Resnais

Aimer, boire et chanter est le legs que nous fait Alain Resnais en compagnie des siens acteurs comme Sabine Azéma et André Dussollier. Tel un Hopper saluant la dernière scène de sa vie, avec un minimalisme bien travaillé, des toiles-rideaux de théâtre comme décor, et la vie en petites saynètes. L'amour et la mort sont les grands thèmes, une bonne vision de ce qu'est la vie au fond ! L'amour sous toutes ses formes, conjugal, extra conjugal, paternel, maternel et l'amitié autre forme de l'amour. Le mort à venir c'est Georges qui a un rapport privilégié avec chaque femme du film, ex mari de l'une, ex petit ami de l'autre et jouant à l'amour avec la troisième, petits quiproquos entre 3 couples un peu en crise, l'ultime plaisir de Georges est de les réconcilier sur sa tombe.

Ce n'est pas un des meilleurs Resnais quant à l'intrigue qui est tirée d'un texte d'Alan Ayckbourn, mais c'est une belle idée d'avoir mêler, dessins de Blutch, plans fixes sur paysages et petites scènes de théâtre, le tout en leitmotiv faisant du film une sorte de roman-photos un peu désuet, nostalgique et plein de charme.

Alain Resnais s'est déguisé en charmante taupe pour l'occasion.