Ronsin Carry Rivers, Robert Rauschenberg, Joan Mitchell et bien sûr Jean Tinguely qui lui donneront confiance en son talent. Jean Tinguely et Niki se stimuleront l'un et l'autre, Elle, ayant toujours une longueur d'avance. Niki est une combattante assurément, contre le machisme ambiant, la sainte autorité parentale et maritale, elle rejoint le féminisme sans en partager les idées castratrices.Autoportrait 1958-1959 N de St PhalleElle revendique une féminité victorieuse où la Femme au pouvoir ferait de la terre un monde meilleur. Elle revendique le jeu féminin européen du flirt. Elle découvre le monumental avec ces êtres à part que constituent Le Facteur Cheval ou Antoni Gaudi. Niki réalisera des sculptures monumentales  comme le Golem à Jérusalem, le Dragon de Knokke à Knokke Le Zoute ou le Jardin des Tarots en Toscane ( voir message sur ce site), de nombreuses fontaines comme la fontaine Stravinsky près de Beaubourg ou celle de Château Chinon.La fête vers 1953-1955

Dans les années 1950 après son mariage, Niki peint des huiles et des gouaches, des toiles naïves qui affichent un bonheur déjà perdu ou jamais acquis, car la jeune femme cherche à s'évader du tableau, de sa vie, de sa famille; après sa dépression traitée par électrochocs,  Elle peint, colle, accumule des cailloux, clous, grains de café, riz, boutons, morceaux de céramique,  vieux jouets; ses thèmes sont femmes et monstres, araignées-mères créant des toiles à confidences ou messages.Niki

Les cauchemars de Niki prennent vie. Lorsqu'elle se sépare de son mari et de ses enfants en 1960 elle commence à régler ses problèmes, elle entre en guerre contre la violence, elle flingue à tout va d'abord sur des toiles abstraites pour se défouler et puis les tirs deviennent ciblés.

Tir Niki de Saint Phalle

 1961 Niki de Saint Phalle

ses séances de tirs restent branchés, le beau monde artistique de l'époque est convié, elle se fait plaisir Niki, elle exulte, là voilà consacrée artiste engagée, elle tire sur les autels, les hommes politiques Niki de Saint Phalle 1962

son père au phallus-avion : La fumée dégagée évoquait la guerre. La peinture était la victime. Qui était la peinture ? Papa ? Tous les hommes ? ... Ou bien la peinture était elle MOI ? Oui ça saigne fort chez Niki !Niki de Saint Phalle 13

Fin 1960, Jean Tinguely et Niki de St Phalle achètent une ancienne auberge en Essonne, Niki peut entamerNiki 2Détail mariéeNiki de Saint Phalle 2

 

sa joyeuse collection de mariées dévorées par des poupons.

et de la mariée elle passe inévitablement à l'accouchement. Ah ce mariage qui emprisonne la femme soumise à son mari et que dire des entraves que sont les enfants ? Puis Niki s'adouçit et va magnifier la féminité triomphante : les nanas arrivent avec la Hon, (elle en suédois) Jean s'occupe de la carcasse en fer qui sera grillagée, du tissu collé sur plusieurs plans, le tout peint en blanc.Niki de Saint Phalle 6 Hon, femme en position gynécologique qui accueille ses visiteurs par son vagin, sorte de Déesse Femme est un symbole fort et caustique pour l'époque.Niki de Saint Phalle 7

En 1967, chic son père meurt, les nanas se font maison, fontaine, ou simplement nanas ' Une femme dans la civilisation des hommes, c'est comme un nègre dans la civilisation des blancs.' Bonnes et mauvaises mères nous le sommes toutes dés que nous enfantons, la société le veut ainsi. L'oeuvre de Niki de Saint Phalle est si vaste que je consacrerai un message pour les Nanas.  En 1969 construction toujours avec la bande de Tinguely du Cyclope à Milly La Forêt (voir message à ce sujet) 1971 naissance de sa petite fille Bloum Cardenas. Niki sera une bonne grand-mère, elle se réconciliera ainsi avec la maternité. 1972 sort son livre intitulé 'Mon secret' où elle révèle l'inceste dont elle fut victime. Niki de Saint Phalle se consacrera au jardin des Tarots de 1978 à 1998.  Inauguration du musée Tinguely à Bâle en 1998 à la mémoire de l'oeuvre de Jean Tinguely ( message sur ce site). Donation d'oeuvres au MAMAC de Nice ( voir message sur ce site) En 2002 mort de Niki de Saint Phalle. Une vie bien remplie, une vie certainement réussie.  

Posté par maison43 à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2015

Kendell Geers

Kendell Geers

Artiste né en Afrique du Sud qui fait de l'Art un langage contestataire, provocateur, qui nous invite à réfléchir sur notre monde et bouscule les consciences. Au centre Pompidou, un Christ empaqueté de rubans de signalisation. Acte sacrilège, humour contestataire, provocation potache, refus du veau d'or quelqu'il soit ?

C'est vous qui voyez. Le terme T.W est l'abréviation de Title Withheld, sans titre si vous préférez avec l'ambiguité d'un titre entre parenthèses 

Posté par maison43 à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 décembre 2014

Famille Carrier-Belleuse - Père et fils

Louis Carrier-Belleuse

Famille d'artistes y compris chez les femmes,(épouse et filles) où sont passés à la postérité d'abord le père, Albert-Ernest  Carrier-Belleuse 1824-1887, sculpteur fort renommé sous Napoléon III maître de Rodin qui eut entre autres 2 fils : l'un rencontré au Petit Palais Louis-Robert Carrier-Belleuse 1848-1913 peintre, sculpteur, céramiste et directeur artistique de la manufacture de Choisy Le Roi qui avait une prédilection pour les petits métiers et les rues de PariLouis Carrier-Belleuse 1882s. En clin d'oeil aux petites plaques Défense d'Afficher, mon encyclopédie préférée m'indique que cette défense d'afficher sur les bâtiments publiques est issue de la loi sur la liberté de la presse du 29 Juillet 1881. Un tableau de Louis Carrier-Belleuse illustre bien cet affichage envahissant qui eut besoin d'être légiféré. L'autre fils d'Albert-Ernest s'illustra en tant que peintre pastelliste, répondant au nom de Pierre Carrier-Belleuse 1851-1932Pierre Carrier-Belleuse Belle rencontre dernière  dans un petit quartier de Paris (ancien Charonne dans le 20e), sur une place ronde, Place de la Réunion, (réunion du petit et grand Charonne) une curieuse statue plutôt arabisante, par sa forme et sa couleur, bon je suis très myope ! et puis en cherchant le nom de cette statue, je m'aperçois, ravie, que nous la devons à Albert Ernest Carrier-Belleuse en personne ! Celle-ci initiale patinée bronzeFontaine

 puis devenue jaune vers 2010 et qui revêt à ce jour une apparence-mosaïque de toutes les couleurs. FONTAINE JAUNE

Fontaine Place de la Réunion

  

 

Posté par maison43 à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2014

Parc de la Cité Universinaire de Paris

Cité univ

Au lendemain de la première guerre mondiale, André Honnorat ministre de l'instruction publique propose de construire un lieu international pour les étudiants, destiné aux futures élites du monde entier. Paul Appell, alsacien, recteur de l'université de Paris apporta son aide par l'intermédiaire d'un autre alsacien  Deutsch de la Meurthe qui offrit 10 millions de francs or pour acheter un terrain situé à l'emplacement des anciennes fortifications de Thiers et construire la première maison La fondation Émile et Louise Deutsch de la Meurthe qui construite en 1925 accueillit les 350 premiers étudiants.Cité 2

Des mécènes multiples achetèrent d'autres terrains et 19 maisons furent ainsi bâties jusqu'à la seconde guerre mondiale.Cité 4

De 50 à 69, 21 autres maisons complétèrent la série. 37 sont sur le site boulevard Jordan sur 34 hectares de terrain, soit un des plus grands parcs de Paris. Des architectes, des décorateurs de renom y ont participé.Cité 6

Des artistes résidents  espagnols ont laissé un témoignage de leur passage dans ce jardin inhabituel ouvert au public comme le

Cité universitaire

peintre-sculpteurJoaquin Garcia Donaire http://www.garciadonaire.com/ Beaucoup moins classique, un autre artiste plasticien né en 1942 Angel Orensanz né en 1942 http://www.orensanz.org/index.html 

Cité universitaire 2

Baltasar Lobo 1910-1993 et sa Fontana http://fundacionbaltasarlobo.com/# , Oscar Estruga né en 1933 graveur, dessinateur, peintre, sculpteur, plasticien   http://oscarestruga.com/Cité universitaire 4

cité univ 4

Et enfin un sculpteur peintre mexicain Juan Soriano 1920-2006 http://www.juansoriano.net/

Cite univ

Pour être admis comme étudiant, il faut avoir au minimum un master, être inscrit dans un établissement supérieur public ou privé et agréé par l'état en Île de France. Les chercheurs post-doctorat ou enseignants chercheurs peuvent également postuler. Peuvent être intégrés aussi des artistes et professionnels de la culture. Le loyer pour un logement de 11 à 18m2 pour une personne varie de 400 à 550 euros environ. Plus de 10 000 étudiants.Cite univ 9

La Maison Internationale, fut construite en 1933 par l'architecte américain Jean Frédéric Larson grâce au mécénat de John D Rockefeller Jr qui participa également à la restauration des châteaux de Fontainebleau et de Versailles. D'ailleurs le château de Fontainebleau servit de modèle pour la maison internationale dans un style néo Louis XIII. Inaugurée en 1936. La maison internationale est le lieu de ralliement des étudiants qui peuvent se restaurer, bénéficier de services comme piscine, salle de sport, ou lieux de culture avec théâtre et bibliothèque. L'aile ouest accueille des résidents de toutes nationalités, pour des séjours inférieurs à 3 mois. On peut également louer des salles de 20 à 500 personnes pour des conférences, colloques, congrès etc ...

Cité universitaire 6

 Initialement, ce lieu universitaire comportait une église non située sur le terrain de la cité afin de respecter la laïcité du lieu. Ce fut donc sur un lieu privé qu'elle fut érigée en béton armé, les architectes furent les Paquet père et fils.

Eglise de Gentilly

 Les anges

Eglise

sculptés par Georges Saupique, qui ornent le clocher veillent sur le boulevard périphérique qui en 1960 la sépara de la cité universitaire. Délaissée en 1968 par les résidents, l'église du Sacré-Coeur de Gentilly est devenue une paroisse portugaise. 

Posté par maison43 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 novembre 2014

Milthon sculpteur

Milthon 1

Né en 1963, en Colombie à Bogota, Milthon  aurait travaillé avec Nijole Sivickas 1933 sculptrice d'origine lituanienne vivant à Bogata depuis 1950.Milthon 3

En 1985, il arrive en France où il perfectionne ses connaissances. Lauréat du prix USM de Monaco an 1994, il est sollicité par plusieurs villes pour ses sculptures monumentales, Il travaille moults matériaux comme la céramique

Milthon 2 le bronze, le plâtre, l'argile, la résine. Sculpture faite en résine en prêt à l'espace Artevie à Lorrez le Bocage en Seine et Marne. 

Milthon 5

Les femmes sont sur la terre
Pour tout idéaliser ;
L'univers est un mystère
Que commente leur baiser.

Milthon 4

Victor Hugo

Posté par maison43 à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2014

Les chaises et la tour Eiffel

tour eiffel10

Sémiramis, apporte donc des chaises pour les invités ... bonjour, monsieur Ionesco.

 La société Fermob a fait mieux, elle a apporté 324 chaises, une chaise par mètre, Dame Eiffel fait 324 mètres. On n'ira pas vérifier, ni pour la grande Dame, ni pour la petite réplique de 324 chaises bistro. Une seule certitude, la gémellité de la tour et de la société qui fêtent toutes les deux leurs 125 ans.

tour eiffel9

tour eiffel 8

Confectionnée par un compagnon Adrien Guillon, en 4 parties, la petite tour se déplace ainsi plus facilement à l'aide de 2 semi-remorques. Elle a quitté le Champs de Mars et devrait être installée dans le square de l'Hôtel de ville jusqu'au 17 Août. Ensuite ? Séoul et New York se la disputeraient ...

Merci à Orianne pour ses photos.

Posté par maison43 à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2014

Cathédrale de la Résurrection d'Evry

Cathédrale de la Résurrection

Construite par Mario Botta, architecte suisse né en 1943 (qui a réalisé également le musée Tinguely de Bâle) la cathédrale d'Evry dédiée 

Cathédrale D'Evry 2

 à l'évèque Corbinien de Fresing né en VII siècle siège hiératique sur un environnement de briques. Mario Botta aime les formes géométriques simples, ici un cercle bordé de 24 tilleuls argentés (symbole de vie), 12 pour les apôtres, 12 pour les 12 tribus d'Israel. Mario Botta utilise la brique qui réunit les 4 éléments, eau, terre, air et feu.     

Un déambulatoire orné de 12 vitraux de Kim

En JoongDéambulatoire aux vitraux

 descend vers le choeur

vitraux de Kim En Joong

autel

où se trouve l'autel en marbre de carrare, le pied de l'autel descend jusqu'à la crypte des évèques, accessible par le musée où sont en prêt 2 toiles des Vasarély, celle de Victor le père et celle de son fils Yvaral.

Christ

St Pierre

Les sièges sont en chêne de Bourgogne. La statue en bronze de St Corbinien est une oeuvre de France et Hugues Siptrott (autre oeuvre Les Hommes de la cité parvis de la Défense). 

Saint Corbinien - F et H Siptrott

 

Dans la chapelle, ce sont 3 oeuvres du sculpteur et peintre Gérard Garouste qui gardent les lieux. Pour la petite histoire, Gérard Garouste est aussi le comédien qui joue aux côtés de Catherine Deneuve dans 'Elle s'en va'.

Gérard Garouste

Le musée Paul Delouvrier est au dessus du choeur.

Petit musée agréable dont je parlerai ultérieurement.

Posté par maison43 à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,