affiche4

Donnez lui un lieu, à cette artiste (talentueuse et fort créative), même le plus austère comme le très discret Centre Botanique du Massif Central situé en Haute-Loire à Chavagnac Lafayette qui n'attire que les férus de botanique ou de sciences et elle vous en fait, pour un temps, un lieu magique où elle règne en fée des bois. Elle nous avait déjà charmés avec ses mastodontes à Chilhac, ses orgues humanisés si drôlement, elle nous envoûte à Chavaniac Lafayette avec ses ronces, ses feuilles et ses bois où l'humain n'est jamais loin. Elle joue avec ses peurs qui réveillent les nôtres, elle fait renaître des souvenirs d'enfance courant dans les bois, elle met les arbres nus sens dessus dessous.Jacqueline Etaix 2017 1

C'est une fort jolie rencontre, Jacqueline Etaix qui parle de son art avec passion et beaucoup de modestie. Cet été, des dessins à l'encre de chine où les ronces enfièvrent ses peurs mais ces baies nous rassurent.Jacqueline Etaix 10

des peintures où les bois noirs perdent de leur pouvoir inquiétant. Elle poétise cette si puissante nature qui, si l'on y prend garde, plus forte que nous, ré-investit les lieux que l'homme a désertés, elle nous révèle aussi que cette Nature nous survivra sans état d'âme. Elle modifie notre rapport à la Nature.Jacqueline Etaix 2

Jacqueline Etaix parle du Chou comme personne. Son passé de professeur de Sciences, son imagination donnent une image de ce légume fort proche de nous, méandres cérébraux ou plus prosaïquement intestinaux, les deux cerveaux de l'homme dit-on aujourd'hui ! Je ne verrai plus jamais un chou comme avant maintenant, va t'il crier à la découpe, va t'il frémir, gémir, que va t'il révéler de nous ?Jacqueline Etaix 2017 3

A vous revoir encore Jacqueline Etaix avec un réel et grand plaisir. 

Site internet : http://jaetaix.e-monsite.com/