Innocent X Vélasquez

Ce que j'aime énormément en Vélasquez, c'est ce qu'ont en fait Picasso, Bacon et Dali, bon faut dire qu'il y avait au départ deux tableaux excellents, Les Ménines

Les Ménines

que le musée de Madrid a jalousement gardé, et puis cet Innocent X à l'expression fort bien croquée par Vélasquez assez mystérieuse et dérangeante d'ailleurs qui troubla aussi Innocent la trouvant trop proche de la réalité, quelle réalité monsieur Innocent ? oui Vélasquez fut un talentueux portraitiste, et si il aima un peu trop la vie de cour au point de la servir en tant que huissier puis maréchal de chambre, on ne peut l'accuser de flagornerie en ce qui concerne la fidèle reproduction de ces visages de rois tous plus laids les uns que les autres

Philippe IV en cuirasse

 il ne flatta pas davantage les Dames qui ne le méritaient d'ailleurs pas, mais sut donner aux regards une vie, une intensité qui fait oublier leur visage assez ingrat. C'est un des premiers peintres qui sait mettre autant de vie dans un visage, il peignit beaucoup le roi Philippe IV qui parait-il ne marqua pas son règne par de grands faits mais qui quand même enrichit fortement le patrimoine artistique de l'Espagne grâce aussi à Vélasquez. Le peintre et le roi s'entendirent à merveille, et cela dura 37 ans.Il s'inspira de Caravage sans en avoir la noirceurLa vieille faisant frire des oeufs

 il s'essaya aux paysages et aux scènes d'histoire avec Rubens, et seul il fit des portraits de la famille d'Espagne à sa façon bien à lui. Bien sûr, talentueux ce peintre là.

Carlos Balthasar sur son poney Vélasquez Vélasquez peut se goûter au Grand Palais jusqu'au 13 Juillet, ensuite, le déguster sur place au musée du Prado à Madrid sera à faire, Orsay est une sorte de mise en bouche, en somme.