Christ noir détail

Jean Anglade signale dans un livre sur l'Auvergne que jadis sur la place d'Armes de St Flour se tenait un christ en bronze nommé le Bon Dieu de Saint Flour. Par son flanc ouvert par un coup de lance, le vent s'engouffrait et produisait un hou-hou lugubre, gémissement du Christ pour les miséreux que nous sommes. Ce Christ là a disparu, faisant place à un Poilu qui pleure sur ceux qui meurent au combat. Dans la cathédrale, un autre Christ, noir, en bois dont l'origine reste mystérieuse ainsi que sa datation. Celui là a pris le nom de Beau Dieu de Saint Flour.

Christ de St Flour détail

Ces Beaux Dieux représentent le Christ en beau gosse, un peu dandy, un peu romantique, au visage assez inexpressif et beau, exprimant peut être une certaine béatitude hiératique, celle qui convient à un Dieu. Mentionné en 1838 pour la première fois, on évoque le 13e, le 15e, voire le 19è siècle ... 

 On trouve de ces Beaux Dieu, en l'église de Nonette, en les cathédrales d'Amiens, de Reims, de Paris et d'ailleurs !