09 septembre 2011

Le jardin des Tarots - Toscane

Niki de Saint Phalle 1930-2002 en fit l'oeuvre magistrale de sa vie, elle s'y consacra 18 années durant de 1978 à 1998. Sur un terrain donné par des amis à 6 km de Capalbio. Pour financer ce projet, elle  réalisa des commandes dont la Fontaine Stravinsky, vendit des sérigraphies, et des produits dérivés, dessina un flacon de parfum, elle fut sa propre commanditaire et réalisa tout ce qu'elle désirait,  elle y résida en permanence 10 ans. Elle se logea au coeur de l'impératricel'impératrice.  

 

 

 

 

 

 

 

La voilà l'impératrice, avec ses gros seins, son sexe-entrée ouvert à tous, elle a un corps de sphinx,  l'impératrice et symbolise la Mère et son ambivalence, soit la mère protectrice, soit la mère dévoreuse, soit la putain. Niki dira qu'elle exerce sur tous une attraction ... fatale.   

 

 

 

 1

 

 

 

 

 

 

 

 l'entrée de l'impératrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la cheminée

 

Et dans son ventre, logis pour Niki, sans doute plus épuré qu'aujourd'hui ...Elle y logea une dizaine d'années, souvent malade, souffrant d'arthrite,soignée par Ricardo.

 

 la cuisine

la douche 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la table

 le lustre

 

Tinguely

est

passé

par

le

lustre.

 Eden avant que le diable ne s'en mêle, enfance innocente avant que le mal ne la saccage, lieu secret où se réfugier, jardin de sculptures gigantesques, colorées, chargées de symbolisme et d'onirisme, référence à la bible, références aux arcanes majeures du tarot, le jardin des Tarots est né de l'ambition de Niki de devenir la plus grande sculptrice. Niki ne peut se contenter d'être épouse, mère, fille, compagne, femme, Niki est avant tout Niki, artiste, libre.  

La nature pour Niki de Saint Phalle est le Féminin. Tout ce qui constitue l'architecture est masculin. Niki est devenue l'architecte de son jardin, non par féminisme agressif, mais pour se mesurer à l'Homme, d'égale à égal.

 Elle est inspirée par Gaudi, Cheval et Pirro Ligorio architecte du 16ème siècle ( jardins de Bomarzo et jardins de la villa d'Este) . L'eau, les grottes refuges, ventres maternels dont il faut  nécessairement sortir, grottes bijoux où il fait bon se reposer, dragons, serpents, insectes, monstres nous accompagnent et nous invitent à regarder au delà de l'apparence . La végétation est celle de la Toscane, pins, oliviers, lauriers. De Cheval elle retient les annotations qui guident le visiteur, de Gaudi, elle adopte la mosaïque, de Pirro Ligorio, elle adopte les jeux d'eau et les gLe Magicien repose sur la Papesserottes. 

 

Le Magicien est la première construction que l'on voit, normal, c'est la carte de Dieu écrit Niki, lui qui a créé la farce du monde paradoxal dans lequel nous vivons. Il est juché sur la Papesse, qui représente l'intuition féminine, l'une des clefs de la sagesse, écrit toujours Niki de Saint Phalle, et elle n'a pas tort, Niki ! et puis la roue de la Fortune faite par Jean Tinguely.

 

 

 

 

 

détail roue, papesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Niki a voulu faire de son jardin une sorte de parcours initiatique personnel pour le visiteur.  Il me faudra y revenir ...

Là je me suis contentée de voir et de regarder.

Alors, en vrac ....La mort, qui peut signifier aussi le renouvellementLa Mort 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ermite et l'oracle sa version féminine

qui nous incitent à chercher en nous même

notre trésor spirituel, à travers notre coeur.

L'ermiteL'oracle 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22 colonnes dans la cour du château de l'empereur ...

1 (2)7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

910

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ricardo

 

 

 Le jumeau du cimetière Montparnasse

pour Ricardo. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une symphonie de couleurs éclatantes, miroitant au soleil ....

or

 argent

 

 

 

 

 

 

 

chair rose des femmes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

émeraude

Bien sûr toute une équipe l'accompagna, tout d'abord Jean Tinguely qui soudera les structures de fer, aidé par Seppi Imhof et Rico Weber, rejoints un peu plus tard par Dok Van Winsen et Tonino Urtis. La céramiste Venera Finocchiaro les rejoindra aussi, Ricardo Menon, Marcello Zitteli et d'autres encore. 

 

 

 

 

 

 

Le Diable est mon petit chouchou, si humain, si paradoxal, il est la carte de la vitalité, mais aussi celle de la vanité .. Le Pendu suspendu par un pied, regarde le monde à l'envers, compatissantLe DiableLe Pendu

 

 

 

 

Encore une petite dernière et je m'arrache ! y revenir A l'intérieur d'une petite chapelle, les miroirs réflètent le cosmos, la réflexion de la réflexion.

Posté par maison43 à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,