argo

Les critiques sont, soit, fort élogieuses, et le classent meilleur film de l'année, soit, fort sévères et critiquent son patriotisme bêta et surrané ... je trouve que ce film est un bon thriller, qui met en scène un pan méconnu de ce que l'on a nommé la crise iranienne des otages  dans un Iran où la République Islamique de l'ayatollah Khomeini avait succédé à l'empire du Shah. Réfugié alors au Méxique, le shah se rendra aux USA pour y être soigné, ce qui déclenchera l'assaut de l'ambassade des États Unis à Téhéran en Novembre 1979. Argo filme les 6 membres de l'ambassade qui ont réussi à sortir et se sont réfugiés à l'ambassade du Canada. Un plan particulièrement loufoque sera échafaudé pour les libérer... et c'est ce que le réalisateur acteur Ben Affleck nous propose de voir, et je ne suis pas sûre que ce soit, seul, le pouvoir de fascination du cinéma qui ait eu raison du pouvoir iranien, c'est sans doute un facteur chance lié à des circonstances rendues favorables par la jeunesse de la République Islamique encore balbutiante. L'histoire, la grande, semble encore, d'ailleurs bien plus compliquée encore, peu importe, on s'en moque, ce film n'est pas un film historique, son rythme est soutenu, le suspens, bien que l'on connaisse l'heureux dénouement, nous tient en haleine, alors place au plaisir d'un bon moment de cinéma et rien de plus.