Mazarine Pingeot née en 1974, professeur de philosophie à l'université, écrivain. A 3 enfants.

M PingeotMara 2010

Deux hommes, Manuel et Hicham dans la vie de Mara, deux amours. 

Jumelle abandonnée à la naissance, séparée de son frère Manuel à l'âge de 1an et demi, avec une enfance chaotique en famille d'adoption. Les retrouvailles entre Manuel et Mara sont particulières :- 'l'un en l'autre. C'était la seule sécurité pour ne plus revenir en arrière, pour trouver le lieu de la sécurité, le lieu qui était le nôtre.' (extrait). M. Pingeot parle fort bien de cette relation singulière, ambiguë parfois mais rarement aboutie quand même, qui peut exister entre un jumeau et sa soeur, relation indéniablement et mystérieusement plus forte qu'un simple rapport fraternel. Mais cet amour infécond les entraîne l'un et l'autre vers une mort lente. La morale est respectée, faire l'amour oui, faire un enfant non. Ouf !!!! Alors Hicham, mal marié, vole Mara à Manuel et l'aide à se replacer dans son histoire familiale dans une Algérie qui n'en finit plus de massacrer son peuple. Mais la vie, imprévisible toujours, continue, et Mara enfin enceinte se demande qui est ... cette dernière partie est un peu rapide, presque bâclée ... mais sans soute est ce volontaire, sans doute une suite viendra, ou pas.

On peut reprocher une multiplicité de style d'écritures qui fait un peu catalogue, tantôt romanesquement échevelé, tantôt flirtant avec une philo-psychologie un peu trop pédagogique, tantôt quasi journalistique, mais qu'importe, le fait est là, ce livre romanesque à souhait est très plaisant à lire, et demande à ce que l'auteur en écrive d'autres où un style plus épuré, plus rigoureux, plus lié laissera les critiques, toujours faciles il est vrai, sur le carreau.