22 septembre 2013

Le pont du Diable - Chalencon

Chalencon

En partant du Puy passer par la route des gorges de la Loire, à Saint André de Chalencon, se garer devant l'église. Une balade de 6km facile à travers les bois, où le point de vue sur le village de Chalencon est assez saisissant. Balade 20 Ptit crapahut en Haute Loire. Chalencon est un pittoresque village où les maisons restaurées sont particulièrement belles. Célèbre

Chalencon 2

pour son pont du Diable qui enjambe l'Ance du nord, affluent de la Loire.

Chalencon 3

La légende raconte que le seigneur du château excédé de voir le pont régulièrement détruit par les crues de l'Ance fit un pacte avec le diable : pont résistant contre l'âme de la première personne franchissant le pont. Le seigneur se sacrifia, mais son chien plus rapide le devança donnant son âme au diable. Ce pont date du Xème siècle, a 2 arches et un tablier en dos d'âne.

pont du diable

  

sculpture

sculpture3

atelier5

Un sculpteur, Paul Guillier dit Pogui, ancien ébéniste, est sculpteur sur bois, sur pierre, a parsemé le village de statues. Il nous a ouvert son atelier où rien n'est à vendre, un homme passionné par ce qu'il fait et qui sait nous faire partager cette passion. Un joli moment.

 

Sculptures

Une crèche de 83 santons lui a pris 2 années de sa vie.

atelier2

Posté par maison43 à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 septembre 2013

La cascade de la Beaume

cascade 8

La rivière Ourzie ou Ourze prend sa source vers Charconac, hameau de Cayres, affluent de la Loire de 8km à peine, elle prend aussi le nom de ruisseau de la Beaume à la cascade de la Beaume. Le mot Beaume ou Baume viendrait du mot balma d'origine celte qui signifie grotte. Au pied de la falaise de basalte, des fouilles ont retrouvé des vestiges préhistoriques où les chasseurs s'installaient en position d'abri il y a plusieurs dizaines de milliers d'années.

cascade 2

 A proximité de la Nationale 88, située entre Solignac et Le Brignon, à côté d'Agizoux, la cascade se montre lors d'un virage à condition d'accéder au point de vue, et est accessible facilement après le pont quelques centaines de mètres plus loin, où un petit parking est à votre disposition. La

cascade 3

cascade 5

promenade a été aménagée, des ponts permettent de passer sur la rivière, les derniers mètres sont pentus et caillouteux, les petits pieds nus sont déconseillés sauf aux coquettes irréductibles. Le chemin est assez fréquenté aux beaux jours !   

cascade 7

Le son, avant la vue, bien sûr ..

CascadeSur la route qui longe la cascade, une petite merveille de colonnes prismées finement ciselées par Dame Nature, un petit travail d'orfèvre, d'orgues gardées par des abeilles.

orgues

Posté par maison43 à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 septembre 2013

Ravin de Corboeuf, La Galoche, Champs Clos à Rosières

ravin 6

Situé à 20km du Puy en Vélay, Rosières petit bourg de l'Emblavez, où la Loire étale ses gorges nous offre un site particulier : Le ravin de Corboeuf est à proximité de l'ancienne voie ferrée dite réseau du Vivarais de la Compagnie de chemins de fer Départementaux (CFD) nommée aussi La Galoche  qui reliait  Lavoûte sur Loire à Lavoûte sur Rhône en Ardèche sur 201 km de voies. Ouverte en 1890, elle fut fermée en 1952. Trafic de voyageurs, de bois pour les mines, de vin, de grains, de dentelles... A Lavoûte sur Loire, elle était reliée à la ligne PLM Saint-Etienne - Le Puy-en-Velay. Deux tronçons furent épargnés lors de son démantèlement, dont la ligne Dunières à Saint-Agrève. Cette dernière est maintenant la propriété d'un Syndicat Intercommunal, regroupant toutes les communes traversées. Elle est désormais à vocation purement touristique. http://www.asso-vfv.net/horair_tarf.htm

 Aujourd'hui à partir de Rosières, la Galoche est devenue une voie verte de 22kms jusqu'à Yssingeaux. Une locations de vélos est possible à Rosières au point de départ de la voie. Les ouvriers chargés de construire les voies portaient des galoches en remplacement des sabots vite remplis de terre d'ou le surnom de la voie ferrée.

Nous, on se contentera pour cette balade, du ravin de Corboeuf dont le départ se situe au départ de la Galoche, avec Parking devant la Gendarmerie, puis et direction vers l'ancienne voie ferrée jusqu'au viaduc où l'on pourra suivre le panneau 'Ravin du Corboeuf', le chemin est tracé en jaune et donne quelques beaux points de vues sur le canyon. Il y a  40 millions d'années, un immense lac recouvrait le bassin du Puy et l'Emblavez.

Ravin 1

ravin 2

Entre 25 et 30 millions d'années, des sédiments arrachés au socle granitique  se sont déposés et ont formé des argiles marneuses. il en subsiste quelques étendues de peu d'envergure sur la route du Puy-St Etienne, mais celle qui constitue le ravin de Corboeuf vaut vraiment le détour, aux couleurs bleu gris, rouge ou vert, elles sont très attirantes et en même temps

ravin 3

ravin 5

inquiétantes ; une certaine instabilité peut provoquer des glissements de terrains, notamment dans les zones citadines où l'on a construit imprudemment.  Balade facile nécessitant toutefois des tennis.Champs Clos 2

On ne peut quitter Rosières sans aller au  calvaire. Dominant le bourg, le Champs clos ou Calvaire, fut édifié sur l'initiative de l'abbé Chanal en 1820. Un mur en forme de fer à cheval, des niches et des croix de pierre en Arkose de Blavosy : lors des enterrements, le cercueil était déposé sur l'autel de pierre situé au milieu de l'enclos et les fidèles faisaient le tour des 14 stations de croix.

Champs Clos 1

 A Pâques, lors du jeudi saint, les Pénitents processionnaient, les pieds nus, dans ce particulier chemin de croix. le premier Novembre, on allumait la lanterne des morts.

 

Et pour finir une échelle de descente de croix, un crâne d'Adam, avec un christ assez primitif. 

calvaire détail

 

Posté par maison43 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juin 2012

Les croix de Charraix

Croix de Fougerette

L'abbé Brustel, curé de la paroisse de Charraix durant les années 1850-1870  a laissé à la postérité, ses croix à boules. D'un sculpteur inconnu, ce qui ne facilite pas les recherches quant à leur signification.

Haute Loire

Haute Loire 2

Chacun y va de sa petite interprétation ...

J'y verrais bien une représentation d'une sorte de boulier, minimaliste certes, fossilisé pour l'éternité, aussi, ce qui parait bien normal. Nul ne peut revenir en arrière. Dieu, pas plus que les autres.

Charraix

 Dieu avait tout son temps, mais allez savoir pourquoi, il ne mit que 7 jours pour créer le monde. Alors le septième jour, le monde achevé ou estimé tel par Dieu, son boulier se pétrifia et Satan se gaussa ...

Pas étonnant que le Monde vacille parfois, souvent.

Posté par maison43 à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2011

Mont Bar

Petit cratère de type strombolien, le mont Bar présente cette particularité d'aP1040374voir retenu les projections volcaniques qui ont colmaté le fond du cratère. Un lac s'est formé, puis s'est transformé en tourbière, profonde parfois jusqu'à 3 mètres.

S'abstenir d'y aller, donc même si cette tendre verdure est attirante et vous donne la curieuse envie de vous y vautrer. Dieu merci des pancartes vous en dissuadent, et l'armée des légionnaires mosquitos zaussi .. car ce lieu humide favorise le développement d'une riche biodiversité (oui oui, je me la joue un peu !) dont une puissante colonie de moustiques qui pullulent. Bravement nous avons fait le tour de ce lieu magique que George Sand fréquenta, mais nous sommes allés pique-niquer sur un autre mont, loin des assaillants. (Compter 4km, soit 1h30 avec le tour de la tourbière).

 

Pour accéder à cette tourbière :

Petite montée un peu raide, pas trop entretenue, des pancartes vous fournissent, à vous des explications au sujet de la tourbière, aux moustiques l'occasion de se nourrir !. Pour ceux qui préfèrent ne pas subir les moustiques, il existe un tour du Mont Bar (fiche 37 PR ref.P 431) 5km500 qui part de la route précédent le parking du collège , mais qui vous privera de l'atmosphère particulière qu'offre cette tourbière.

P1040382

Allez bien sur ensuite à la potence qui domine le bourg d'Allègre et qui est, en fait, un reste des 23 tours que le château comptait, château qui brûla en 1698, une table d'orientation vous commente le panorama, baladez vous ensuite dans la petite ville, où 2 circuits vous sont proposés. Passer ensuite pour les gourmands à la pâtisserie rue de Monsieur qui a une petite spécialité Mont Bar, fort appétissante. Passer ensuite à la pharmacie pour une crème qui apaisera vos nombreuses piqûres de moustiques. Non, je ne fais pas une fixette sur ces charmantes bestioles !!! quoique ...

P1040394

Posté par maison43 à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2010

Noire de Bains

Balade de 16 km à la recherche des noires de Bains... les Néiras qui seraient au Vélay ce que le Panda est aux espèces à faible effectif et c'est quoi allez vous me dire ce que représente le Panda ? et bien ni plus ni moins qu'un symbole de protection de l'espèce animale qui plus est mondial, c'est dire l'importance symbolique du Panda et bien la Neira c'est la même chose, en plus petit, c'est le symbole du Vélay, symbole de la Biodiversité animale pour les amateurs de néiras. ET ouaiiis !

Et mes vaches à moi, celles de mon enfance, aux longs yeux en amande, si fines aux longues cornes et bien elles ont disparu ... espèce abandonnée car ni laitière ni bouchère !!! elles étaient seulement belles, et ce n'est ni suffisant ni nécessaire pour une vache. 

P1040367

 

Avons trouvé une blonde du Vélay, fort avenante

 

 

 

et une brebis commune et blanche esseulée, symbole elle du désespoir, qui avait perdu son troupeau, si désespérée qu'elle m'aurait prise comme mère d'adoption si j'avais voulu, mais de noire, n'en avons point trouvée.

2 orages nous nous sommes offerts, et avons saucissonné sous un petit abri de grange à Fay.

Balade qui part de Bains, prendre la route en direction de la garde du Moutet en chemin une ancienne carrière devenue champ de tir

P1040352

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

On fait ensuite le tour du Pey vey, puis Fay ....., on revient par Cordes (suivre la balade n°4 du guide référence p430)

Balade facile à faire, avec enfants qui ne rechignent pas à marcher, que des chemins, à traverser 2 ou 3 routes. Ceux qui aiment les fleurs seront servis aussi .. et l'on voit des roselières aussi. Des noms de villages rigolos Boeufs, Farigoules fort joliment restaurés ' mais où sont donc nos villages d'antan où l'on sentait fumier et bouses de vaches ?'

Et qui sait les plus chanceux en verront peut être des noires ...

Je sens votre curiosité avivée (sic), alors un site où vous en verrez, c'est sûr :

http://brebis-noire-gaec-combe-azou.org/  

Posté par maison43 à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,